Quel bardage choisir pour une durée de vie allongée?

0
bardage bois durable

Lorsque l’on veut construire sa maison ou rénover sa façade, on a l’embarras du choix au terme de bardages. Il en existe dans de nombreux matériaux et il existe également de nombreuses techniques de pose.

Cependant, au-delà de l’aspect esthétique et du coût, il faut prendre en compte le critère de durabilité des matériaux que vous choisirez, pour votre porte-monnaie et pour l’environnement. Selon que vous souhaitiez isoler par l’extérieur ou simplement habiller vos murs, votre choix ne sera certainement pas le même.

Nous nous pencherons en particulier sur le cas du bardage en bois qui est particulièrement à la mode ces dernières années puis nous évoquerons les autres types de bardages que l’ont peut trouver sur le marché. Tout cela pour vous aider à choisir le bardage convenant le mieux pour une durée de vie allongée.

Le cas du bardage bois

bardage bois

On ne saurait se passer de faire un focus sur le bardage bois tant il est prisé depuis quelques années. Si son côté esthétique et naturel est indéniable, on peut se poser la question de savoir comment le bois évolue au fil des ans.

Il faut cependant prendre conscience que le bois n’est pas le bardage le plus écologique que l’on puisse trouver. En effet, le traitement autoclave qu’il subit et les différentes peintures et lasures d’entretien sont particulièrement polluants pour l’environnement maritime.

L’évolution naturelle du bois

Le soleil, la lune, les intempéries, les champignons et moisissures sont autant de facteurs qui affectent l’évolution de votre bois.

Lorsqu’il n’est pas traité régulièrement, celui-ci a tendance à virer au brun ou au gris au fil des ans. Cependant, il est important de souligner que si, ce changement de couleur n’est pas toujours très esthétique, il n’affecte en rien la qualité du bardage qui conserve ses propriétés.

Le choix des essences et des finitions

Certaines essences sont reconnues pour leurs qualités et durabilités naturelles. Ainsi, on pourra se tourner vers des essences telles que le cèdre, le douglas rouge, le Western Red Cedar ou le châtaignier, lorsque l’on choisira nos bois pour du bardage.

Ces bois présentent une forte résistance et sont naturellement imputrescibles de 10 ans jusqu’à 50 ans pour certains. De plus, ils supportent un taux d’humidité de plus de 20 %, se rangeant ainsi dans la classe d’emploi 3. Lorsque vous choisissez l’essence du bois qui composera votre bardage, prenez bien soin de prendre en compte les éléments climatologiques de votre région, plus ils y seront adaptés, plus ils offriront une bonne durabilité.

Vous pouvez aussi choisir d’autres essences de bois, peut-être moins onéreuses comme le mélèze, le pin ou l’épicéa. Mais dans ce cas, vous serez forcés de leur faire subir un traitement de préservation et de finition. Cependant, si c’est l’option que vous choisissez, vous devrez prendre en compte le fait que vous devrez réaliser un entretien tous les 5 à 10 ans pour que le bois préserve son éclat et sa protection.

Les autres types de bardages

Le bardage en résine

bardage en résine

C’est le type de bardage qui répond le mieux aux critères de durabilité. Dans certains pays, la garantie proposée pour les bardages en résine est à vie, elle peut même être transférée aux propriétaires suivants en cas de vente. En France, ce n’est pas le cas puis que la législation plafonne la garantie à 50 ans. Difficile cependant de faire mieux en termes de durabilité.

Ce matériau présente l’avantage de ne quasiment pas se dégrader avec le temps, ni en qualité esthétique ni en résistance. En effet, les couleurs sont pigmentées dans la masse et sont peu sensibles à l’exposition aux rayons du soleil, aux rayures et aux intempéries. De par son système de pose, il est également extrêmement résistant aux vents et aux tempêtes.

On appréciera également la multitude de choix de couleurs, incluant certaines finitions qui imitent très bien le bois. Ils ont, en résumé, une très bonne résistance à tous les éléments qui peuvent endommager les bardages et un large choix en gammes et en finitions.

Les résines peuvent être vinyliques ou acryliques. Ces dernières sont écologiquement acceptables puisqu’elles sont constituées d’une masse acrylique, de minéraux naturels et de pigments de couleur.

Leur durabilité, le fait qu’elles soient recyclables et qu’elles ne nécessitent aucun entretien en fait un excellent choix si l’on veut un produit écologique.

Le bardage en fibres-ciment

bardage en fibres-ciment

Fait à base de mélange de ciment, de sable, de fibres de celluloses et de silice, il contient parfois aussi de l’argile et des fibres de bois. Ce sont des lames épaisses qui se posent avec un système de clips ou de vis.

Le bardage en fibres-ciment présente une bonne résistance aux insectes, aux intempéries et à la chaleur. Ce matériau a une très grande durée de vie, en réalité, c’est la peinture qu’il faut entretenir au bout de 15 ans (pour une peinture d’usine).

La pose de ce genre de bardage est assez difficile et nécessite un outillage plutôt complet. Cela ne rend pas la tâche aisée, car seuls des spécialistes pourront faire un travail efficace. Il faut aussi prendre en compte que si une lame doit être changée, il faudra prévoir de déposer toute la façade.

Le bardage en PVC

bardage en PVC 

Moins onéreux que les bardages en résines, ces bardages sont aussi bien moins durables et résistants. Les fabricants garantissent ce produit pour une durée de 5 à 10 ans selon la gamme et cela correspond à leur temps de vie.

La pose les lames de bardages en PVC est relativement simple à exécuter puisqu’il s’agit de les clouer ou visser. En revanche, il n’existe pas encore un grand choix en termes de coloris.

Le bardage métallique

bardage métallique

Selon la zone où l’on habite, le bardage métallique peut être un excellent choix dans le temps. En effet, il résiste très bien aux moisissures, aux insectes et au feu, mais il est extrêmement sensible aux embruns salés. Si vous habitez le bord de mer, il faut absolument éviter ce type de bardages.

On trouve des lames pressées et peintes de tailles, formes et couleurs différentes, ce qui fait qu’on n’aura pas de mal à en trouver à notre goût. La pose est relativement simple puisque les lames sont taillées à la demande.

L’entretien lui aussi est très limité, il vous suffira de le laver à l’eau savonneuse. Cependant, la sensibilité aux chocs, aux rayons de soleil et à l’humidité n’en fait pas un matériau de premier choix si ce que l’on cherche est la durée dans le temps.

Pour conclure : quel type de bardage est le plus durable ?

En résumé, on trouve la meilleure durabilité dans les bardages bois à condition de mettre le prix pour acquérir une essence résistante et surtout dans les bardages en résine. Il est clair que le bois nécessite plus d’entretien que la résine, ce critère pourrait faire pencher la balance vers ce dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici