Anti-moustique naturel : les répulsifs écologiques efficaces

0
anti-moustique naturels et écologiques

Les moustiques sont des insectes qui peuvent gâcher notre été. L’un des spécimens les plus redoutés est aujourd’hui le moustique tigre. Leurs piqûres sont redoutables et peuvent véhiculer des maladies.  Pour lutter contre les nuisances de ces insectes, des répulsifs anti-moustiques divers existent. Lesquels choisir pour lutter efficacement contre les moustiques sans pour autant mettre en danger l’écosystème ? Découvrez notre sélection d’anti-moustiques naturels, écologiques et surtout très efficaces.

Comment apparaissent les moustiques ?

Les moustiques aiment la chaleur et l’humidité. Ils apprécient particulièrement les zones d’eau stagnante, à proximité desquelles ils se reproduisent et pondent leurs œufs. Ceux-ci ne mesurent que quelques millimètres, ils sont donc difficiles à détecter. Majoritairement, les éclosions commencent dès le mois de mars jusqu’à fin septembre environ.

Cycle_appartion_Moustique_Tigre

Seules les femelles piquent. Elles trouvent dans le sang les ressources utiles pour nourrir leurs petits et assurer la survie de leur espèce. Elles peuvent absorber jusqu’à deux fois leur poids en sang pour ingérer suffisamment de protéines. L’odorat est un sens déterminant pour le moustique. Tous les moustiques ne piquent pas. On estime que seulement 13% des espèces environ peuvent piquer. Mais il suffit de quelques individus pour que les effets soient dévastateurs et les soirées d’été gâchées.

Les limites des anti-moustiques vendus dans les magasins

moustique tigre

Plusieurs sortes d’anti-moustiques sont commercialisées en grandes surfaces. Malgré un prix de vente souvent onéreux, leurs limites sont vites atteintes et présentent un risque important pour notre santé et ont un impact sur la nature qu’il ne faut pas négliger.

Les répulsifs du commerce contiennent du DEET, le Diethyl Toluamide, parfois à haute dose et qui peut être néfaste sur la santé.

Certains de ces dispositifs se branchent sur le réseau électrique. Ils consomment donc de l’énergie pour diffuser leur principe actif. Outre le coût de la consommation d’énergie, ces émanations sont le plus souvent à base de produits chimiques qui peuvent indisposer les personnes sensibles comme les enfants par exemple.

Les sprays anti-moustiques à appliquer directement sur la peau ne doivent pas être utilisés par les enfants, qui pourraient porter leurs mains imbibées de produit à leur bouche ou à leurs yeux.

Les spirales à brûler nécessitent de rester statique ou d’évoluer dans une zone très limitée autour du produit. La fumée dégagée par la flamme n’est pas neutre sur la santé, notamment en ce qui concerne le système respiratoire.

Il est ainsi primordiale de prendre conscience qu’un grand nombre de solutions et de répulsifs anti-moustique naturels existent.

Les répulsifs anti-moustiques naturels et écologiques

Pour se prémunir contre les piqûres de moustiques, il existe une multitude de moyens naturels, respectueux de l’environnement et préservant l’éco-système. Ils sont aussi bien plus économiques que les répulsifs vendus dans le commerce. Voici donc une liste des solutions anti-moustique naturelles et écologiques dont vous pouvez abuser pour votre bien-être.

La Mélisse ou Mélissa

Mélisse ou Mélissa

La Mélisse, ou Mélissa Officinalis de son appellation scientifique, est une plante qui ne plait pas du tout aux moustiques. Son odeur est semblable à celle de la citronnelle. Il s’agit d’une plante vivace, elle présente donc l’avantage d’être très facile à cultiver, aussi bien en pleine terre qu’en pot ou en jardinière. Elle présente de nombreuses vertus. Elle éloigne les moustiques mais a aussi des propriétés apaisantes. Elle peut même se consommer en tisane pour un effet relaxant.

L’herbe à chats

herbe à chat

Si elle est connue pour plaire aux chats, les apaiser et les rendre plus joueurs, d’où son nom, l’herbe à chat, également appelée cataire, chataire ou menthe à chats, n’a pas du tout le même effet sur les moustiques qui préfèrent s’en tenir à distance. L’herbe à chats peut être mise en pleine terre ou en pot.

Le basilic

basilice repulsif moustique

Le basilic est une herbe aromatique bien connue en cuisine. Elle est aussi un puissant anti-moustique naturel. En disposer à proximité des endroits où vous évoluez tiendra à distance les moustiques. En cas de piqûre, quelques feuilles de basilic apposées dessus apaiseront instantanément les démangeaisons.

La lavande

lavande

Cette jolie plante aux fleurs violettes et son odeur reconnaissable entre toutes nous évoque à tous le Sud et son soleil, sa douceur de vivre. Il n’en est rien pour les moustiques, pour qui l’odeur de la lavande est détestable. Si vous avez la chance d’avoir un jardin, vous pouvez en planter. En plus de l’embellir, vous serez débarrasser des moustiques indésirables, et attirerez au contraire d’autres insectes comme les papillons ou les abeilles. La lavande peut aussi être utilisée en huile essentielle.

La menthe poivrée

menthe poivrée

Le menthe poivrée nous apporte un élan de fraîcheur en été. Les moustiques ne goutent que très peu son odeur. Utilisée en huile essentielle, la menthe poivrée éloigne les moustiques. Un cataplasme à base de menthe peut aussi être appliquée sur les piqûres pour en soulager les effets.

La citronnelle

La citronnelle

La citronnelle est probablement l’anti-moustique naturel et écologique le plus connu. Elle est efficace sous sa forme naturelle, mise en pleine terre ou en jardinière. Mais elle est aussi travaillée pour en extraire son essence en huile essentielle qui est ensuite transformée et intégrée dans des bougies, dans des pommades et des crèmes, etc.

La sauge et le romarin

anti moustique sauge et le romarin

Les plantes aromatiques, si elles nous régalent, ne sont décidément pas du goût des moustiques. La sauge et le romarin sont eux-aussi des répulsifs efficaces.

Répartir quelques pots dans son logement permet de pouvoir y évoluer sereinement.

Le souci

souci plante anti moustique naturelle

Les soucis sont des jolies plantes aux couleurs jaunes et orangées. Elles dégagent du pyrethrum, un parfum qui indispose les moustiques.

Un joli massif de soucis constitue une barrière à insectes naturelle.

L’Ail

ail

La consommation d’ail possède de nombreuses vertus pour notre santé. Les croyances populaires d’antan lui prêtaient la spécificité de tenir éloigner les vampires. A défaut de vampires, c’est contre les moustiques que son odeur s’avère redoutable. Pendre des gousses d’ail n’est pas forcément très pratique. Il est donc possible de faire infuser l’ail avec de l’eau chaude pour en disposer un peu partout dans la maison.

Les géraniums et les chrysanthèmes

géraniums

Le géranium est une plante très prisée en été, qui égaie nos extérieurs de ses belles couleurs blanches, rouges ou roses. Les moustiques ne les apprécient absolument pas. Il en va de même pour les chrysanthèmes. Leur odeur se rapproche beaucoup de la citronnelle, redoutée par les moustiques. Elles peuvent ainsi protéger efficacement nos soirées d’été en terrasse ou sur un balcon par exemple.

L’eucalyptus

eucalyptus

L’eucalyptus dégage une odeur forte, qui incommode les moustiques. La solution la plus répandue pour l’utiliser est la diffusion d’huile essentielle d’eucalyptus. Elle peut être pulvérisée en tant que barrière à insectes, mélangée à une crème pour une application sur la peau ou disposée sur un chiffon pour en frictionner des objets ou des meubles.

Le clou de girofle

clou de girofle anti moustique naturel

Les clous de girofle plantés dans un demi citron ou tout autre agrume sont réputés tenir éloignés les moustiques.

Il est aussi possible de réaliser une préparation à appliquer sur la peau, en faisant infuser les clous de girofle dans de l’eau.

Les fleurs de camomille

fleur de camomille

La camomille est connue pour être utilisée en infusion pour leur effet apaisant et facilitant la digestion. Mais les fleurs de camomille peuvent aussi être utilisées pour se prémunir contre les piqûres de moustiques. Il suffit d’en frotter généreusement les zones exposées de sa peau.

L’huile de neem

huile de neem

Cette huile est originaire d’Inde, d’où elle est extraite du margousier. Cet arbre est boudé par les insectes, y compris les moustiques.

L’huile de neem peut être appliquée directement sur la peau pour éviter les risques de piqûres.

L’huile de soja biologique

huile de soja biologique

L’huile de soja biologique a aussi un rôle à jouer dans les répulsifs naturels pour moustiques.

Elle peut servir de base pour diluer des huiles essentielles.

Les solutions matérielles naturelles

Outre les répulsifs à base de végétaux, il est aussi possible d’avoir recours à des solutions matérielles, mais qui restent toutefois naturelles et sans impact pour notre santé ou sur la nature.

Le bracelet anti-moustiques

Les bracelets anti-moustiques se portent au poignet. Ils portent un réservoir de produit répulsif, qui se diffuse au fur et à mesure. Il existe des bracelets anti-moustiques sans DEET, dont le réservoir peut porter des huiles essentielles. Cette solution peut être pratique pour se protéger facilement lors de ses déplacements.

La moustiquaire

La moustiquaire est une solution simple pour se protéger des attaques d’insectes. Il s’agit d’une toile à fines mailles, qui empêche les insectes de passer. La moustiquaire peur être posée devant les fenêtres et les portes. Il en existe aussi à suspendre au-dessus du lit, avec un effet baldaquin qui n’est pas dénué de charme en plus de protéger efficacement. N’hésitez pas à parcourir notre article dédié à la moustiquaire.

Le ventilateur

Brancher un ventilateur éloigne les moustiques. Le flux d’air envoyé les dissuade de s’approcher. Les plus téméraires auront de toute manière plus de mal à y arriver, car ils devront déployer beaucoup plus de force pour voler jusqu’à leur proie.

Certains modèles de ventilateur disposent d’un branchement pour diffuseur d’huiles essentielles anti-moustiques.

Comment soulager vos démangeaisons naturellement ?

soulager naturellement une piqure de moustique

Les piqûres de moustiques engendrent des démangeaisons très vives. Ce phénomène est dû à l’injection de salive par le moustique lorsqu’il pique, ce qui a pour objectif d’empêcher la coagulation du sang.

Il est possible d’apaiser un piqûre de moustique qui gratte à l’aide de méthodes naturelles.

Le vinaigre

Imbiber de vinaigre le bouton né de la piqûre de moustique soulage. Le vinaigre agit comme un antiseptique.

Les cataplasmes

Parmi les végétaux cités précédemment pour leurs qualités de répulsifs naturels contre les moustiques, certaines ont des également des vertus réparatrices, apaisantes et antiseptiques. C’est notamment le cas de la lavande, de la menthe ou du basilic. Utilisés en cataplasme, il suffit de masser la pommade obtenue directement sur la zone inflammée.

Les feuilles de plantain

Frotter un bouton de moustique à l’aide de feuilles de plantain apporte le soulagement. Il en va de même avec la menthe.

Les huiles essentielles

Une ou deux gouttes d’huile essentielle peut aussi soulager le besoin de gratter sa piqûre de moustique.

L’homéopathie

Des granules d’homéopathies peuvent être efficaces en cas de démangeaison. Demandez conseil à votre pharmacien qui saura vous conseiller.

Le bicarbonate de soude

On ne compte plus les usages du bicarbonate de soude. Il s’avère aussi efficace pour apaiser les démangeaisons des piqûres de moustiques, dilué avec de l’eau ou en pâte.

Rafraîchissez la zone

Appliquer un glaçon sur la piqûre peut en anesthésier les effets. Cela fonctionne aussi avec son pendant, en apportant une source de chaleur. Attention toutefois à ne pas se brûler.

Les gestes à appliquer pour prévenir l’invasion de moustiques chez soi

Quelques gestes simples permettent de se prémunir contre l’invasion de moustiques chez soi.

  • Cultiver son jardin aromatique est un moyen simple et écologique pour lutter la présence indésirable de ces insectes. La plupart des plantes indiquées comme étant les meilleurs anti-moustiques naturels sont facilement cultivables à la maison et notamment en permaculture!
  • Poser des moustiquaires est un acte préventif de long terme. Une fois posées, elles sont utilisables d’années en années. Il en existe de plusieurs modèles : fixes à poser devant les portes ou les fenêtres, sur stores enrouleurs, intégrées à des volets roulants, moustiquaires de lits….
  • Éliminer les sources d’eau stagnantes est un geste simple, mais qui permet de limiter les zones de reproduction des moustiques et donc l’invasion. Par exemple, l’eau de pluie qui reste dans des pots de fleurs vides ou des coupelles constitue une zone à risque. Pensez à fermer vos cuves de récupération d’eau de pluie. Entretenir ses gouttières pour les débarrasser de toute obturation a aussi son utilité.
  • Couvrir son corps à l’aide de vêtements amples et de préférence de couleurs claires est moins incitatif pour les attaques de moustiques.
  • Allumer la lumière dans son logement à la tombée de la nuit ou aux aurores en laissant les fenêtres ouvertes peut inciter les moustiques à entrer, avec un risque de piqûre avéré. Fermer fenêtres et volets avant d’allumer permet de s’en prémunir.

Les moustiques sont des insectes indésirables pour nous. Il est possible de s’en débarrasser sans pour autant les tuer, pour ne pas déséquilibrer l’éco-système et ne pas mettre en péril sa santé. Les mesures préventives sont incontournables pour passer la saison estivale sans souffrir de démangeaisons intempestives. Et si toutefois une piqûre devait malgré tout être subie, la nature reste suffisamment généreuse pour en limiter les désagréments.

 

Informations
Anti-moustique naturel : les répulsifs écologiques efficaces
Nom de l'article
Anti-moustique naturel : les répulsifs écologiques efficaces
Description
Comme chaque été, les moustiques peuvent vite devenir une nuisance, découvez notre sélection d'anti-moustiques naturels et écologiques les plus efficaces!
Auteur
Publisher Name
Jeremy

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici