Jardin

Chlorose : Symptômes et traitement

Chlorose symptomes et traitement

La chlorose est un jaunissement du tissu foliaire dû à un manque de chlorophylle. Les causes possibles de la chlorose comprennent un mauvais drainage, des racines endommagées, des racines compactées, une alcalinité élevée et des carences en éléments nutritifs. Les carences en nutriments peuvent survenir parce qu’il y a une quantité insuffisante dans le sol ou parce que les nutriments ne sont pas disponibles en raison d’un pH élevé dans le cas d’un sol alcalin. Il se peut aussi que les nutriments ne soient pas absorbés en raison de racines blessées ou d’une mauvaise croissance racinaire. Les plantes les plus sensibles à la chlorose sont le rosier et le citronnier et les camélias dans une moindre mesure. Nous allons détaillé dans cet article l’origine de la chlorose, ces symptômes et comment la traiter.

La chlorose ferrique : le cas le plus répandu

La carence en fer est l’une origine la plus couramment associée à la chlorose. Les carences en manganèse ou en zinc pour la plante causeront également la chlorose. La façon de séparer une carence en fer d’une carence en zinc ou en manganèse est de vérifier quel feuillage est devenu chlorotique en premier.
La chlorose ferrique commence sur les feuilles plus jeunes ou terminales et se poursuit plus tard vers l’intérieur jusqu’aux feuilles plus âgées. Cependant, les carences en manganèse et en zinc se développent d’abord sur les feuilles internes ou les feuilles plus âgées et progressent ensuite vers l’extérieur. Les plantes ont besoin de fer pour la formation de chlorophylle. La chlorophylle donne aux feuilles leur couleur verte et est nécessaire pour que la plante produise la nourriture dont elle a besoin pour sa propre croissance. Le fer est également nécessaire à de nombreuses fonctions enzymatiques qui gèrent le métabolisme et la respiration des plantes. Le fer devient plus insoluble à mesure que le pH du sol monte au-dessus de 6,5 à 6,7 (7,0 est neutre – en dessous de 7,0, le pH est acide ; au-dessus de 7,0, le pH est alcalin). Chez la plupart des plantes, le fer ne peut être absorbé sous forme d’ions libres (Fe+++) que lorsque le pH se situe entre 5,0 et 6,5.

D’autres éléments tels que le calcium, le zinc, le manganèse, le phosphore ou le cuivre en grande quantité dans le sol peuvent retenir le fer de sorte qu’il ne soit pas accessible pour les racines. . L’insuffisance de fer dans le sol est également un problème propre à chaque région, renseigner vous sur l’état de vos sols pour identifier l’origine de la chlorose.

Les symptômes de la chlorose

Les symptômes peuvent varier en fonction de plusieurs facteurs. Dans quelle mesure le sol est-il alcalin ? Plus le pH est élevé, plus la plante est chlorotique. Depuis combien de temps la plante est-elle chlorotique ? En général, plus la plante est chlorotique depuis longtemps, plus la chlorose est sévère. Généralement, la chlorose légère commence par une pâleur (vert pâle à vert pâle) du tissu internervaire (entre les veines), alors qu’une couleur jaune indique un état plus grave. Dans certains cas, seule une partie de la plante est chlorotique. Les zones affectées (ou la plante entière) peuvent être rabougries ou ne pas produire de fleurs et de fruits. De plus, les feuilles chlorotiques sont plus sujettes aux brûlures et aux maladies foliaires. En cas de chlorose sévère, les nervures des feuilles jaunissent, suivies de la mort de la feuille, la branche affectée peut mourir, et la mort de la plante entière peut survenir. Une plante attaquée par la chlorose n’aura jamais de pucerons.

 

Le traitement de la chlorose

Le traitement de la chlorose varie selon la cause. Si la chlorose est due au compactage du sol, à un mauvais drainage, à une mauvaise croissance des racines ou à des dommages aux racines, alors l’aération du noyau, le paillage ou d’autres pratiques culturales peuvent être nécessaires. Les carences en nutriments peuvent être traitées de plusieurs façons.

Applications foliaires

L’application foliaire d’éléments nutritifs sous forme soluble dans l’eau ou sous forme de chélate peut corriger le problème pendant un certain temps, mais n’affecte que les feuilles présentes lors de l’application. Les feuilles qui se développent et grandissent après le traitement ne sont pas affectées par le traitement. Par conséquent, plusieurs traitements par saison de croissance peuvent être nécessaires pour garder le feuillage vert.

Application sur le tronc

L’application sur le tronc est rapide et peut durer plusieurs années. Cependant, vous devriez attendre jusqu’à un mois pour que l’arbre réponde aux applications de tronc. Il y a plusieurs façons d’appliquer les nutriments par le tronc. Les deux méthodes impliquent de percer des trous dans le tronc selon le diamètre du tronc. Dans le premier type d’application, des conteneurs avec des tubes sont ensuite fixés aux trous. Le mouvement de l’humidité de l’arbre aidera à attirer les nutriments dans le tronc. Une fois les conteneurs vides, ils sont retirés et les trous sont bouchés. L’autre méthode exige que les capsules en plastique soient martelées dans les trous percés. Ces capsules sont conçues pour être laissées dans l’arbre. Dans les deux cas, envisagez d’embaucher un professionnel pour faire des applications de tronc.

Traitement des sols

Des analyses du sol doivent être effectuées pour déterminer le pH du sol ainsi que la faible disponibilité des éléments nutritifs qui peuvent être à l’origine de la chlorose. Sur la base d’une analyse du sol, le pH est corrigé ou des nutriments sont appliqués en forant des trous à un angle de quarante-cinq degrés jusqu’à une profondeur de 30cm, en commençant 20cm du tronc et en allant aussi loin que l’arbre est haut ou que le terrain le permette.

Vidéo détaillant le traitement de la chlorose des citronniers

Vidéo détaillant le traitement de la chlorose des rosiers

Informations
Chlorose : Symptômes et traitement
Nom de l'article
Chlorose : Symptômes et traitement
Description
Cet article détail la chlorose, ses origines, ses symptômes et les différents traitements pour lutter contre la calance en fer (chlorose ferrique). Il détail notamment le traitement de la chlorose pour les rosiers et les citronniers.
Auteur
Publisher Name
Jeremy

Laisser un commentaire