Le chauffage au fioul est-il compatible avec l’écologie ?

0
Le chauffage au fioul est-il compatible avec l'écologie ?

Le Grenelle de l’environnement (ou Grenelle Environnement) a fixé un objectif de réduction de 38 % de consommation globale d’énergie à l’horizon 2020. Cette décision a été un véritable électrochoc pour l’ensemble de la filière énergétique. Il a alors fallu imaginer une nouvelle approche globale de performance énergétique des bâtiments. La Réglementation thermique 2012 qui en découle généralise l’implantation de bâtiments basse consommation et impose de nouvelles exigences en matière de performance globale.

Le fioul domestique est aujourd’hui un élément central de cette stratégie globale de recherche d’une meilleure efficience énergétique des bâtiments. Avec l’apparition des brûleurs modulants et le développement des chaudières à condensation, l’ensemble de la filière a pu réaliser une réduction très importante des consommations d’énergie.

Aujourd’hui, le fioul s’inscrit dans une démarche environnementale de réduction des consommations d’énergies et des émissions de gaz à effet de serre.

Il s’associe à d’autres éco-énergies comme les panneaux solaires ou encore le bois et la pompe à chaleur. Les éco-innovations du chauffage au fioul domestique sont nombreuses.

Le fioul domestique et le Grenelle de l’environnement

En 2005, la loi fixant les orientations de la politique énergétique a défini quatre grands axes:

  • Maîtriser la demande en énergie.
  • Diversifier le bouquet énergétique.
  • Développer la recherche et l’innovation du secteur de l’énergie.
  • Assurer des moyens de transport et de stockage adaptés aux besoins en énergie.

La France a ainsi chiffré un objectif de division par 4 de ses émissions de gaz à effet de serre (GES) d’ici 2050. Le Plan Bâtiment Grenelle pilote la mise en œuvre des mesures du Grenelle Environnement afin de réduire les consommations énergétiques des bâtiments et, par conséquent, les émissions de gaz à effet de serre. Son objectif est ainsi de diminuer de 38 % la consommation d’énergie et de 50 % les émissions de gaz à effet de serre jusqu’en 2020.

Le fioul pour moins de déperditions d’énergie et de chaleur

La recherche d’une efficience énergétique des logements mobilise l’ensemble des acteurs concernés. La filière de l’énergie fioul domestique entretient des liens étroits avec les centres de recherche et les fabricants. Par ailleurs, l’industrie pétrolière améliore sans cesse la qualité du combustible. Un effort particulier a été fait concernant la rénovation du parc de chauffage existant, permettant de réduire les déperditions de chaleur.

Ces évolutions permettent ainsi d’agir efficacement sur la maîtrise du budget des ménages consacré à leur besoin en chauffage, tout en préservant leur confort et la qualité de leur environnement. Le fioul devient ainsi de plus en plus propre et sûr, tout en donnant la possibilité aux consommateurs d’acheter du fioul au meilleur prix pour leur permettre de s’engager dans une démarche plus respectueuse de l’environnement tout en faisant des économies au quotidien.

Le fioul compatible avec les nouvelles énergies

Le fioul peut aujourd’hui être combiné à d’autres systèmes comme les panneaux solaires ou encore la pompe à chaleur ou le bois, créant alors des systèmes hybrides efficients et de plus en plus écoresponsables.

La réglementation thermique de 2012 rend obligatoire l’utilisation d’une énergie renouvelable à hauteur de 5 kWh/m² par an pour une maison individuelle. Ainsi, les équipements installés dans un logement neuf ou rénové devront assurer le confort d’utilisation, les économies d’énergie et le faible impact environnemental. Le fioul domestique répond parfaitement à ces critères en pouvant être associé aux énergies renouvelables.

Le fioul domestique et le solaire thermique

Le couplage de ces deux énergies constitue un choix vertueux. En effet, la partie solaire peut couvrir 70 % des besoins annuels et permet de réduire la consommation de fioul domestique.

Le fioul domestique et le bois

Le bois est reconnu pour être une énergie renouvelable à bilan GES neutre. En effet, sa combustion ne dégage que les quantités de CO2 absorbées lors de sa croissance. Le bois offre ainsi une solution avantageuse en matière économique et de protection de l’environnement.

Le fioul domestique et la pompe à chaleur

La pompe à chaleur est un système performant à condition de respecter les règles très strictes d’installation et les choix technologiques dépendant de son environnement.

Ces solutions permettent d’exploiter les meilleures performances énergétiques. En associant le fioul domestique aux énergies renouvelables, un nouvel équilibre économique et écologique se dessine.

Pourquoi le fioul est de plus en plus écoresponsable ?

La qualité du fioul domestique est au cœur des préoccupations de l’industrie pétrolière. Ainsi, des modifications majeures ont été apportées quant aux spécifications de qualité.

La sévérisation des spécifications

Les spécifications qui définissent les caractéristiques du fioul domestique sont :

  • Administratives : elles fixent le niveau de qualité minimale requise pour la mise à la consommation sur le marché français.
  • Intersyndicales : elles fixent le niveau de qualité minimale pour les échanges de produits entre les producteurs français.

Ainsi, le fioul domestique reste une énergie sûre et moderne qui préserve les installations et garantit la protection de l’environnement. Elle reste aussi adaptée aux besoins des équipements de haute technologie actuels.

La réduction de la teneur en soufre

La teneur en soufre du fioul domestique a été considérablement réduite. En effet, l’industrie du raffinage a pris conscience des enjeux de la protection de l’environnement.

La généralisation du fioul de qualité supérieure

Au-delà des spécifications strictes, le fioul domestique de qualité supérieure répond à de nouvelles exigences en termes d’utilisation et de qualité de combustion. Ainsi, les professionnels ont diminué la viscosité de leur produit, permettant une meilleure combustion et, par conséquent, une réduction de la consommation et des émissions de gaz à effet de serre et de polluants.

Le chauffage au fioul est-il compatible avec l'écologie ?

Les biocombustibles

Les biocombustibles sont d’origine végétale et sont utilisables pour le chauffage des bâtiments. Un arrêté du 9 août 1994 a autorisé l’intégration d’esters méthyliques d’huile de colza dans le fioul domestique.

Les premiers résultats montrent que l’incorporation d’une quantité allant jusqu’à 10 % de cette huile végétale dans le fioul domestique ne nécessite aucune modification majeure sur l’installation de chauffage. La profession est donc mobilisée depuis de nombreuses années dans la recherche et la mise au point de combustibles à émissions réduites de gaz à effet de serre qui feraient du fioul domestique une énergie « presque » renouvelable.

Le chauffage au fioul est-il compatible avec l'écologie ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici