Rénover sa véranda : conseils et démarche

0
vie et veranda - veranda en aluminium 2
Crédit photo "Vie & Véranda"

La véranda, est une pièce maitresse dans une maison, celle qui ouvre sur l’extérieur, aussi agréable en été qu’en hiver. Mais à condition qu’elle soit parfaitement entretenue.

Comment faire pour rénover sa véranda ? Nos conseils.

Dans quel but rénover sa véranda ?

L’espace véranda peut devenir une pièce de vie à part entière dans la maison. Bien rénovée et isolée, elle peut être fort plaisante à occuper à longueur d’année car baignée de luminosité et ouvrant sur les extérieurs. Une rénovation, partielle ou intégrale, améliore le confort d’utilisation de cet espace. Car aménager sa véranda permet de gagner des m2 dans la maison et d’agrandir l’espace de son habitat.

S’assurer de la bonne étanchéité de toutes les pièces qui composent la véranda permet de garder le lieu sain, sans infiltration ni dégâts des eaux.

Remplacer les pièces usées ou obsolètes par de nouveaux matériaux est aussi un moyen d’éviter des écarts de températures trop importants, avec des déperditions de chaleur et à contrario une surchauffe. La pièce devient plus agréable à occuper. En améliorant les performances énergétiques de la véranda, la rénovation induit aussi des économies de chauffage ou de climatisation, selon la saison.

Rénover les ouvrants qui coulissent mal, se bloquent, ferment mal ou ne se verrouillent plus est une question de sécurité. Cela réduit le risque d’intrusion au domicile.

Faire rénover sa véranda est aussi un moyen de la remettre au goût du jour, pour que son esthétisme soit à la fois moderne et soigné, en harmonie avec le style de la maison.

Rénovation globale ou partielle : comment choisir ?

L’ampleur de la rénovation à entreprendre pour une véranda dépend de plusieurs critères comme l’usage qu’on lui réserve (saisonnier ou annuel, annexe ou pièce à vivre), son état général, la liste des travaux d’amélioration souhaités, les réparations à effectuer ou encore les matériaux qui la composent et le budget travaux.

Si la véranda est en bon état général et qu’elle ne nécessite pas de grosses modifications, alors il est tout à fait possible de ne changer ou réparer que certaines pièces : un vitrage, un joint d’étanchéité… Cette solution est la plus économique et la moins chronophage, mais elle implique qu’il faudra envisager de nouveaux travaux de rénovation à court ou moyen terme sur d’autres parties de la véranda.

Si les travaux à entreprendre sont conséquents, alors autant profiter pour rénover votre véranda de manière complète. C’est l’assurance de repartir sur un produit en parfait état de fonctionnement, ne nécessitant qu’un entretien minimum pendant longtemps. Cette solution est plus onéreuse, mais elle s’accompagne d’une tranquillité d’esprit durable.

Que ce soit une rénovation partielle ou totale, faire rénover sa véranda par des professionnels est un gage de qualité, de durabilité et de sécurité.

vie et veranda - veranda
Crédit photo « Vie & Véranda »

Conseils pour bien choisir sa véranda selon le matériau de base

Les vérandas peuvent être construites dans divers matériaux. On distingue les vérandas bois, les vérandas alu, les vérandas pvc et les vérandas en fer. Chacune d’elles a des propriétés qui lui sont propres et qui demandent un ajustement de la rénovation entreprise.

Véranda en bois

La véranda en bois possède le charme de l’authentique. Elle fait le lien parfait entre l’intérieur de la maison et les extérieurs, la nature. Exposé aux aléas météorologiques, le bois demande un traitement spécifique. Pour être protégé des effets des rayons du soleil, de la pluie, du gel ou de la neige et même du sel marin, il est conseillé d’appliquer régulièrement une lasure ou un vernis protecteur. Si le bois a besoin d’être repeint, il devra être poncé au préalable. Le bois, même traité, reste un matériau naturel qui travaille et qui peut être soumis aux champignons, aux animaux… Il convient donc de vérifier régulièrement qu’aucune anomalie ne vienne fragiliser la structure pour agir au plus vite.

Véranda en PVC

La véranda en pvc est la plus facile à entretenir. Elle se nettoie tout simplement à l’aide d’eau savonneuse. Le pvc peut se déformer légèrement sous l’effet des intempéries et du soleil. La solidité de la structure porteuse devra donc être contrôlée souvent.

Véranda en aluminium

La véranda aluminium nécessite elle-aussi un nettoyage régulier à l’eau savonneuse. Il faut prendre garde à utiliser une éponge ou un chiffon doux pour ne pas risquer de rayer la structure. Un produit anti-mousse pourra aussi être appliqué.

Véranda en fer

La véranda fer est remarquable pour son style très chic, souvent avec des détails élégants et très travaillés. Ses grandes verrières lui assurent aussi parfois un petit air industriel. La véranda en fer demande une attention particulière en raison de son matériau, sujet à la rouille. Pour garder ou retrouver l’aspect originel de la véranda, un produit antirouille ou anticorrosion doit être appliqué régulièrement sur toutes les parties en fer. L’isolation est souvent moins bonne dans ce type de véranda. Les travaux de rénovation portent donc souvent sur cet item.

De manière générale, les pièces à rénover le plus souvent sont les vis et boulons, les joints d’étanchéité, les serrures, les poignées, les rails et les roulettes des baies coulissantes.

L’isolation de votre véranda est un enjeu de taille pour améliorer l’efficacité énergétique de votre habitat

Parce qu’elle donne directement sur l’extérieur, la véranda peut être sujette à la déperdition énergétique. Pour lutter contre ce phénomène énergivore, coûteux et préjudiciable à l’environnement en raison de la surconsommation d’énergie, il est conseillé d’isoler sa véranda.

Par définition, la véranda est un espace vitré. Investir dans du double vitrage voire du triple vitrage contribue à une bonne isolation thermique et phonique de cet espace. Pour aller encore plus loin, il est possible d’équiper la véranda de volets roulants, qui assureront en plus la sécurité du bien.

Une attention particulière doit être portée aux profilés, pour éviter les ponts thermiques.

Des panneaux isolants peuvent venir recouvrir la toiture pour réguler la température à l’intérieur de la véranda et la luminosité.

vie et veranda - veranda en aluminium
Crédit photo « Vie & Véranda »

Les démarches

Selon la nature des travaux entrepris, les démarches à réaliser avant de lancer le chantier de rénovation de sa véranda diffèrent.

Si la structure et l’aspect extérieur de la véranda ne sont pas modifiés, alors les travaux peuvent être lancés sans délai. De même, un petit agrandissement de moins de 5 m2 est exempté de démarche administrative préalable.

Si l’aspect extérieur de la véranda est modifié, par exemple si vous souhaitez la repeindre, il est conseillé de se renseigner en mairie pour vérifier les dispositions locales et si besoin faire une déclaration de travaux.

Si vous souhaitez agrandir la surface de votre véranda, il vous faudra prévoir de réaliser une déclaration de travaux ou la demande d’un permis de construire, selon les cas. Les travaux devront donc attendre l’accord de la collectivité locale d’où est situé le bien.

Une simple déclaration de travaux sera demandée pour les agrandissements entre 5m2 et 20 m2.

Pour un agrandissement entre 20 m2 et 40 m2, la déclaration de travaux sera suffisante si la superficie totale du bien ne dépasse pas 170 m2. Dans le cas contraire, il faudra demander un permis de construire.

Au-delà de 40 m2, le permis de construire devient obligatoire.

Les aides

Des aides peuvent être obtenues sous condition pour financer son projet de rénovation véranda.

Un taux de TVA réduit à 10% peut être appliqué sur la facture travaux, à condition que le bien concerné ait été achevé depuis au moins 2 ans. Les travaux doivent être réalisés par un professionnel. La surface créée ou remplacée pour la véranda ne doit pas excéder 9m2 ni augmenter le volume de la pièce avant travaux de plus de 10%.

L’amélioration énergétique de la véranda peut ouvrir droit à du crédit d’impôt dans le cadre du CITE, à un PTZ ou un éco-prêt. Il est nécessaire de se renseigner sur les dispositifs en vigueur avant la réalisation des travaux.

Avant la signature des devis, il est possible de solliciter une prime énergie dans le cadre du CEE.

Des aides locales sont aussi parfois attribuées, de même que des subventions ANAH ou ADEME.

Avoir une véranda est un atout charme pour sa maison. Une rénovation partielle ou intégrale permet d’en profiter un maximum, en créant un espace à vivre agréable et optimisé pour ses besoins.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici