Mise aux normes électriques : quand et par qui ?

0
mise aux normes electriques

Véritable enjeu de sécurité publique, la mise aux normes électriques est indispensable. Elle est à réaliser dans les appartements, dans les maisons comme dans tous les bâtiments recevant du public. Et, pour la sécurité de tous, cette mise aux normes est bien évidemment obligatoire. Mais alors, quand faut-il la réaliser? Comment et par qui ?

Mettre l’électricité aux normes : l’intervention d’un électricien

Pour être réglementaires, les installations électriques doivent être à la norme NFC 15 100, appelée également C15 100. Cette dernière est bien souvent mise à jour et doit être respectée dans la totalité des pièces d’un bâtiment ou d’un logement, pour garantir la sécurité des personnes qui y vivent ou qui y passent du temps. Mais qui est donc concerné ? Absolument tous les propriétaires dès lors qu’ils construisent, rénovent ou agrandissent leur logement ou bâtiment.

La norme NFC 15 100 permet de définir de nombreuses choses : le nombre de prises de courant par pièce, les différents circuits pour les équipements, etc. Il est donc important de vous faire aider d’un électricien pour vous dépanner afin que la mise aux normes électriques de votre habitation soit conforme.

S’il est simple de changer ses ampoules, de repeindre ses murs voire même de poser sa terrasse, il est beaucoup moins facile de s’attaquer à l’électricité. Le mieux lorsque l’on doit réaliser une mise aux normes électriques est de faire appel à un professionnel. Un artisan électricien est le mieux placé pour ce genre de travaux. Seul lui sera capable de déceler les modifications à faire, les installations électriques à changer, et réaliser le tout en toute sécurité.

À titre d’exemple, la norme électrique oblige l’installation des interrupteurs à une hauteur comprise entre 0,9 et 1,30 m. Elle oblige également à installer un dispositif de coupure d’urgence dans l’ensemble des pièces d’un local indépendant. Les fusibles sont remplacés par les disjoncteurs. Les prises à fixations à griffes sont interdites dès lors que le logement est neuf ou en passe d’être rénové.

La NCF 15 100 normalise également la pose de fils sous des gaines et prévoit un minimum d’un point lumineux au plafond dans certaines pièces du logement.

À la fin de chaque chantier, un organisme (le Consuel) veille à ce que les installations électriques soient en totale conformité avec la norme en vigueur. Une attestation est délivrée lorsque cela est le cas. Dans la négative, l’organisme fait une demande de travaux pour mettre l’installation électrique aux normes, avant une contre-visite.

mise aux normes electriques

Pour quel logement ?

Avec plus de 40 000 départs d’incendie en France par an, causés par une défaillance électrique, il est on ne peut plus important de limiter les risques. Pour cela, absolument tout le monde est concerné par la mise aux normes électriques.

Les propriétaires de logements ou de bâtiments publics doivent adopter la norme NFC 15 100 dès lors qu’une rénovation ou un agrandissement est réalisé. Il en est de même lors de la construction d’un nouveau bien immobilier. Si, dans ces cas-là, la norme électrique n’est pas respectée, alors l’assurance ne couvre rien en cas de sinistre.

Avant la vente (et donc l’achat) d’un bien, l’ancien propriétaire peut être dans l’obligation de réaliser les travaux nécessaires pour respecter entièrement les normes électriques en vigueur. Lors de la vente, un certificat de conformité électrique réalisé par le Consuel peut être fourni comme preuve. Si l’acheteur décide d’acquérir le bien en tout état de cause, alors c’est à lui que revient la réalisation de la mise aux normes électriques.

En revanche, pour un propriétaire qui habite lui-même son logement ancien, il n’est pas nécessaire de réaliser une mise aux normes, une simple mise en sécurité peut suffire, avec une vérification de son installation électrique tous les 10 ans.

Travaux de mise aux normes électriques : à quel prix ?

La mise aux normes électriques a un coût. Il faut en moyenne débourser 150 euros pour la réalisation d’un diagnostic électrique. Pour une simple remise en état du réseau électrique, il faut compter près de 1 000 euros.

Le budget à prévoir sera évidemment plus élevé pour une mise aux normes entière, mais dépendra, entre autres, de la taille du bien immobilier. Ainsi, pour un T3, il faut en moyenne prévoir entre 4 500 et 7 000 euros. Pour un T6, le tarif peut augmenter jusqu’à 11 000 euros. En somme, le prix moyen reste de 60 à 100 euros par mètre carré.

L’idéal est encore de réaliser un devis avant le début des travaux, en vue de comparer les tarifs des différents professionnels et leur rapport qualité-prix.

Bien évidemment, le prix d’une mise aux normes électriques est à la charge du propriétaire. Sauf dans le cas d’une rénovation de colonne électrique au sein d’un habitat collectif, où la loi Elan prévoit que celle-ci appartient au réseau public de distribution d’électricité.

mise aux normes electriques

Quels dangers pour un dispositif électrique non conforme ?

Les dangers liés à l’électricité sont nombreux. Si certains ne se prennent qu’une légère décharge en marchant sur un câble électrique mal placé, les risques peuvent être beaucoup plus graves : électrocution, incendie.

Sur les biens immobiliers anciens, les installations électriques sont beaucoup trop vieilles pour supporter les charges des nouveaux appareils électroménagers. Les protections sont insuffisantes, voire même dans certains cas absentes. Les câbles électriques sont à nu. Les interrupteurs grésillent. Autant de choses qui peuvent engendrer des blessures voire la mort d’un individu, ainsi que la destruction du bien par incendie.

Il en est de même dans les biens immobiliers plus récents. L’installation électrique n’est pas la seule en cause dans ce genre d’accident. En plus de faire attention à sa conformité, il faut également veiller à changer ou à réparer les appareils électriques défectueux.

Au-delà de la partie « sécurité », posséder un bien immobilier aux normes lors de sa vente peut lui donner une véritable valeur ajoutée. Beaucoup de potentiels acquéreurs ne souhaitent pas se lancer dans des travaux liés à l’électrique alors qu’ils viennent juste d’acheter un bien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici