Jardin

Barrière anti-rhizome ou comment limiter la propagation du bambou

Barrière anti-rhizome limiter la propagation du bambou

Il existe de nombreuses variétés de plantes à rhizome : l’iris barbu, le bambou, la pivoine mais aussi la rhubarbe et le framboisier en font partie.Si certains jardiniers y trouvent un avantage pour leur faculté à se reproduire naturellement et sans peine, d’autres redoutent les expansions trop importantes.
La barrière anti-rhizome peut donc être la solution pour éviter la propagation du bambou et autres pousses intempestives afin de mieux maitriser son jardin.

Définition et caractéristiques

Les plantes rhizomes sont par définition des sortes de tiges souterraines qui, contrairement aux racines, stockent des réserves alimentaires comme de l’amidon et de l’inuline et nourrissent ainsi certaines espèces souterraines. Permettant à certains végétaux de se développer et de se multiplier, les rhizomes peuvent s’enfoncer très profondément dans le sol et contribuer au décolmatage de ce dernier favorisant ainsi son aération.

Grâce à leur système de propagation, les rhizomes ont cette faculté de faire réapparaitre des plantes dont les racines ont été arrachées.

Si sur le papier le rhizome possède des fonctions spectaculaires, en réalité il est la bête noire de nombreux jardiniers qui peinent à retrouver un jardin propre et aéré.
La solution est donc l’installation de barrières anti-rhizome afin de limiter cette propagation. Cette barrière souterraine, constituée de matériaux robustes, est installée tout autour de la plante et empêchent les rhizomes de se propager.
Efficace et simple à installer, votre jardin s’en trouve aéré et vous pouvez planter ce que vous souhaitez !

Quels sont les matériaux utilisés ?

Si vous avez l’âme d’un bricoleur, vous pouvez aisément construire votre propre barrière anti-rhizome avec de la tôle ondulée ou du béton en faisant une sorte de tranchée épaisse profondément ancrée dans le sol tout autour de votre plante. Attention de tout bien colmater car en cas d’interstice le rhizome s’y infiltrerait facilement.
Si vous préférez acheter votre barrière anti-rhizome dans le commerce, vous en trouverez pour la plupart en plastique épais d’au moins 1 millimètre d’épaisseur.

Proposé dans les magasins de bricolage et jardineries au rouleau ou au mètre, il s’agit généralement d’un film en polypropylène semi rigide.

Vous pouvez aussi utiliser des barrières en bois pour limiter la prolifération des rhizomes, mais le risque est qu’elles se dégradent avec l’humidité du sol et qu’elles ne soient plus aussi efficaces avec le temps.
Le meilleur matériau reste donc le plastique qui a fait déjà fait ses preuves.

Combien coûte une barrière anti-rhizome ?

Les barrières anti-rhizome vendues dans le commerce sont généralement en plastique noir épais proposées au mètre ou au rouleau. Il en existe pléthore, avec des épaisseurs et des densités variées, des rails de fermetures, des larges et des moins larges, avec ou sans garanties… Le prix va dépendre de toutes ces caractéristiques en plus de la marque et de sa qualité.
En moyenne, il faudra cependant compter environ un prix de 10€/mètre de barrière anti rizhome pour un plastique de bonne qualité. N’hésitez pas à demander conseil aux vendeurs de votre magasin, il vous orientera vers le meilleur modèle en fonction de la plante que vous souhaitez barriérer.ps, installer une barrière anti-rhizome sera une tâche encore plus ardue et presque impossible à réaliser.

comment poser une barriere anti rhizome

Photo via Truffaut

Comment installer une barrière anti rhizome ?

L’installation d’une barrière anti-rhizome nécessite un peu d’huile de coude. Que vous fassiez vous-même votre barrière ou que vous l’ayez acheté dans le commerce, il va falloir user de vos muscles pour enterrer cette barrière anti-rhizome de manière efficace et durable. Cette installation se fait obligatoirement avant la mise en terre de votre plante.

Si vous avez déjà planté votre bambou, et ce depuis longtem

Son installation se fait en deux étapes, si vous êtes un jardinier débutant je vous conseille de vous faire aider car les travaux sont assez lourds. La première étape consiste à creuser la tranchée. Délimitez la zone où vous souhaitez mettre en terre votre plante et étendez-là d’au moins un mètre afin que votre plante ait assez d’espace pour se développer. Cela vous permettra de connaître la longueur de plastique nécessaire pour créer votre barrière anti-rhizome. Creusez ensuite une tranchée d’au moins 70 centimètres de profondeur en inclinant légèrement ses parois à 15 degrés pour faciliter la remontée des rhizomes à la surface.
Une fois ce travail effectué, c‘est le moment d’installer sa barrière en déroulant le plastique et en l’installant dans la tranchée. Faites attention au sens de pose qui est très souvent indiqué sur l’emballage ! Si une jonction est nécessaire entre deux extrémités il faudra impérativement que le chevauchement soit grand afin d’éviter les petits espaces propices aux passages des rhizomes. Si vous n’êtes pas sûr de vous, investissez dans un plastique possédant des rails de fermetures. Le risque de laisser des espaces sera alors inexistant et votre installation se fera beaucoup plus rapidement.

Pensez à laisser le plastique dépasser de quelques centimètres à la surface. Cela vous permettra de surveiller la montée des rhizomes et de les couper.

Après l’installation de la barrière anti-rhizome, réalisez la mise en terre de votre plante et arrosez-la copieusement. Dans un souci d’esthétisme, vous pouvez éventuellement mettre du paillage sur le plastique dépassant du sol.

comment installer une barriere anti rhizome

Avantages de ce genre d’installation

Les avantages d’une telle installation sont nombreux. La barrière anti-rhizome permet de lutter efficacement contre l’envahissement de votre plante et ainsi retrouver un jardin aéré et propice à la mise en terre de nouvelles espèces.
Elle permet d’éviter également leur propagation jusqu’aux fondations de votre maison mais aussi des canalisations et des évacuations. En raison de leur force, elles peuvent en effet détruire ces constructions ou du moins en demander un entretien plus fréquent. Vous préservez ainsi vos infrastructures mais aussi votre temps et votre argent !

Inconvénients

Cependant, les barrières anti-rhizome possèdent quelques inconvénients. Le premier et pas des moindre est qu’il demande une bonne forme physique pour l’installer. En effet, cela demande d’être un peu bricoleur et de savoir manier les ciseaux, le mètre, la pelle et la pioche. Creuser profondément dans la terre demande une bonne forme physique. Vous êtes prévenu !
Enfin, le plastique utilisé pour la barrière n’est pas très écologique et l’est encore moins lorsqu’il est enterré si profondément dans la terre. Vous pouvez bien sûr utiliser d’autres matériaux mais les plus utilisés resteront le plastique car c’est dans cette matière que la plupart des barrières anti-rhizome sont créés. Le bois, quant à lui, ne dure qu’un temps en raison de l’humidité du sol.

Informations
Barrière anti-rhizome ou comment limiter la propagation du bambou
Nom de l'article
Barrière anti-rhizome ou comment limiter la propagation du bambou
Description
La barrière anti-rhizome est la solution pour éviter la propagation du bambou et autres pousses dans son jardin. Suivez le Guide (pose, prix, conseil) !
Auteur
Publisher Name
Jeremy

Laisser un commentaire