Quel radiateur électrique à inertie choisir (sèche ou fluide) ?

0
quel radiateur à inertie choisir

Comme vous l’avez sûrement constaté si vous possédez des chauffages électriques, votre facture mensuelle ne fait qu’augmenter année après année. Il existe pourtant sur le marché, une solution efficace et économique appelée le radiateur électrique à inertie.

Cet article vous explique tout sur ces chauffages révolutionnaires, leur fonctionnement, leurs avantages, leurs inconvénients ainsi que leur prix pour que vous puissiez choisir en toute connaissance de cause.

Qu’est-ce qu’un radiateur à inertie ?

Un radiateur à inertie se présente comme n’importe quel autre chauffage électrique néanmoins son fonctionnement est spécifique. Il faut savoir que la principale qualité de l’inertie est d’accumuler la chaleur pour la restituer progressivement même chauffage éteint.

Un chauffage à inertie fonctionne grâce à une résistance électrique qui apporte de la chaleur. Le vecteur de transmission, appelé aussi corps de chauffe, est le cœur de l’inertie. Ainsi un radiateur à inertie stocke la chaleur tout en l’évacuant progressivement et de façon homogène via le corps de chauffe. Il existe aujourd’hui deux types de radiateur à inertie, la version sèche ou fluide.

Il est à noter que s’il est utilisé avec un thermostat programmable, il est d’autant plus performant.

Comment fonctionne un radiateur à inertie sèche ?

Si vous optez pour un radiateur à inertie sèche son corps de chauffe se composera alors d’un matériau solide réfractaire à forte inertie. Celui-ci peut être en céramique, en stéatite, en fonte ou en pierre de lave. Ces matériaux ont de l’importance lors de l’achat dans le sens où leurs propriétés de chauffe ne sont pas les mêmes. Ainsi si le corps de chauffe est en céramique, la montée en température de la pièce est lente mais l’accumulation et la restitution de chaleur sont excellentes.

Dès que le radiateur se déclenche, ces matériaux grâce à leur forte inertie emmagasinent la chaleur. Une fois le chauffage éteint et contrairement à un chauffage électrique d’appoint, le cœur de chauffe continue de transmettre la chaleur à la plaque extérieure du radiateur. Celle-ci chauffe alors la pièce par rayonnement.

Le chauffage à inertie sèche contient un cœur de chauffe faisant une seule pièce avec les autres éléments ainsi il y a une perte de chaleur très limitée.

Comment fonctionne un radiateur à inertie fluide ?

Si vous choisissez un radiateur à inertie fluide, le corps de chauffe est liquide. C’est un fluide caloporteur qui est utilisé au lieu d’un matériau réfractaire. Celui-ci peut être de l’eau, du glycol (eau glycolée), de l’huile végétale ou minérale.

Lorsque vous allumez le radiateur, le liquide chauffé par la résistante tourne dans un circuit fermé. Ainsi, il reste en contact permanent avec la résistance tout en chauffant votre pièce de façon homogène. La chaleur continue de se diffuser après l’arrêt du chauffage grâce à l’inertie.

radiateur électrique inertie fluide

Choisir votre radiateur électrique à inertie

Malgré tous ces éléments, il n’est pas forcément facile de faire votre choix. Vous pouvez alors tenir compte des avantages et des inconvénients de chaque type de radiateur électrique à inertie pour être au plus près de vos besoins.

Les avantages et les inconvénients d’un radiateur à inertie sèche

Comme vous le savez déjà, le chauffage à inertie sèche est économe puisqu’il diffuse de la chaleur même à l’arrêt grâce à son fort pouvoir d’inertie. Vous chauffez donc plus longtemps sans dépenser plus.

Cette diffusion est homogène et contrôlable, ce qui fait que vos pièces baignent dans une température idéale et adaptée en permanence.

Le radiateur à inertie sèche est robuste, il tient à travers le temps, c’est donc un investissement financier intéressant.

De plus, il est facile à installer et à entretenir. En effet, un simple dépoussiérage régulier permet un fonctionnement optimal d’un tel radiateur.

Au démarrage, il chauffe moins rapidement qu’un radiateur à inertie fluide mais sa capacité d’accumulation de chaleur est plus importante.

Le seul inconvénient à un radiateur à inertie sèche est le fait que ces pièces soient plus lourdes qu’un chauffage standard. Il faut donc vous assurer que vos murs puissent soutenir un tel appareil.

Les avantages et les inconvénients d’un radiateur à inertie fluide

Un radiateur à inertie fluide a des avantages en commun avec un chauffage à inertie sèche. En effet, les économies réalisées par ce dispositif ne sont plus à prouver, ainsi que l’installation rapide et l’utilisation facile.

De plus, ce type de radiateur propose au ressenti l’équivalent d’un chauffage central sans la tuyauterie. Ce qui est fort agréable au quotidien surtout en période de grand froid.

S’il est plus rapide à chauffer au démarrage, il n’en reste pas moins que l’accumulation de chaleur est moins importante pour une inertie fluide que pour une inertie sèche.

Toutefois, comparé à son homologue, il a plus d’inconvénients. Effectivement, il ne s’avère pas être aussi robuste que lui à l’utilisation. Il peut exister de nombreuses fuites au niveau des joints et des soudures, il est donc important de vérifier régulièrement vos installations.

De plus, les bruits de liquide dû à la condensation et à la dilatation peuvent être dérangeants.

radiateur électrique à inertie sèche

Le coût d’un radiateur à inertie

Quelle que soit l’inertie choisie, votre radiateur vous coûtera entre 100 et 1 000 euros pour les modèles les plus perfectionnés. Il existe des radiateurs d’entrée de gamme aux alentours de 80 euros, néanmoins il est important de vérifier les caractéristiques économiques du corps de chauffe.

Il est à noter que le radiateur à énergie fluide semble être un peu plus cher en entrée de gamme.

N’oubliez pas que l’installation de radiateurs à inertie se fait dans le but d’économiser sur votre facture de chauffage. Il faut donc être conscient que l’investissement sera rentabilisé par les économies de chauffage réalisées.

Il vous manque encore un paramètre pour choisir votre radiateur à inertie. En effet, vous devez tenir compte de l’isolation de votre maison pour faire votre choix.

Dans le cas d’une isolation moyenne à bonne, vous pouvez installer des radiateurs à inertie sèche. Les chauffages à inertie fluide sont à privilégiés dans un logement avec une bonne isolation.

N’hésitez pas à vous rapprocher des professionnels du secteur pour des conseils plus personnalisés.

Vous connaissez à présent tous les détails sur les radiateurs à inertie, il ne tient qu’à vous de trouver le modèle qui vous convient. Sachez que quel qu’il soit vous serez baigné dans un confort de chauffe vous apportant des économies jour après jour ! N’hésitez pas à lire nos articles sur les autres moyens de chauffage comme le chauffe eau solaire et les systèmes de chauffage préconisés dans le cadre de la RT2012.

Informations
Description
Cet article vous explique tout sur les types de radiateurs électrique à inertie sèche et fluide pour vous aider dans votre choix avant investissement.
Auteur
Publisher Name
Jeremy

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici