Comment choisir une caméra de surveillance extérieur?

0
caméra de surveillance extérieur

Les vacances approchent, mais vous n’avez pas l’esprit tranquille quant à l’idée de laisser votre logement sans surveillance ? Vous voulez profiter un maximum de votre voyage sans vous inquiéter tous les jours de ce qu’il pourrait se passer chez vous ?

Aujourd’hui, de plus en plus de particuliers cherchent à protéger au maximum leur domicile, et font ainsi le choix d’installer des caméras, que ce soit en intérieur ou en extérieur. Et pour prévenir d’éventuelles intrusions, mieux vaut commencer par surveiller ce qu’il se passe à l’extérieur du logement.

Mais alors, comment choisir la caméra à installer ? Quels sont les critères les plus importants pour définir votre choix ? On vous dit tout dans cet article pour vous aider dans le choix de votre caméra d’extérieur

Avec ou sans fil ?

Si certains appareils transmettent les images qu’elles capturent par le biais d’un réseau filaire, il existe aujourd’hui bien d’autres modèles sans fil.

Les premières requièrent une installation plus lourde, mais elles sont aussi considérées comme étant les plus fiables. Quant aux secondes, si leur installation est plus simple, leur inconvénient principal est leur portée maximale, au-delà de laquelle les caméras ne sont plus efficaces. Comme pour un système d’alarme sans fil, cette portée est indiquée pour chaque modèle pour un espace sans obstacle. Attention donc lors du choix du modèle à installer à prendre en compte ce qui entoure le logement et l’endroit où le dispositif doit être installé.

Caméra analogique ou IP ?

Aujourd’hui, sont généralement proposées deux types de caméras : les analogiques et les numériques (ou IP, pour Protocole Internet).

Tout d’abord, les caméras analogiques. Ce sont les modèles les plus anciens. Elles envoient les images telles qu’elles ont été capturées, directement à la centrale qui les enregistre.

À l’inverse, les modèles les plus récents que sont les caméras numériques filment les images dans un format numérique compressé. Ces données sont ensuite transférées via un réseau Ethernet ou Wifi à une centrale de surveillance ou d’enregistrement. L’avantage de ces derniers modèles est aussi la possibilité de régler le champ d’enregistrement selon les besoins. Par ailleurs, certaines sont aujourd’hui équipées de micros et permettent ainsi d’avoir à la fois un aperçu visuel et sonore de ce qu’il se passe chez soi. Il conviendra à l’heure actuelle de se tourner vers un modèle de caméra de surveillance extérieur de ce type.

La résolution des images

La résolution des images est directement reliée à la finesse de l’image, et varie selon le type de caméra et les modèles. Les caméras analogiques proposent des images dont la résolution s’exprime en lignes, généralement de 420 à 1000 lignes. Quant aux caméras numériques, il existe aujourd’hui des modèles pour tous les goûts et toutes les résolutions : SD, HD, Full HD ou encore 4 K Ultra HD (de la plus faible à la plus haute résolution d’image).

Ainsi, plus la résolution du dispositif est élevée, plus les images et vidéos enregistrées par la caméra sont de bonne qualité. On y voit plus distinctement les détails, il est alors plus facile d’exploiter les enregistrements.

L’objectif de la caméra

Si la résolution de l’image est importante, l’objectif de la caméra l’est tout autant. Il est donc aussi essentiel de définir si l’on souhaite une caméra à objectif fixe ou une caméra vari-focale. Si les premières sont généralement moins chères, elles n’offrent pas, comme les secondes, la possibilité de zoomer sur des zones souhaitées. Avec les caméras vari-focales, les focales vont généralement de l’ordre de 2,5 à 100 millimètres.

Ainsi, plus l’objectif est de grande taille, plus il est possible de voir loin. Et si son champ de vision est étroit, il permet toutefois de mieux distinguer les détails sur les images.

À l’inverse, un petit objectif permet de capturer une image plus large, mais sans pour autant pouvoir voir les détails.

Un dispositif qui s’adapte à l’obscurité

Il existe aussi aujourd’hui des caméras dites nyctalopes. Ces modèles sont conçus pour voir dans l’obscurité, ils passent donc en mode nuit dès lors que la lumière diminue. Les images sont alors en noir et blanc. Ce système fonctionne grâce aux LED situées autour de l’objectif, qui permettent d’éclairer l’espace. Il convient simplement de vérifier que la distance à laquelle elles éclairent est suffisante pour la distance de l’espace à filmer.

Le stockage des images

Aujourd’hui, les caméras de surveillance proposent deux options de sauvegarde : sur un port microSD dont elles seraient équipées, ou sur un cloud.

Si le premier choix n’est pas le plus sécurisé, étant donné qu’il est facilement possible de voler la carte avec les vidéos enregistrées. Il est possible que le second soit, quant à lui, un peu plus élevé en termes de coûts.

Les sauvegardes sur un NAS (serveur de stockage en réseau) ou sur un serveur FTP (File Transfer Protocol) sont aussi des solutions proposées par les fabricants à l’heure actuelle.

Pour certains modèles, il vous sera aussi possible de relier votre solution de surveillance à votre système domotique.

Des modèles pour tous les budgets

Le prix d’une caméra de surveillance extérieure varie en fonction de plusieurs critères : le modèle choisi, le lieu d’achat, etc. Aujourd’hui, il est possible d’acheter un appareil de ce type dans plusieurs endroits, d’ailleurs facilement accessibles : magasins de bricolage, grande surface, ou même Internet. Si certains modèles sont à petits prix, mieux vaut ne pas prendre trop de risques et choisir un modèle un peu plus cher pour avoir une garantie en termes de qualité et d’efficacité de l’appareil.

L’installation du système de surveillance

Pour vous aider à y voir plus clair découvre cette vidéo qui résume parfaitement comme mettre en place un système de caméra de surveillance :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici