Verrière en bois : avantages, inconvénients, prix

Verrière en bois avantages, inconvénients, prix
@Semearchitecture

Vous souhaitez installer une verrière chez vous, mais vous n’êtes pas séduits par les modèles classiques en métal ? Cet élément est fonctionnel et pratique, mais il peut aussi apporter beaucoup de charme à votre maison. Dans cet article, nous vous détaillons les avantages et inconvénients d’une verrière en bois, et nous vous donnons des indications de coûts pour cet aménagement. 

Où installer une verrière en bois ?

La verrière est un excellent moyen de séparer une pièce en deux espaces et ambiances distinctes sans pour autant empêcher la lumière de circuler ni rompre l’harmonie. Ainsi, on peut la retrouver dans n’importe quelle pièce de la maison. On peut séparer des pièces de vie sans les isoler les unes des autres. Que ce soit dans une chambre, une cuisine, un salon, ou une entrée, la verrière en bois est à la fois élégante, pratique et discrète. 

On installe une verrière avec un châssis en bois lorsque l’on recherche du charme et de l’authenticité. Elle s’accorde parfaitement avec les maisons au style rustique, scandinave, bohème ou même industriel. 

Quels sont les pour et les contre d’une verrière en bois ?

verrière en bois
@LeroyMerlin

Il est important de connaitre les avantages et inconvénients d’une verrière en bois avant de procéder à son installation. Car s’il est vrai que l’on aime particulièrement le rendu qu’offre cet élément dans une maison, il faut toutefois reconnaitre que certains points en le rendent un peu contraignant. 

Les avantages du bois pour le châssis de la verrière

Avant toute chose, il est certain que le bois est un matériel noble et naturel dont l’esthétique n’est plus à prouver. De plus, son faible impact écologique à comparaison d’autres matériaux, comme l’aluminium ou l’acier, en fait une option très intéressante pour les personnes soucieuses de l’environnement. Le bois est aussi un matériau moins cher que ceux cités précédemment, surtout si l’on fait de la récup ou si l’on choisit des bois premiers prix. En outre, atout non négligeable, le bois est un bien meilleur isolant acoustique et thermique, de manière à ce que si on l’associe à du double vitrage on aura un espace bien isolé.

Enfin, si vous êtes un peu bricoleur, ce matériau est l’un des plus faciles à travailler, vous pouvez donc fabriquer le châssis de votre verrière vous-même. Quant à la finition, il est possible d’obtenir des rendus assez variés et correspondants à vos attentes. Si vous avez plutôt envie de conserver la finition bois, vous préférerez surement mettre un simple vernis, tandis que si vous voulez l’accorder a votre décoration existante, vous pouvez parfaitement le peindre ou le lasurer. 

Les inconvénients de la verrière en bois

verrière en bois déco
@Pinterest

Il faut toutefois reconnaitre que le châssis bois d’une verrière présente quelques petits inconvénients. Parmi ceux-ci, on notera qu’au fil du temps, il pourrait se déformer à la différence de l’acier qui lui ne bouge pas. C’est d’autant plus vrai si l’on décide d’installer la verrière dans une pièce humide comme une salle de bain, ce que l’on déconseille vivement. En effet, le bois pourrait gonfler et finir par briser les vitres. A fortiori avec les bois premier prix. Si l’on veut éviter cette situation, il faudra opter pour des bois aux essences exotiques ou traités contre l’humidité qui coûtent alors un peu plus cher. D’autre part, comme tout élément en bois, votre châssis de verrière demandera de l’entretien régulier alors qu’un châssis en aluminium lui n’en a pas besoin. De plus, la peinture a tendance à s’écailler au fil du temps. Enfin, plus les vitrages seront grands, plus il vous faudra des tasseaux d’une section assez épaisse afin d’en supporter le poids.

Combien coûte une verrière en bois ?

Comme nous l’avons mentionné, l’un des principaux avantages de la verrière en bois c’est qu’il existe de nombreuses essences différentes et que certaines d’entre elles coûtent moins cher que l’aluminium ou l’acier.

Il faut donc savoir que le coût final de votre verrière en bois dépendra de plusieurs éléments, dont la taille, le nombre de travées, l’essence de votre bois et le type du verre que vous choisirez. 

Si vous choisissez d’installer une verrière sur mesure, cela vous coûtera plus cher qu’une verrière en kit. De même, si vous faites le travail vous-même vous économiserez le prix de la main d’œuvre, tandis que si vous faites appel à un professionnel, vous devrez évidemment payer ses honoraires.

Pour vous donner un autre d’idée, sachez qu’il vous faudra environ 500 euros pour une verrière en bois en kit et jusqu’à 1000 euros pour les plus grandes. En revanche, si vous optez pour du sur mesure, vous devrez prévoir un budget d’environ 800 euros le mètre carré

Si vous faites appel à un professionnel pour la pose de votre verrière en bois, il faudra compter entre 150 et 800 euros. Sachez que ce prix dépend de plusieurs facteurs, dont bien évidemment, la taille de votre verrière, les spécificités de la paroi vitrée, la nature des travaux à prévoir, mais aussi la zone dans laquelle vous vous trouvez.

Une verrière en pin que vous fabriquerez et installerez vous-même sera donc bien moins coûteuse qu’une verrière faite sur mesure en bois de chêne et posée par un professionnel. 

Quelles techniques de pose pour la verrière en bois ?

verrière en bois cuisine
@WoodIn

Pour adapter votre verrière au mieux à votre décoration, vous avez le choix entre 4 techniques de pose. Connaitre un peu mieux ces techniques peut vous aider à faire un choix plus adéquat notamment si vous optez pour les verrières en kit.

La première est la verrière simple, il s’agit alors de la poser du sol au plafond, ou d’une surface basse comme un muret, un demi-mur ou un comptoir au plafond. Elle met en valeur le verre plus que le châssis et permet donc de s’adapter à n’importe quelle décoration. On peut aussi opter pour la verrière avec traverses, cette technique de pose s’adapte parfaitement au style industriel. Il s’agit d’une verrière simple sur laquelle on ajoute des traverses sur la partie haute. La verrière avec soubassement quant à elle est composée d’une partie pleine d’environ 1/3 de la hauteur sur laquelle vient reposer la partie vitrée. Enfin, la verrière complexe est celle que l’on crée sur mesure et qui s’adapte aux exigences de l’existant.

La verrière en bois est un élément qui apporte beaucoup de charme et d’authenticité dans une maison. De plus, on peut généralement s’en tirer pour moins cher qu’avec un châssis en aluminium. Il faut cependant prendre soin de choisir un bois adéquat à l’utilisation que l’on en fera et surtout être disposé à réaliser l’entretien nécessaire. Si vous êtes bricoleur, vous devriez même prendre du plaisir à l’installer. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici