Gaz de ville : prix, consommation, installation

0
gaz de ville

Le gaz de ville est couramment utilisé dans les logements à des fins de chauffage et également en cuisine avec le piano de cuisson. Si le type de gaz distribué a évolué depuis le début de sa mise en service, il reste plébiscité par de nombreux foyers. Que faut-il savoir avant de choisir le gaz de ville ? Présentation de cette énergie.

Quelle différence entre gaz de ville et gaz naturel ?

Le gaz de ville est une énergie qui, dès sa distribution, a servi à alimenter l’éclairage public dans les villes, puis qui a été utilisée pour le chauffage et pour le fonctionnement des appareils de cuisson des foyers domestiques. Le gaz de ville, tel qu’il était distribué au début, était un mélange de monoxyde de carbone et de dihydrogène. Toutefois, il nécessitait de fortes consommations et présentait un danger toxique.

Aujourd’hui, si l’appellation gaz de ville reste utilisée dans le langage courant, il s’agit en fait de gaz naturel, issu du méthane, du propane ou encore du butane.

Consommation moyenne d’une maison en gaz

La consommation d’un foyer en gaz fluctue selon plusieurs facteurs : le nombre d’équipement fonctionnant au gaz, la fréquence d’utilisation, la puissance des appareils…

En moyenne, on peut estimer que la consommation d’une maison de 100m2 d’un foyer de 4 personnes varie entre 5000 et 14000 kWh/an, selon qu’elle se chauffe au gaz ou non. Tandis qu’un foyer de 2 personnes dans une maison de 70m2 consomme environ 3000 à 9000 kWh/an. Le gaz de ville peut rentrer dans le projet d’un système de chauffage RT2012.

Quelle est la pression en gaz de ville ?

Le gaz de ville passe par des canalisations. Elles sont conçues pour résister à une pression de 4 bars dans le réseau.La pression diminue ensuite grâce à un détenteur.

Puis elle arrive chez le consommateur à 300 mbars, puis à 20 mbars au le compteur pour faire fonctionner les appareils.

gaz de ville prix installation consommation

Quel injecteur utiliser pour le gaz de ville ?

Tous les appareils fonctionnant au gaz sont dotés d’un éjecteur. A noter que cette pièce peut également être appelée gicleur de gaz.

L’injecteur est une pièce en cuivre ou en laiton, dans lequel passe le gaz de ville avant d’arriver au brûleur. Il joue un rôle important dans l’utilisation des appareils fonctionnant au gaz de ville puisqu’il permet de régler le débit du gaz.

Il existe plusieurs types d’injecteur. Pour le gaz de ville, il faudra choisir un injecteur G20.

Gaz de ville : installation

L’installation du gaz de ville demande des travaux, et les délais peuvent être plus ou moins rapides. Il est donc préférable d’anticiper pour demander l’ouverture d’un compteur de gaz. Voici les étapes à suivre pour faire raccorder son logement au gaz de ville.

  • Contacter GRDF. Si vous souhaitez faire raccorder votre logement au gaz de ville, c’est en effet GRDF qui se chargera des travaux de raccordement. Il est conseillé de prendre contact au plus vite, car les délais d’attente sont variables et les travaux plus ou moins longs selon que vous soyez proches ou non du réseau.
  • Le choix du contrat. Le choix d’un fournisseur en gaz de ville et d’un contrat intervient avant la fin des travaux. Il en existe plusieurs sur le marché français. Il s’agit de sélectionner celui qui répond le mieux à votre besoin.
  • GRDF réalise les travaux à l’extérieur du logement. Il s’agit de raccorder un coffret de comptage au réseau de gaz de ville qui passe à proximité, dans la rue. Le compteur est donc fourni par GRDF.
  • Pour les travaux à l’intérieur du logement, c’est le fournisseur de gaz de ville qui les prend en charge. Il raccorde le logement au coffret de comptage fourni par GRDF, puis raccorde vos appareils au compteur.
  • La mise en service du gaz de ville. Une fois la phase de travaux achevée, une attestation de conformité au remise au propriétaire du logement. Son fournisseur de gaz peut alors dépêcher un technicien pour mettre en service le gaz de ville. Après son intervention, le gaz de ville est opérationnel.

gaz de ville prix installation consommation

Combien coûte le raccordement ?

Le raccordement au réseau de gaz de ville est payant. Le prix variera selon la proximité du réseau.

Pour 2019, les tarifs constatés sont les suivants, pour un raccordement avec le réseau peu éloigné du logement. Pour le chauffage, il faut compter 365,46 € HT. Pour l’eau sanitaire et la cuisson, GRDF facture 822,28 € HT.

Les travaux incluent la pose du coffret de comptage en limite de la propriété. Toutefois, vous pouvez profiter de l’intervention de GRDF pour demander l’installation dans une clôture, moyennant un surcoût de 120 € HT ou encastré dans un muret, contre 170 € HT.

Le gaz de ville est une énergie qui séduit de nombreux foyers par sa simplicité d’utilisation et son faible coût, par rapport à d’autres types de combustibles. Plus naturel et plus sûr, il présente de multiples avantages pour son utilisation au quotidien.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici