Jardin

Comment réveiller et entretenir sa piscine ?

Comment réveiller et entretenir sa piscine

Bientôt, des millions de Français s’apprêteront à faire leurs premiers plongeons de la saison dans les 1,67 million de piscines privées que compte l’Hexagone. Pour être sûr de profiter des baignades dès les premiers beaux jours, les professionnels de la piscine proposent leur expertise et délivrent de précieux conseils pour une remise en service réussie des piscines après l’hiver.

En effet, dès que les températures remontent pour permettre à l’eau d’atteindre les 12°C, le moment est venu de passer à l’action pour mettre fin à l’hivernage dans les règles de l’art. Ces gestes liés au réveil des bassins peuvent être confiés à des professionnels qualifiés et la Fédération des Professionnels de la Piscine recommande aux propriétaires désireux de leur confier la remise en route, de les contacter le plus tôt possible dans l’année. Voici donc des conseils pour opérer le réveil de votre piscine et l’entretenir pour la saison.

Conseils pratiques pour une réouverture de piscine réussie

Voici les actions à mettre en œuvre pour la remise en route de la piscine après un hivernage. On considère une piscine hivernée avec couverture :

1. Nettoyage : Pratiquer en premier lieu un brossage/nettoyage/retrait et remisage de la couverture en place. Retirer les flotteurs d’hivernage. Laver plages et margelles, depuis l’intérieur vers l’extérieur.

2. Rangement au sec : Ranger tous les éléments d’hivernage.

3. Vérification des équipements : Avant de remettre en service le système de filtration, vérifier la fermeture des couvercles et purges. Fermer le filtre : couvercle et purge. Vérifier la masse filtrante (sable, cartouche, verre, etc.)

4. Ouverture des vannes : Faire jouer successivement toutes les poignées de vannes… Remettre en service l’armoire électrique.

5. Branchement des matériels : Fermer les différents contacts. Actualiser l’horloge de programmation. Mettre en route la filtration. Passer le balai aspirateur ou le robot nettoyeur.

6. Traitement de départ selon l’état de l’eau. En principe : Identique à un « traitement choc ». Rajouter de l’anticalcaire si besoin. Équilibrer le pH entre 7,2 et 7,6 puis introduire une forte concentration de désinfectant (demander conseil à un professionnel).

Les actions simples et indispensable d’entretien de votre piscine

Ces actions doivent s’effectuer tous les 8/10 jours pendant la saison des baignades pour assurer le bon entretien de la piscine :

1. Nettoyage de la ligne d’eau : Nettoyer la ligne d’eau à l’aide d’une éponge. Utiliser le produit adapté, anti‐calcaire et anti‐graisses.

2. Passage de l’épuisette : Utiliser l’épuisette de surface ou l’épuisette de fond. L’épuisette est poussée lentement dans un mouvement en « S » de manière régulière en évitant les retours en arrière.

3. Passage du balais‐aspirateur ou du robot nettoyeur : Utiliser un balai‐aspirateur automatique pour nettoyer le bassin ou un balai‐aspirateur manuel.

4. Nettoyage des skimmers : Retirer et vider les paniers du ou des skimmers et les remettre en place.

5. Analyse de l’eau : Mesure de pH : divers testeurs permettent de donner le niveau de pH et de désinfectants pour apporter les corrections nécessaires en ajoutant un produit ou en réglant simplement l’électrolyseur. La plupart des agents désinfectants ont une efficacité augmentée par un pH bas, de 7,2 à 7,6. En cas de pH haut privilégiez le brome. Suivre simplement les préconisations du fabriquant indiquées sur l’emballage pour la manipulation et le dosage de ces produits.

Ces opérations d’analyses peuvent aussi être réalisées automatiquement avec un système de domotique adapté à la piscine. Certains de ces systèmes permettent également d’introduire le traitement de l’eau automatiquement dans le bassin.

Ces conseils sont d’ordre général ; en fonction de la piscine et de ses équipements, il est impératif de suivre les indications mentionnées dans la notice du fabricant de la piscine et des accessoires qui la composent.

Laisser un commentaire