Bricolage

Comment faire une soudure en toute sécurité ?

Comment-faire-une-soudure

Les travaux de rénovation nécessitent souvent l’assemblage de deux ou de plusieurs pièces métalliques. Le soudage s’impose alors comme la meilleure technique pour assembler les pièces facilement sans avoir recours aux rivets, aux agrafes ni aux boulons. Le soudage nécessite du matériel, aussi certaines précautions et vêtements de travail.

Découvrons ensemble comment faire une soudure en toute sécurité !

Les différentes méthodes de soudage

Le soudage consiste à assembler différentes pièces grâce à la fusion des métaux. Il existe plusieurs types d’alliage, donc différentes méthodes de soudage adaptées aux propriétés de ces métaux.

Alaric, chaudronnier professionnel à la chaudronnerie RMW, nous indique qu’il est important de faire la différence entre le soudage et la brasure. Le soudage est une technique permettant d’assembler des métaux de la même nature (par exemple, deux pièces d’acier). Quant à la brasure, elle permet d’assembler des pièces métalliques de différentes natures en utilisant un métal d’apport (par exemple la brasure du cuivre et de zinc et l’utilisation de l’étain comme métal d’apport).

techniques de soudage

Il existe 5 techniques de soudage : le soudage au chalumeau, le soudage TIG, le soudage MMA, le soudage MIG-MAG et le soudage plasma.

Le soudage au chalumeau

Appelé aussi soudage flamme, c’est la technique de soudage classique et la plus utilisée. Grace à une flamme alimentée par un gaz comme le méthane, le butane, le propane ou l’acétylène, il est possible de porter le métal à sa température de fusion, donc assembler différentes pièces.

A noter que la flamme est souvent obtenue par un mélange d’un carburant et d’un gaz comburant : un mélange d’acétylène et d’oxygène par exemple.

Le soudage TIG (soudage Tungsten Inert Gas)

Il s’agit d’une technique de soudage basée sur l’utilisation d’un arc électrique. Le soudage TIG nécessite une électrode en tungstène et un gaz inerte comme l’argon. Un arc électrique est employé et est créé par l’électrode. Il permet de faire fondre le métal. Quant au gaz inerte, il est indispensable pour protéger l’arc électrique tout au long de l’opération. Le soudage TIG est utilisé pour réaliser des travaux d’excellente qualité et des soudures parfaite sur des zones précises.

Le soudage MMA (soudage Manual Metal Arc)

Comme son nom le précise, le soudage MMA est aussi une technique de soudage basée sur l’arc électrique. L’arc électrique est le résultat d’un court-circuit. Il produit une chaleur élevée pouvant atteindre 4 500 ° C. C’est pour cette raison que le soudage MMA est employé pour les soudures épaisses.

Le soudage MIG-MAG

L’arc électrique employé dans cette technique est la combinaison de deux procédés. Le procédé MAG (Metal Active Gas) et le procédé Mig (Metal Inert Gas). L’électrode est utilisée en tant que métal d’apport. Cette technique est utilisée pour les soudures par points. Elle est généralement employée pour l’aluminium, l’inox et l’acier.

Le soudage plasma

Le soudage plasma est une technique de soudage par arc électrique qui combine le procédé TIG et le procédé MIG. Cette technique de soudage nécessite l’utilisation de deux gaz : un gaz principal (argon) et un gaz supplémentaire (mélange d’hélium et d’hydrogène). La chaleur dégagée par cette technique est extrêmement élevée. C’est pour cette raison que l’électrode est protégé par une buse en cuivre refroidie en permanence à l’eau.

Voici une vidéo très détaillée pour connaitre en détail comment se lancer dans le soudage à l’arc :

Les précautions pour réaliser une soudure en toute sécurité

Le soudage est une opération délicate. Il est donc nécessaire de penser à sa protection !

La tenue de protection

Toutes les techniques de soudage sont accompagnées d’un dégagement intense de lumière vive et de chaleur élevée. De plus, la soudure à l’arc électrique est basée sur un courant de haute intensité.

Pour assurer sa protection, il est nécessaire d’utiliser des équipements et des matériels adaptés à cette opération. La protection des yeux et du visage nécessite des lunettes ou un masque en verres conformes aux normes EN 175 (Protection des yeux et du visage pour soudage), EN 169 (filtres oculaires) et EN 379 (degré de la teinte du verre).

En ce qui concerne les gants, ils permettent de protéger les mains de la chaleur, de la conduction électrique et de l’action coupante des tôles. Le port des gants de soudure en cuir et conformes à la norme EN 12477 est obligatoire.

La protection du corps du soudeur est assuré pat tout vêtement résistant à la chaleur, aux étincelles et aux flammes. Il est également nécessaire de porter des chaussures adaptées à cette opération (des bottes de sécurité à semelle isolante et conforme à la norme EN 345).

Je vous invite à parcourir notre article dédié à l’importance de la tenue de protection.

tenue de protection pour souder

L’espace de travail

Le soudage est accompagné d’un dégagement de gaz comme le dioxyde d’azote, l’ozone, le monoxyde de carbone et le dioxyde de carbone. Une excellente aération de l’espace de travail est obligatoire.

Il convient aussi d’être dans des conditions de travail optimal sans risquer le dérangement ou la venue d’individus non protégé sur le lieu de réalisations des opérations de soudures. Il est aussi indispensable de bien penser à débrancher ou déconnecté tous les outils de soudage après leur utilisation, même pour une pause de courte durée.

Les avantages de faire appel à un chaudronnier professionnel

Une opération de soudure n’est pas à la portée du premier venu et demande de l’autonomie. Il est vivement déconseillé de vous lancer dans une telle opération seule sans aucune connaissance. Dans ce cas de figure il est préférable de faire appel à un professionnel pour éviter tout problème et garantir un travail de qualité.

Un chaudronnier professionnel est en mesure de réaliser les différentes opérations de soudage rapidement, tout en respectant les normes de sécurité. Ce professionnel capable de réaliser des produits variés à partit des feuilles de métal.

C’est sur les différents types de métaux et d’alliages que le chaudronnier soudeur exerce son art. Faire appel à ce professionnel est la garantie d’une soudure parfaite et résistante puisqu’il maitrise toutes les techniques de soudage et qu’il est capable de répondre aux exigences tout en respectant les normes, la qualité et la conformité du cahier de charges.

Laisser un commentaire