Comment bien gérer ses déchets au quotidien ?

Comment bien gérer ses déchets au quotidien ?

Véritable enjeu écologique aujourd’hui, la gestion de nos déchets domestiques si elle est bien menée, peut permettre la réduction des gaz à effet de serre due à leur incinération.

Il est toujours possible de moins jeter, la plupart de nos déchets sont des ressources pour la plupart encore exploitables. Nous connaissons tous le tri sélectif et le recyclage, mais si on applique les bonnes méthodes à la source, nous pouvons réduire nos déchets de moitié. Focus sur les pratiques à instaurer chez soi et les progrès de l’agriculture dans ce domaine.

Prendre des produits réutilisables et sans emballages

Le premier pas vers le zéro déchet est de bannir les produits jetables tels que les lingettes, les couverts en plastiques, etc. Ils sont à l’origine de prêts de 8 % des déchets par an et par habitant, soit une trentaine de kilos. Ce chiffre est impressionnant ! Méfiez-vous également des produits dits “biodégradables” comme les tubes de papier toilette. Ils sont, si on s’y intéresse de plus près effectivement dégradables, mais sur une longue période et laisse tout de même des microparticules dans notre environnement.

Pour éviter d’accumuler des déchets inutiles, préférez prendre des produits que l’on peut réutiliser. Plus durable dans le temps, vous produirez moins de déchets tout en faisant des économies. Les recharges de certains produits coûtent moins cher que le même produit avec son packaging à usage unique. L’exemple le plus flagrant est celui de la lessive. Pour ne pas surcharger votre poubelle, vous pouvez aussi opter pour des torchons à la place de l’essuie-tout, des filtres à café lavable au lieu de ceux en papier, etc.

Enfin, vous pouvez privilégier les produits de consommation qui limitent leurs emballages. Fuyez les paquets de gâteaux avec un emballage individuel plus barquette et sachet plastique le tout emballé dans une boîte en carton. Pour éviter cette multiplication d’emballages inutiles, vous pouvez utiliser des recharges ou acheter des produits en vrac. Une bonne méthode consiste aussi à faire ses produits ménagers ou confectionner ses gâteaux soi-même. C’est de l’économie écologique, à la fois économique et écologique !

Ne pas tout imprimer et gérer son tri

Autre point sous-estimé, l’impression de ses e-mails ou de tous types de documents. Avec la capacité moderne des moyens de stockage (plusieurs Gigas sur une simple clé USB), vous n’êtes plus obligé de tout imprimer. La plupart des documents que nous recevons peuvent être consultés juste à l’écran et archivés numériquement par la suite.

Pensez à demander vos factures et documents administratifs en format numérique uniquement (EDF, impôts, sécurité sociale, etc.). La plupart de ces services le proposent, autant en profiter !

Le zéro déchet est une utopie ? Peut-être, peut-être pas. En attendant, pensez à bien vous renseigner sur la manière de trier vos déchets, quelle poubelle utiliser pour quels déchets. Votre mairie est en mesure de vous fournir des petits guides explicatifs sur le sujet alors n’hésitez pas. En cas de doutes lorsque vous êtes à la déchetterie, demandez à un agent qui se trouve sur place. Son rôle principal est de vous aider à trier efficacement vos déchets.

Créer un espace de compostage dans votre jardin

Le compostage possède plusieurs avantages écologiques :

  • Il permet de recycler de façon naturelle les déchets de la cuisine.
  • Il réduit de 35 % en moyenne les déchets ménagers par an et par personne.
  • Il permet de recycler la tonte de la pelouse, les feuilles mortes et les tailles de végétaux.

Lorsqu’on sait que les déchets verts représentent quasiment 160 kg par personne en une année, on comprend pourquoi il est intéressant de les utiliser chez soi pour faire son compost. Avec celui-ci, vous pourrez fertiliser de manière naturelle vos sols pour faire un potager BIO ou réaliser du paillage. Si vous n’avez pas de jardins, mais que vous souhaitez composter vos déchets de la cuisine, renseignez-vous auprès de votre mairie si elle met à disposition des composteurs collectifs dans votre quartier.

Réutiliser, réparer, donner

En termes de développement durable, vous pouvez également donner une seconde jeunesse à vos vieilles affaires. Plutôt que de jeter un objet cassé, essayer de le réparer. Grâce à ce réflexe, vous pourrez peut-être lui donner un second souffle et réaliser des économies. Si vous n’avez pas l’âme d’un bricoleur, pas de panique ; il existe des associations qui se chargent de réparer vos vieilles affaires, il y a même de nombreux sites qui proposent conseils et pièces détachées à l’achat. Il suffit de rechercher un peu sur internet et vous trouverez votre bonheur.

Dans un deuxième temps, vous pouvez aussi donner vos affaires dont vous ne voulez plus au lieu de les jeter. Que ce soit des meubles ou des vêtements, il y a des lieux de collectes dans chaque ville. Vous, vous débarrassez d’une affaire dont vous ne voulez plus et quelque part une personne sera contente de trouver ce fauteuil d’occasion encore en bon état.

Le secteur agricole montre l’exemple

Les agriculteurs sont de plus en plus nombreux à prendre conscience de leur impact sur l’environnement. En 2018, ils étaient 6 200 à avoir rejoint les rangs des bonnes pratiques responsables et raisonnées. Pour certains, il s’agit d’une réflexion économique, pour d’autres d’une véritable question de valeurs écologiques. Mais les deux sont intimement liés, car aujourd’hui l’écologie est efficiente et se montre très rentable économiquement. On parle d’éconologie, l’économie écologique qui est aujourd’hui notre avenir.

Et ça, les agriculteurs l’ont bien compris avec un passage au bio, ils montrent la voie vers une gestion des terres plus raisonnée puisqu’elle maintient la santé des sols, de l’écosystème et des hommes. Elle prend en compte :

  • La biodiversité
  • Les conditions locales avec des cycles adaptés.
  • Des processus écologiques qui bannissent les produits chimiques.

La Chine ferme ses portes à nos déchets

On ne le sait pas toujours, mais la Chine était le premier pays du monde à recycler les déchets des autres pays du globe. Aussi, la nouvelle qui est tombée le 1er janvier 2018 a bouleversé le monde de l’industrie du recyclage. En effet, la Chine a bloqué l’importation de 24 types de déchets solides issus des industries américaines et européennes. Ce choix a été motivé par le nombre croissant de ses propres déchets à traiter.

Grâce à cette décision, les pays européens doivent se reposer la question du traitement de leurs déchets industriels et ménagers et penser à intégrer ce flux en interne. Cela permettrait de développer nos filiales de traitement et valoriser les ressources. Une voie à suivre qui se veut inspirante.

Informations
Comment bien gérer ses déchets au quotidien ?
Nom de l'article
Comment bien gérer ses déchets au quotidien ?
Description
Véritable enjeu écologique, la gestion de nos déchets domestiques, peut permettre la réduction des gaz à effet de serre. Focus sur les pratiques à adopter.
Auteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici