Les différents types de paillage pour potager : avantages et utilisation

0
paillage jardin

Lorsque vous observez la nature avec attention, vous vous rendez compte qu’un sol est très rarement nu. Feuilles mortes, écorces, ou végétaux rampants la nature trouve toujours la manière de recouvrir et protéger le sol.

Cependant, lorsque nous jardinons, nous avons tendance à dénuder les sols en désherbant, en travaillant la terre, en sarclant, en binant… S’il est vrai que cela donne un aspect qui peut sembler plus propre et soigné, ce n’est pourtant pas idéal pour le sol et pour vos cultures.

Dans cet article, nous détaillons les différents types de paillages de potager disponibles, leurs avantages et utilisations respectifs.

Pourquoi faire un paillage pour son potager ?

Il existe de nombreux avantages au paillage de son sol de potager. Ceux-ci peuvent varier un peu en fonction du type de paillage que vous choisirez.

Limiter les arrosages et l’évaporation

Lorsqu’un sol est nu, il est totalement exposé aux aléas du climat. Ainsi, le soleil et le vent peuvent accélérer l’assèchement.

En revanche, si le sol est paillé, il dispose d’une barrière qui le protège empêchant ainsi une déshydratation rapide et maintenant l’humidité dans le sol. On considère qu’en paillant son sol, on diminue par trois le phénomène d’évaporation et donc les besoins en eau.

paillage jardin

Éviter le désherbage chimique

Le paillage permet d’intercepter le rayonnement solaire et la lumière dont les mauvaises herbes ont besoin pour la germination.

Ainsi, si vous le mettez en place à temps, vous éviterez la pousse d’une bonne partie des annuelles et des herbes vivaces. De cette manière, vous pourrez contrôler à la main les quelques mauvaises herbes qui réussiront à pousser et n’aurez plus besoin d’avoir recours au désherbant chimique. Un vrai solution pour un désherbant naturel!

Éviter le phénomène de battance et réduire les éclaboussures

Agissant comme une barrière de protection contre la pluie, le paillage permet d’éviter que la terre soit battue par l’eau et qu’elle ne se tasse.

Ainsi, vous n’aurez pas de formation de croute imperméable sur la surface de votre sol, au contraire, il restera meuble. De plus, les éclaboussures seront amorties et vous aurez moins de possibilités de contamination des plantes par les bactéries qui se nichent dans le sol.

paillage jardin

Améliorer la structure du sol

Si vous utilisez un paillage organique, il se décompose avec le temps, formant ainsi de l’humus. Ainsi vous enrichissez votre sol et augmentez la fertilité de celui-ci.

Améliorer la croissance et la santé des plantes

En permettant que les fruits et légumes tels que les fraises, les concombres et les courgettes reposent sur un support sec et propre, vous aurez moins de risques de moisissures ou de maladies.

Aider la vie des microbes et des insectes

En permettant de régulier la température et l’humidité du sol, le paillage permet de favoriser les conditions nécessaires à la vie microbienne du sol.

Ils sont précieux, puisque ce sont ces microbes qui remplissent un certain nombre de fonction comme la minéralisation des engrais et amendements. De plus, le paillage forme une sorte de nid qui sert de refuge pour les insectes utiles notamment durant l’hiver.

Quels sont les différents types de paillage et leurs utilisations ?

Le paillage organique

Il existe de nombreuses matières organiques qui peuvent servir au paillage. Le principal avantage de celui-ci est qu’il est biodégradable et qu’il nourrit le sol.

Cependant, il a tendance à disparaître, il faut donc rajouter régulièrement de la matière pour garder la protection de votre sol. De plus, s’il est trop humide en permanence, il peut pourrir et devenir imperméable.

paillage jardin

Parmi les paillages organiques à durée de vie assez longue, on peut citer :

  • Les écorces de pins :  elles ont une excellente durée de vie (jusqu’à 10 ans), mais en revanche ont tendance à acidifier le sol. On les utilise surtout pour des raisons décoratives dans le cas de plantes acidophiles.
  • Le bois raméal fragmenté : le BRF est une excellente manière de donner une nouvelle vie au débris généré par la taille des feuillus en les passant au broyeur. Ce matériau est très riche en lignine et attire de nombreux micro-organismes. On l’utilise beaucoup lorsque le sol est pauvre et qu’il nécessite un petit coup de pouce pour favoriser la vie du sol. Si vous n’en produisez pas, vous pouvez facilement en trouver dans le commerce.
  • Les coques de cacao : elles ont un coût est un peu élevé par rapport à d’autres solutions, elles présentent l’avantage d’avoir de très bonnes caractéristiques agronomiques et un pH parfaitement équilibré (5,7). Leur couleur chocolat donne un aspect très décoratif à vos massifs, bordures ou plantes en pot. Petit bémol, en plus du prix, les coques de cacao sont importées ce qui n’en fait pas un paillage des plus écologiques. On préfère les paillages à longue durée de vie sur les plantes pérennes comme les arbres, les arbustes et les massifs vivaces.

paillage jardin
paillage en écorce de pins

Certains paillis ont une durée plus courte, c’est le cas par exemple des tontes de gazon, des feuilles mortes, des pailles de céréales. On peut les utiliser sur tous les types de végétaux et ils sont particulièrement bons pour améliorer le cycle de vie des plantes. En effet, ils s’incorporent rapidement au sol grâce à leur décomposition naturelle. Ils demandent un peu plus de travail puisqu’il faut régulièrement rajouter de la matière pour maintenir la barrière de protection.

Le paillage minéral

Ce type de paillage n’est pas biodégradable, l’avantage c’est que du coup leur durée de vie est infinie et que le travail est fait une bonne fois pour toutes. En revanche, ils ne remplissent pas la fonction de nourrir le sol. Le paillage minéral est un véritable allié pour les plantes qui aiment la chaleur, car il contribue au réchauffement du sol.

On utilise beaucoup la pouzzolane, qui est une roche constituée de projections volcaniques, il est très riche en silice et présente une structure alvéolaire qui constitue un très bon isolant thermique.

Pour l’aspect décoratif, on apprécie les billes d’argiles, les ardoises concassées et les débris de poteries. Biens disposés, ils apportent un vrai plus pour l’aspect esthétique du potager.

Vous pouvez aussi réutiliser certains déchets de la cuisine comme les coquilles d’huître ou de moules.

Le paillage en toile

Le film plastique est surtout utilisé dans les exploitations agricoles de grande ampleur. En effet, bien que ce soit assez pratique et rapide à mettre en place, dans un potager c’est tout à fait inesthétique.

De plus, ils sont plus ou moins biodégradables et peuvent générer des particules de plastique dans votre potager. On peut aussi utiliser des toiles tissées, en jute ou d’autres matières textiles. Celles-ci peuvent trouver une utilité dans un potager notamment si vous souhaitez recouvrir des zones pentues comme des talus ou les berges d’un plan d’eau. Elles présentent l’avantage de très bien retenir la terre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici