Aménagement Habitat durable

Qu’est ce qu’une ventilation hygroréglable ?

Qu'est ce qu'une ventilation hygroréglable

Il existe différents types de VMC : double flux, gaz, VMR… La VMC simple flux est la plus répandue et comporte deux modèles différents : autoréglable et hygroréglable. La VMC, Ventilation Mécanique Contrôlée, système obligatoire dans toutes les habitations neuves depuis 1982 et recommandé lors des rénovations thermiques est un système centralisé : 1 seul extracteur est relié par des conduits à des bouches placées dans les pièces polluées ou humides (WC, Salle de bains, cuisine).

Principe de fonctionnement VMC simple flux hygroréglable

Il existe 2 types de ventilation hygroréglable :

  • La VMC Hygro A associe des entrées d’air autoréglables (à débit fixe) en fonction de la pression avec des bouches d’extraction hygroréglables (à débit variable).
    Dans cette configuration, l’extraction de l’air va se faire de manière automatique en fonction de l’humidité et de l’activité humaine.
  • La VMC Hygro B associe des entrées d’air et des bouches d’extraction hygroréglables. Dans ce cas, elles captent le taux d’humidité ambiant, ce qui permet une régulation plus fine : gestion automatique de l’apport d’air neuf ET de l’extraction de l’air vicié .

La VMC hygroréglable est une bonne alternative parmi les différents choix qui s’offrent à vous en matière de ventilation car:

  • Malgré le fait qu’elle soit plus chère qu’une VMC simple flux classique elle cause peu de déperditions de chauffage, contrairement au modèle simple flux.
  • elles est moins performante mais également moins chère que la VMC double flux.

Le prix de la VMC hydroréglable est aux alentours de 1 000 € en rénovation, pose comprise.

Quels sont les avantages d’une ventilation hygroréglable:

1- Un air sain

Nous produisons environ 3 L d’eau par personne et par jour, plus du double les jours de lessive. Votre VMC hygroréglable sait quand et où cette humidité est présente et l’évacue immédiatement pour vous offrir en permanence une qualité d’air optimale.

2- Un système économique

Grâce à la régulation des débits d’air extraits, vous économisez jusqu’à 12%* sur votre facture de chauffage, et rentabilisez votre installation en seulement 4 ans. De plus, il existe des groupes VMC hygroréglables économes et silencieux.

3- Un système certifié

Les systèmes hygroréglables sont vivement recommandés par la Réglementation Thermique RT 2012. La plupart des systèmes hygroréglables sont soumis à des avis techniques délivrés
par le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment.) validant leurs performances et leurs composants sont certifiés CSTB at, ventilation hygroréglable. Pour votre tranquillité, demandez à votre distributeur ou installateur l’avis technique CSTB de votre matériel.

Comment fonctionne une VMC hygroréglable :

Les bouches d’extraction et les entrées d’air hygroréglables sont munies d’un détecteur d’humidité qui ouvre ou referme le volet de la bouche ou de l’entrée d’air en fonction du taux d’humidité intérieure et donc de votre activité :

  • Position 1 : volet peu ouvert, débit minimum,
  • Position 2 : volet semi-ouvert, débit moyen,
  • Position 3 : volet totalement ouvert, débit maximum
  • Pour les WC, l’ouverture et la fermeture du volet se fait automatiquement lors de votre entrée grâce à une cellule infrarouge.

En cuisine, lors de forte activité, vous pouvez décider d’activer le grand débit d’extraction grâce à un bouton poussoir commandé électriquement. ce débit est minuté (30 min).

 

Laisser un commentaire