Anti-mousse naturels : les solutions écologiques contre la mousse

0
Anti-mousse naturels : les solutions écologiques contre la mousse

Dans les allées, sur les terrasses, sur les murets et parfois même sur les toits, il n’est pas rare que la nature reprenne ses droits et que de la mousse se forme. Indésirable à ces endroits, il est possible de s’en débarrasser par des procédés écologiques.

Quels sont les meilleurs anti-mousse naturels ? Nos solutions éco-responsables.

Comment se forme la mousse ?

La mousse est un végétal dépourvu de racine et peut donc s’installer sur des sites qui ne sont pas en contact direct avec la terre, comme le bitume ou le dallage d’une allée par exemple.

La mousse végétale se forme dans des milieux humides et elle est encline à absorber l’eau. Les zones exposées à la pluie et/ou ombragées sont donc des terrains de prédilection pour l’apparition de la mousse notamment sur les terrasses, les dallages, les murets ou sur les toitures.

Sans traitement, la mousse s’étend peu à peu jusqu’à recouvrir complètement une zone. Il est toutefois possible de s’en débarrasser facilement.

Pourquoi bannir les anti-mousse chimiques ?

Les anti-mousse chimiques mettent en péril la biodiversité. Leurs composés chimiques peuvent déséquilibrer l’écosystème.

Par ailleurs, les anti-mousses chimiques ne sont pas neutres pour les matériaux. Ils peuvent abîmer du mobilier de jardin ou le revêtement de sol par exemple.

Les plantes aux alentours de la pulvérisation d’un anti-mousse chimique peuvent aussi être impactées si par mégarde l’anti-mousse chimique entre en contact avec elles.

Il est donc préférable de se tourner vers des solutions naturelles pour éliminer la mousse végétale indésirable.

Anti-mousse naturels solutions écologiques contre la mousse

L’eau de Javel : un anti-mousse à éviter

L’eau de Javel est un produit très agressif. A ce titre, l’eau de Javel est efficace pour enlever la mousse. Mais pas seulement. Ses propriétés chimiques aboutissent aussi à la mort de tous les autres végétaux alentours, de l’herbe aux plantes. L’eau de Javel pollue les sols et les sous-sols lors de son absorption par la terre. Les nappes phréatiques en sous-sol peuvent en être impactés.

L’eau de Javel est donc néfaste pour la faune et la flore alentours.

L’eau de Javel est aussi un produit qui décolore. Des tâches blanches peuvent ainsi apparaître sur les différents matériaux avec lesquels elle entre contact.

Enfin, les émanations fortes de chlore demande d’être extrêmement précautionneux lors de son utilisation, pour ne pas risquer une intoxication.

Les anti-mousse naturels les plus efficaces

La nature créée la mousse, mais elle offre aussi des moyens efficaces pour l’éliminer. Notre sélections des meilleurs anti-mousse naturels.

Le citron

Le citron est un produit miracle pour l’entretien de sa maison, y compris ses espaces extérieurs. Son acidité naturelle, l’acide citrique, est extrêmement efficace pour enlever la mousse sans affecter les matériaux et l’environnement. Dilué avec un peu d’eau, il peut nettoyer tous les types de surfaces : pierre, bois, pvc, toile… Le citron devra être laissé à agir plusieurs jours, avant un rinçage puis un brossage. Durant le temps de pause, la mousse s’assèche et finit par disparaître grâce au citron.

Autre avantage : les insectes seront éloignés temporairement des espaces traités, sans pour autant leur nuire.

Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude est lui aussi un nettoyant redoutable et très économique, qui permet de se débarrasser facilement de la mousse. Il suffit de le diluer dans de l’eau avant de le pulvériser sur la zone à traiter. Le bicarbonate de soude a le mérite d’agir très vite.

Bicarbonate de soude

Le savon noir

Le savon noir associé à du liquide vaisselle et à de l’huile de coude peut aussi venir à bout de la mousse. Il suffit de plonger un balai à poils durs dans le mélange eau/savon noir/ liquide vaisselle pour le frotter sur les espaces concernés. Après un temps de pause de quelques heures, il suffit de procéder au rinçage pour constater que toute la mousse a disparu.

L’eau de cuisson des pommes de terre

Rien ne se perd. L’eau de cuisson des pommes de terre se charge en amidon. Or celui-ci fait office d’anti-mousse. Il suffit de verser l’eau de cuisson des pommes de terre encore chaude directement sur la mousse pour s’en débarrasser. Pratique, écologique et économique, l’astuce fonctionne aussi avec l’eau de cuisson des pâtes alimentaires ou du riz.

L’eau salée

Nul besoin d’aller chercher de l’eau de mer pour mettre en œuvre cette astuce. De l’eau portée à ébullition avec quelques poignées de gros sel de cuisine fait l’affaire.

L’effet du sel est radicale contre la mousse.

Il faut cependant rincer aussitôt, car les propriétés salines peuvent être agressives. Cette méthode anti-mousse naturelle est à réservée aux zones dépourvues de plantations, qui pourraient être impactées elles-aussi par l’effet du sel.

L’huile essentielle de basilic

Le basilic est une plante aromatique qui tient naturellement à bonne distance les mauvaises herbes. L’huile essentielle de basilic pulvérisée sur la mousse la fait disparaître. Quelques gouttes suffisent, qui peuvent être mélangées à du savon noir pour encore plus d’efficacité.

Le vinaigre blanc

Le vinaigre blanc est un produit incontournable dans la maison. Son acidité contribue aussi à lutter contre les mousses, lichens et autres champignons. Sur les matériaux durs et résistants, il peut être utilisé pur. Sinon, il est possible de le diluer dans l’eau chaude.

desherbant vinaigre blanc

Priver la mousse de la lumière

La mousse a besoin d’humidité pour vivre. De ce fait, elle aime les zones ombragées. Toutefois, elle reste un végétal et a aussi besoin d’un minimum de lumière pour se développer. Priver la mousse de lumière permet donc de l’éliminer. Il suffit de la couvrir quelques jours pour en venir à bout.

La cendre de bois

La cendre de bois permet de réduire l’acidité du sol, qui est indispensable au développement de la mousse. Par ailleurs, elle attire les vers de terre, qui aèrent le sol, entrainant une meilleure infiltration de l’eau de pluie, et donc moins d’humidité en surface. En répandre sur la mousse contribue donc à fragiliser son environnement vital, et à termes, à la faire disparaître.

L’huile de coude

Avec un entretien régulier et une intervention dès les premiers signes d’apparition, frotter la mousse à l’aide d’un balai brosse suffit à la déloger. Les anti-mousse viennent renforcer l’action du geste , mais celui reste la base d’un démoussage efficace.

Il est donc relativement facile de se débarrasser de la mousse qui vient verdir vos extérieurs, et ce à moindre coût, grâce aux anti-mousse naturels. Il s’agit de maîtriser la nature, en aucun cas de lui être néfaste.

Dans la même lignée, nous vous invitons à découvrir notre article sur les désherbants naturels.

Informations
Anti-mousse naturels : les solutions écologiques contre la mousse
Nom de l'article
Anti-mousse naturels : les solutions écologiques contre la mousse
Description
Dans les allées, les terrasses, sur les murets ou sur les toits, il n'est pas rare que la mousse se forme. Nos conseils et meilleurs anti-mousse naturels.
Auteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici