Browse By

Processus industriel 4.0 appliqué à la construction bois

CONSTRUCTION BOIS ET INDUSTRIE 4.0 – Développement national et international d’un processus industriel 4.0 appliqué à la construction bois et dupliqué par licences

Lauréat de l’appel à projets (AAP) « Méthodes industrielles pour la rénovation et la construction de bâtiments », ce projet a été retenus pour sa capacité à réaliser ou rénover des bâtiments aux performances énergétiques supérieures à celles exigées par la réglementation, avec un ratio coût/performance des solutions développées qui favorisera sa large diffusion sur le marché.

Contexte

Dans un secteur en pleine mutation environnementale et technologique, la gestion des opérations de construction est de plus en plus complexe : marché très concurrencé, délais courts, budgets serrés, environnement dense, acteurs nombreux, outils de plus en plus élaborés.

Dans ce contexte, l’enjeu du projet est de monter en compétences dans le domaine de la construction bois, de réduire les factures énergétiques, d’utiliser des matérieux innovants et biosourcés. La réduction des coûts s’opère par une diminution des délais de conception construction, une fabrication industrielle et une standardisation des méthodes de construction.

Le concept développé par SMC consiste à pré-fabriquer à 95 % en usine des modules à ossature bois pour diminer les risques d’aléas liés au chantier et maîtriser la qualité de production. L’usage du bois et d’isolants biosourcés limite l’impact environnemental de la construction, et optimise l’analyse du cycle de vie du bâtiment.

Objectifs

L’objectif du projet est de développer une chaine de production industrielle permettant de réaliser des bâtiments tridimensionnels à ossature bois, à faible impact environnemental, et à un coût inférieur à celui du marché, en préservant une grande qualité de réalisation et de finition.

Pour cela, il s’agit de développer et d’associer un « processus industriel 4.0 » à un engagement social et environnemental.

L’objectif de production est de 380 logements par an dès 2020 à un coût inférieur de 10 à 15% à celui du marché.

Déroulement

La première phase du projet passe par le prototypage et la numérisation de la chaîne de production de nos modules à partir de la maquette BIM. En usine, des manchettes numériques interviennent tant au niveau du suivi de production que du contrôle qualité.

Le projet prévoit en aval l’élaboration d’une offre commerciale allant jusqu’au SAV 4.0, adaptée au système de production de SMC.

Ce projet s’inscrit dans une démarche d’écoconstruction, d’innovation et de responsabilité sociale. Elle passe par des études de performances énergétiques, l’emploi de matériaux biosourcés, de la filière sèche, et englobe l’analyse du cycle de vie du bâtiment. Enfin, le modèle industriel favorise l’emploi local, la formation et la réinsertion sociale.

Les résultats attendus

Innovation

L’alliance du concept modulaire tridimensionnel bois au système de production industriel 4.0 de SMC permet une préfabrication usine à 95 % ce qui libére l’entreprise des aléas de chantier, optimise les délais et offre une qualité maîtrisée.

Economique et social

 100 emplois sont créés ou maintenu à Lille. Le recrutement du personnel se fait sur la base des aptitudes et non des qualifications favorisant ainsi la réinsertion sociale.

Application et valorisation

Pour assurer son déploiement national et international, le projet de SMC intègre le développement d’une licence packagée articulée de la standardisation, la numérisation, les matériaux biosourcés, la labellisation durable, l’offre qualitative « Design in France ». L’idée est d’implanter plusieurs autres usines en France et en Europe adaptées aux spécificités locales, économiques, juridiques, sciales et environnementales de chaque territoire

Ce développement s’appuie sur divers outils tels qu’un guide méthodologique répertoriant les normes et techniques des process ou encore, la connectivité de la maquette numérique aux machines. Il passe également par le développement de nouveaux produits, permettant des Bbio performants. Le but est d’atteindre le niveau de bâtiment positif, de réduire l’empreinte carbone, en raisonnant en analyse de cycle de vie du bâtiment et en s’inscrivant dans le nouveau cadre du label PEB mis en place par l’association HQE.

Pour cela SMC travaille en partenariat avec l’Ecole Centrale de Lille qui apporte, entre autres, son expertise dans la caractérisation des matériaux et l’efficacité énergétique.

processus industriel 4.0

PROJET ACCOMPAGNÉ PAR LADEME DANS LE CADRE DU PROGRAMME ÉNERGIES DÉCARBONÉES DES INVESTISSEMENTS DAVENIR

Durée : 3 ans Démarrage : mars 2015

Montant total projet : 1,6 M€ Dont aide PIA : 0,8 M€

Forme de l’aide PIA :

subventions et avances remboursables

Localisation :

Lille (Nord-Pas-de-Calais)

Coordonnateur : Smart Module Concept

Partenaires : Centrale Lille, Rabot Dutilleul

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »