Comment utiliser le vinaigre blanc en tant que désherbant naturel

0
Comment utiliser le vinaigre blanc en tant que désherbant naturel

L’arrivée du printemps, fleurs, soleil, oiseaux et… mauvaises herbes ! C’est le cauchemar des jardiniers, amateurs ou professionnels. Heureusement, il existe un remède de grand-mère qui a fait ses preuves et qui débarrassera naturellement vos terrasses et plantes des herbes indésirables Dites adieu aux produits chimiques et coûteux du commerce. Découvrez les bienfaits du vinaigre, comment en faire en tant que désherbant, et comment l’utiliser dans le jardin !

Que fait le vinaigre blanc aux mauvaises herbes et quels sont ses avantages ?

L’action du vinaigre blanc

Le vinaigre blanc est un acide acétique dilué à 8 à 10 %. C’est-à-dire que lorsqu’il entre en contact avec une plante, il brûle ses parties aériennes. C’est pourquoi on dit qu’il a une action d’herbicide de contact, il ne s’infiltre pas dans les tissus végétaux et de ce fait, n’atteignent pas les racines. Il est donc à prévoir qu’après l’effet de la brûlure, les mauvaises herbes réapparaîtront et vous devrez alors renouveler l’opération de désherbage. C’est toutefois un produit idéal pour désherber.

desherbant vinaigre blanc

Pourquoi préférer le vinaigre aux autres désherbant ?

Alors, peut-être vous demanderez vous pourquoi désherber au vinaigre blanc si l’action n’est pas permanent ?

Et bien, sachez que peu de désherbants ont une action durable sur les mauvaises herbes. Ceux qui peuvent se targuer de faire disparaître complètement les envahisseurs de vos allées et terrasses sont souvent extrêmement chimiques et nocifs pour votre sol.

Le vinaigre blanc, lui, est naturel et, s’il est utilisé à bon escient, n’aura pas d’effet toxique sur la faune et la flore de vos espaces verts et des nappes phréatiques.

Il faut toutefois prendre en compte qu’il tuera les végétaux avec lesquels il entrera en contact. De plus, c’est un ingrédient peu coûteux et que l’on trouve quasi systématiquement dans son placard.

Enfin, le vinaigre est bien plus écologique qu’un désherbant chimique. Troquer roundup et autres produits chimiques contre du vinaigre est bon pour l’environnement. 100 % écologique, la recette de désherbant à base de vinaigre est naturelle.

Vous n’aurez besoin que de choses que vous avez déjà chez vous et le désherbant au vinaigre blanc est faisable très rapidement.

Comment transformer le vinaigre en désherbant ?

Pour faire votre désherbant naturel au vinaigre blanc, il vous faudra deux ingrédients principaux : du vinaigre blanc et de l’eau.

Commencez par mélanger un volume de vinaigre pour un volume d’eau. Placez votre désherbant dans un flacon pulvérisateur, et vous êtes prêt à livrer votre bataille contre les mauvaises herbes ! Si toutefois certains de vos envahisseurs ne cédaient pas, vous pouvez essayer plusieurs méthodes alternatives. Doublez le volume de vinaigre et réessayez. Le résultat est encore plus efficace si vous rajoutez du sel à votre préparation. Si vous avez tendance à avoir des journées humides, vous procéderez à une petite modification. Vous mélangerez 3 litres de vinaigre à 100 grammes de sel et un peu de liquide vaisselle. De cette manière, votre désherbant résistera mieux à la pluie.

Il existe un débat sur l’utilisation du sel dans le désherbant naturel, car il peut avoir comme effet de stériliser le sol. Cependant, il permet de contrer l’effet acidifiant du vinaigre et si vous l’utilisez de manière adéquate, c’est-à-dire avec parcimonie et par temps chaud vous arriverez à contrôler cet effet indésirable.

Comme tous les désherbants, la clé réside en l’utilisation raisonnable et adaptée à votre sol. Ajustez les proportions à votre besoin, si la surface à traiter n’est pas très étendue, nul besoin d’en faire des litres.

Comment appliquer le vinaigre blanc dans son jardin ?

Une fois que votre désherbant naturel est dans le flacon pulvérisateur, vous pouvez passer à l’action. Appliquez le mélange sur les adventices, les pissenlits, les orties ou autres herbes indésirables que vous souhaitez voir disparaître. Prenez bien garde à n’asperger que les parties aériennes de la plante. Quelques gouttes devraient suffire, il ne s’agit pas d’arroser complètement votre terre. En cas de persistance des mauvaises herbes, vous pouvez augmenter la dose de vinaigre et renouveler l’opération une fois. Ce désherbant est particulièrement efficace contre les mauvaises herbes résistantes et récalcitrantes qui poussent au printemps.

Comment utiliser le vinaigre blanc en tant que désherbant naturel

Le vinaigre blanc est très efficace sur les mauvaises herbes tendres qui peuvent pousser entre les dalles d’une terrasse ou dans des jardinières. Il est un désherbant efficace contre la mousse également.

Dans le cas de plantes vivaces, comme les ronces, son action est beaucoup plus limitée. Veillez donc à cibler des objectifs réalisables.

Une fois que vous aurez arrosé vos cibles, celles-ci devraient comment à faner et à jaunir, ce sera le moment de mettre le coup de grâce.

Pour un résultat définitif, lorsque la mauvaise herbe est affaiblie, profitez-en pour arracher les racines. Vous vous débarrasserez ainsi durablement des envahisseurs.

Quelques mises en garde

Même si le vinaigre blanc n’est pas toxique pour les humains, il n’en reste pas moins nocif pour une partie de la faune et la flore. Utilisez-le avec précaution, en ciblant les mauvaises herbes que vous souhaitez éliminer. Nous vous suggérons de ne pas l’utiliser, ou alors avec beaucoup de parcimonie, dans le potager ou sur des cultures que vous consommez.

Le vinaigre est produit acide, qui peut perturber l’équilibre de votre sol, c’est pourquoi nous recommandons de ne pas renouveler son application plus d’une fois.

D’autres alternatives écologiques

Pour vos cultures potagères, vous pouvez envisager d’autres solutions écologiques qui seront tout aussi efficaces.

Vous pouvez par exemple réutiliser vos eaux de cuisson (pomme de terre, pâtes, riz…).

Versez-les délicatement sur les mauvaises herbes que vous souhaitez éliminer pendant qu’elles sont encore bouillantes. Prenez bien soin qu’elles n’éclaboussent pas vos cultures lors de l’opération, elles risqueraient de les tuer ou affaiblir aussi ! À défaut d’eau de cuisson, une simple eau bouillante fera également le travail.

Le purin d’ortie est une autre alternative pour ses propriétés insecticides et fertilisantes, cependant il faut l’user avec beaucoup de précautions. En effet, il est très riche en azote et en nitrates, ce qui peut être contreproductif sur certains types de terre. Si vous l’employez toute de même, prenez soin de le faire en très petites quantités.

Le bicarbonate de soude possède les mêmes propriétés désherbantes que le sel, mais il n’appauvrit pas le sol. Mélangé à de l’eau et utilisé de manière ciblée, il constitue donc une bonne autre alternative.

Informations
Comment utiliser le vinaigre blanc en tant que désherbant naturel
Nom de l'article
Comment utiliser le vinaigre blanc en tant que désherbant naturel
Description
Découvrez les bienfaits du vinaigre, comment en faire en tant que désherbant, et comment l’utiliser dans le jardin !
Auteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici