Les solutions pour transformer sa maison en habitat durable

1
comment transformer son logement en maison ecologique durable

La consommation énergétique d’un logement est souvent importante. L’empreinte carbone peut vite s’élever, de même que la facture d’énergie.

Il est toutefois possible d’agir pour rendre son logement moins énergivore et plus écologique. Comment procéder pour transformer sa maison en habitat durable ?

Dans cet article, nous vous présentons toutes les solutions pouvant être mises en œuvre.

Faire réaliser un diagnostic énergétique par un professionnel

La déperdition d’énergie peut se situer en de nombreux endroits de la maison. Des ponts thermiques peuvent aussi être présents mais difficiles à détecter. La première étape avant d’entamer une transformation de sa maison est donc de faire réaliser un diagnostic complet de votre logement par un professionnel. L’utilisation d’une caméra thermique permet de détecter les zones poreuses de la maison. Ce diagnostic permet de définir les solutions les plus utiles à prioriser. Vous devez aussi vous renseigner sur la DP, déclaration préalable de travaux avant d’entamer tout projet.

Améliorez l’isolation de votre maison

L’isolation de la maison contribue à rendre l’habitat moins énergivore. Toutes les zones de la maison sont concernées, du sol à la toiture, en passant par les murs, les menuiseries etc…

Pour vous accompagner dans ce type de projet, le choix d’une entreprise RGE est la meilleure option si vous souhaitez être certain de bénéficier de produits performants et de travaux de qualité. Une entreprise comme ECOTHERME, qui se positionne aussi bien sur l’isolation extérieure, les menuiseries ou les pompes à chaleur, est un bon exemple de prestataire complet à qui confier son chantier. Certifiée RGE, elle vous permettra en plus de bénéficier du crédit d’impôt pour la transition énergétique qui permet de se faire rembourser jusqu’à 30% de ses travaux de rénovation énergétique*.

Pompe a chaleur(1)
Photo Ecotherme©

Changez les menuiseries extérieures CITE

Les portes et les fenêtres font le lien entre intérieur et extérieur. Elles sont à l’origine de déperdition de chaleur, à force d’usure. Investir dans des nouvelles menuiseries permet d’améliorer l’étanchéité, à condition d’une pose parfaite avec des joints impeccables.

La qualité des matériaux actuels, comme le PVC, l’aluminium ou encore le triple vitrage, assure aussi la limitation des fuites d’air.

Le remplacement de vos anciennes menuiseries en simple vitrage pour de nouvelles en double ou triple vitrage vous permettra donc de gagner en isolation et d’obtenir un crédit d’impôt de 15%*.

Améliorez l’isolation du toit

Le toit est la principale zone de déperdition énergétique dans une maison. Améliorez son isolation est la solution la plus efficace pour rendre son habitat plus économe en énergie. L’isolation concerne aussi bien les combles aménageables que les combles perdus. Les rampants, le plancher et les pignons peuvent être isolés. Différents matériaux sont proposés, comme la laine de roche, la laine de verre, le PUR, la laine soufflée, des pares-vapeur, des écrans de toiture… Les possibilités sont multiples.

combles aménageables pour habita durable et isolation toit

Celle du sol

Sous son revêtement, le sol peut aussi être isolé. C’est aussi le cas pour les maisons avec un sous-sol, où l’isolation pourra ici être posée au niveau du plafond du sous-sol. Cette disposition protège le rez-de-chaussée par le sol.

Celle des murs

Les murs sont aussi des zones à isoler. Souvent, ils portent un isolant dès la construction de la maison, mais avec le temps, celui-ci peut être moins efficace et même se tasser, générant des ponts thermiques. L’isolant peut être changé dans son intégralité ou complété, selon les besoins. Il se pose par l’intérieur, mais il existe aussi une technique d’isolation par l’extérieur.

Que vous entrepreniez des travaux d’isolation du sol, des murs ou du toit, sachez que vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt de 30%*.

Privilégiez des chauffages à énergies renouvelables comme la pompe à chaleur

Certains appareils de chauffage sont très polluants et très énergivores. Il est toutefois possible d’opter pour des appareils plus écologiques, sans rogner sur la performance et le confort, telles que les pompes à chaleur.

pompe a chaleur pour habitat dirable
Photo Ecotherme©

PAC géothermiques

La pompe à chaleur géothermique est un mode de chauffage entièrement écologique. Les calories générant la chaleur sont puisées profondément en sous-sol dans la Terre pour être diffusés dans la maison, afin de la réchauffer. Des modèles sont aussi réversibles pour rafraîchir les pièces de vie, en éliminant des calories.

PAC aérothermiques

La pompe à chaleur aérothermique fonctionne quant à elle tout simplement à l’aide de l’air ambiant. La chaleur y est captée pour être ensuite restituée dans la maison. Il existe deux types de pompes à chaleur aérothermiques : air-air ou air-eau.

Mais aussi d’autres sources de chauffage

Les pompes à chaleur, dont certains modèles sont éligibles à un crédit d’impôt de 30%*, sont les plus plébiscitées mais d’autres modes de chauffage à énergies renouvelables sont envisageables. La richesse de la nature nous permet d’exploiter d’autres solutions. L’énergie solaire est captée via des panneaux photovoltaïques et restituée dans le chauffage et l’eau chaude sanitaire. Le bois est également un moyen naturel de se chauffer, en plaquettes, en pellets ou en granulés. On parle de biomasse.

source chauffage ecologique
Photo Ecotherme©

Chauffer l’eau sanitaire autrement

Avoir de l’eau chaude sanitaire est fort appréciable dans la maison. Mais ce luxe demande de la chauffer. Il est possible de procéder de manière éco-responsable pour chauffer l’eau sanitaire. Pour cela, il est possible de s’équiper d’un chauffe-eau solaire. Des modèles thermodynamiques sont également proposés. Ils intègrent une pompe à chaleur pour porter l’eau à température en utilisant l’air ambiant.

Renseignez-vous sur les nouvelles énergies

En matière d’équipements plus écologiques pour la maison, les technologies continuent à se perfectionner et des innovations améliorent encore les rendements obtenus. De nouvelles énergies sont exploitées. Voici quelques-uns des équipements qui connaissent une forte croissance.

Chaudière à co-génération

La chaudière à co-génération, également appelée chaudière électrogène, peut s’appuyer sur trois types d’énergie selon son modèle : le gaz, le fioul ou le bois. A partir de cette énergie, la chaudière cogénération produit à la fois du chauffage et de l’eau chaude sanitaire, mais aussi de l’électricité.

Panneaux photovoltaïques

Les panneaux photovoltaïques captent les rayons du soleil pour produire du chauffage et de l’eau chaude sanitaire. Elles alimentent la maison, et l’excès éventuel peut être revendu à des fournisseurs d’électricité, proposant des contrats d’électricité verte à leurs clients.

panneau photovoltaique toit maison

Petit éolien

Les éoliennes sont devenues communes dans le paysage. Des versions miniatures sont développées, pour permettre à des particuliers d’en installer à leur domicile, sur leur terrain. Ce petit éolien utilise la force du vent pour fournir de l’énergie à l’habitat durable.

Maison à énergie passive ou positive

La maison à énergie passive ou positive est un bâtiment autonome. Il s’auto-alimente par l’énergie rejetée à l’intérieur, par la vie et les mouvements de ses occupants, l’utilisation des appareils électriques, électroménagers, informatiques. En cas d’insuffisance, il trouve le complément d’énergie nécessaire dans les sources naturelles, le plus souvent l’énergie solaire.

maison energie positive

Ainsi, il est possible d’agir à plusieurs niveaux pour mieux contrôler la consommation d’énergie dans son logement, en transformant sa maison en habitat durable. Vous l’aurez compris… Solaire, éolien, géothermie, aérothermie… la nature nous fournit toutes les ressources utiles à notre confort et à nos besoins, avec un impact limité sur l’environnement et des économies budgétaires à la clé.

*Selon conditions d’éligibilité. Voir sur le site : www.impots.gouv.fr/portail/particulier/le-credit-dimpot-transition-energetique

1 COMMENTAIRE

  1. Ce n’est pas si facile de limiter sa consommation énergétique tout en vivant confortablement. Votre article nous apporte des solutions adéquates pour y arriver. Merci à vous pour le partage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici