Impression 3D : innovation au service de la maison

0
impression 3 d maison lotissement Eindhoven

C’est en 1984 que Jean-Claude André, Olivier de Witte et Alain le Méhauté ont déposé le tout premier brevet s’intéressant à l’impression 3D. Il fallut attendre 4 années avant qu’une société américaine, 3D Systems, lance le premier modèle d’imprimante 3D. Depuis, ce dispositif d’impression tridimensionnelle a bien évolué. Longtemps limitée à de petits objets, les imprimantes 3D sont à présent capables de reproduire des pièces de très grand format.

Et si demain, on imprimait nos maisons avec l’impression 3D ?

La maison 3D d’Icon: une maison imprimée en moins de 24h

L’année dernière, ICON, une startup américaine, avait eu pour idée d’imprimer des maisons. En effet, en réponse à la crise du logement, les fondateurs de cette entreprise ont imaginé un projet qui consiste à imprimer des maisons en 24 heures seulement. Durable, écologique et surtout très abordable, leur projet est en pleine construction et connait une avancée fulgurante notamment depuis qu’ICON soit parvenue à lever 9 millions de dollars.

Avec comme ambition de transformer le monde de la construction résidentielle, ICON ne cesse d’attirer de nouveaux investisseurs croyant en ce projet sociétal qui, s’il aboutit, changera profondément les codes du secteur du bâtiment.

maison impression 3D par Icon built
Première Maison imprimée par Icon built

Le projet Milestone

En fin d’année 2018, un pont imprimé en 3D a été réalisé. Face à ce succès exceptionnel, les Pays-Bas ont décidé de construire le premier quartier composé uniquement de maisons imprimées. Avec leur architecture moderne, tout en arrondi, ces cinq maisons imprimées sont en construction à Eindhoven et ont déjà trouvé preneur. Grâce à une imprimante 3D géante qui superpose grossièrement des couches de béton qui seront ensuite lissées par une « tête » spécialement conçue pour ce projet, la structure prend forme à vue d’œil. Economique et écologique, la construction de la première maison de 95m2 a ouvert une nouvelle porte que l’on croyait encore jusque-là inaccessible. Véritable galerie d’exposition des prouesses réalisées par l’impression 3D, le projet Milestone est le premier d’une longue série de maisons écologiques nouvelle génération. Vitrine de la maison imprimée de demain, le lotissement de Eindhoven est perçu par l’ensemble des entreprises de construction comme l’avenir de leur métier et surtout l’aboutissement tangible de longues années de recherches et d’innovation.

impression 3 d maison lotissement Eindhoven
Lotissement Eindhoven réalisé en impression 3D

Le manoir de la société HuaShang

Les nouvelles technologies sont considérées comme un moteur inépuisable de croissance. C’est pour cette raison même que l’entreprise pékinoise HuaShang Tanga s’est lancée un pari fou : celui d’imprimer un manoir sur deux niveaux et d’une surface totale de 400 m2 en seulement 45 jours.  En divisant par deux les délais de livraison du gros œuvre et en réduisant le nombre d’ouvriers sur le chantier, l’entreprise a pu diminuer considérablement le coût de réalisation du manoir le rendant ainsi plus abordable, et ce, plus rapidement. Pari réussi pour cette société chinoise qui a viabilisé la construction en la rendant résistante à un tremblement de terre de magnitude 8. En poursuivant sur cette lancée, l’entreprise estime qu’une maison totalement finie sera livrable en 2 mois seulement.

HuaShang manoir impression 3D à Pékin
HuaShang manoir impression 3D

Des matériaux éco-responsable

Bien que la construction d’une maison grâce à une imprimante 3D adaptée nécessite l’utilisation de matériau semblable à ceux d’une construction dite classique, l’impression 3D permet de limiter considérablement la quantité de matière nécessaire.

Sans production de déchets, la maison imprimée réduit son impact sur l’environnement lors de la modélisation ultra rapide et peu énergivore.

De plus, au vu des possibilités infinies qu’offrent l’impression 3D, il reste fort à parier que la maison imprimée de 3D utilisera des matériaux éco-responsables ne nécessitant pas une production ou une extraction polluante.

Les avantages de cette technologie d’impression 3D pour nos maisons

Le premier argument concernant l’utilisation d’une imprimante 3D pour construire une maison est la rapidité du chantier. En l’espace de quelques jours, la maison sera sur pied et fin prête à être aménagée. Avantageux pour les entreprises mais aussi les futurs occupants, l’impression 3D offre une rapidité de construction imbattable limitant les risques liés pénibilité d’un chantier classique.

Comme précédemment évoqué, les constructions imprimées ont un impact très réduit sur l’environnement tant par la quantité diminuée de matière utilisée que par le nombre très restreint d’engins de chantier polluants. Ecologique, la maison imprimée permet d’accéder à votre rêve de devenir propriétaire tout en respectant l’environnement.

De par la quantité réduite de matériaux à utiliser et le délai exceptionnellement court de construction, les maisons imprimées peuvent être un moyen d’enrayer la crise du logement en permettant au plus grand nombre d’accéder à la propriété.

L’impression 3D pour créer sa décoration d’intérieur sur mesure

Et si vous décoriez votre maison sur-mesure ? Avec un nombre grandissant d’utilisateurs, l’imprimante 3D a conquis tous les secteurs d’activité et notamment celui du design. Ainsi, les plus grands créateurs se sont tournées vers cette nouvelle technologie pour dépasser les limites de la créativité. Du simple vase à une lampe ultra complexe, l’impression 3D et surtout l’impression 3d métallique a ouvert les champs des possibles aux designers du monde entier.

Modélisé sur un logiciel spécialisé, l’objet imaginé pourra donc être imprimé en trois dimensions en quelques minutes seulement. De l’imagination à la réalité, l’imprimante 3D est l’avenir du design.

imprimer avec de impression 3D des objets de decoration

L’impression 3D se présente comme l’avenir de la construction résidentielle. Avec un impact très réduit sur l’environnement, la diminution des matériaux utilisés et surtout un coût abordable que certains estiment à 400 euros du mètre carré environ, la maison imprimée n’est cependant qu’en phase de test. Néanmoins, même si certains ajustements sont encore à effectuer afin de sécuriser les constructions et surtout de normaliser les méthodes d’impression, la conception de maisons issues de l’impression 3D intéresse de plus en plus de constructeurs qui souhaitent réduire les coûts de construction, livrer toujours plus rapidement leur chantier et surtout permettre au plus grand nombre d’avoir accès à la construction d’une maison sur-mesure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici