Investir dans l’immobilier locatif : optez pour le rachat de crédits

0
Investir dans l'immobilier locatif

Vous souhaitez investir dans l’immobilier locatif comme de nombreux Français ? Il est vrai qu’il s’agit du placement le plus sûr et il offre la possibilité d’un revenu foncier complémentaire et aisé à transmettre à ses héritiers. Pour agrandir votre patrimoine immobilier, le rachat de crédits vous permettra d’investir sans mettre en danger votre sécurité financière.

Le rachat de crédits permet d’augmenter sa capacité d’emprunt

Le rachat de crédits, aussi appelé le regroupement de prêts, est une forme spécifique de crédit. En effet, au contraire des autres crédits, il a l’avantage de permettre d’accroître sa capacité d’emprunt. Effectivement, le regroupement de prêts permet de rassembler en un seul tous vos crédits. Ce nouveau prêt servira de substitution pour vos différentes créances que ce soit des prêts immobiliers ou des crédits à la consommation. Le regroupement de crédit peut être une solution de financement pour un investissement immobilier.

En adaptant la durée de ce nouveau prêt, cela permettra de diminuer ou d’augmenter le montant des mensualités de remboursement. En fonction des revenus et de l’effort fourni pour le remboursement mensuel et le coût total de l’emprunt, la durée pourra être adaptée et cela modulera votre taux d’endettement. Le fait d’allonger votre durée d’emprunt, pourrait vous permettre de faire baisser votre taux d’endettement jusqu’à 60 %.

Comment se déroule une démarche de rachat de crédits ?

Premièrement, il est indispensable de comparer les éléments du rachat de prêts comme les frais de dossier, le coût total, la durée de remboursement, le taux, les assurances mais aussi la future mensualité. Par la suite, vous devrez faire une demande et construire votre dossier de banque qui réunira tous les documents nécessaires afin que l’organisme puisse traiter votre demande.

Si l’organisme financier accepte votre demande de rachat de prêts, les deux parties devront signer le nouveau contrat afin de débloquer les fonds. La démarche de rachat de crédits peut s’avérer fastidieuse et c’est pour cela que de nombreux professionnels peuvent devenir l’intermédiaire entre l’emprunteur et l’organisme bancaire.

À qui s’adresse le regroupement de prêts ?

Le regroupement de prêts est une pratique relativement flexible et qui s’adapte à tous les profils d’emprunteurs. Par ailleurs, deux profils principaux se démarquent pour le rachat de prêts. En effet, cette solution est généralement connue pour être une solution pour les personnes qui ont des difficultés financières. Grâce au regroupement de crédits, ces personnes peuvent adapter le montant des mensualités de remboursement en fonction de leurs revenus. De cette façon, ils peuvent profiter d’une gestion plus sereine de leur budget grâce à un « reste à vivre » plus convenable.

Le deuxième profil qui se démarque et qui représente une augmentation fulgurante depuis quelques années, c’est l’investisseur. Le groupement de prêts peut être utilisé pour obtenir un financement pour des personnes qui sont d’ores et déjà propriétaires de leur résidence principale et qui souhaite investir dans l’immobilier locatif. Au-delà d’avoir un projet locatif, certains investisseurs souhaitent effectuer une revente rapide avec une plus-value. Tout est question de calcul de rentabilité.

Investir dans l’immobilier locatif grâce au regroupement de crédits

immobilier locatif

L’investissement immobilier est bel et bien le placement préféré des Français qui le considère comme étant le plus sûr et le plus rentable. D’autant plus que malgré la crise sanitaire et économique actuelle, le marché de l’immobilier reste relativement stable. Vous pouvez investir dans l’immobilier locatif soit pour recevoir des revenus locatifs fonciers soit pour profiter d’une revente avec de la plus-value. Pour cela, vous pourrez choisir entre deux possibilités qui sont l’investissement direct ou l’investissement indirect.

L’investissement immobilier direct

L’investissement immobilier locatif direct consiste à acquérir un bien immobilier dans le but de le louer et de toucher des revenus fonciers. Également, cela vous permettra de payer moins d’impôts ou encore de le rénover pour le revendre et profiter d’une plus-value ou d’une défiscalisation.

Toutefois, la demande de prêt immobilier pour acquérir un second bien immobilier peut s’avérer plus difficile cette année. En effet, le Haut conseil de stabilité financière a mis en place des conditions d’octroi de crédits plus strictes avec le taux d’endettement fixé à 33 %. Avec la mise en place de ces conditions, on remarque que le nombre de taux de refus des dossiers de prêts est véritablement en hausse.

L’investissement immobilier indirect

Si vous hésitez à investir dans l’immobilier locatif et que vous ne vous sentez pas apte à gérer la charge que représente la location, vous pouvez opter pour l’acquisition de parts de SCPI. Cette forme d’investissement revient à investir dans des actifs immobiliers professionnels ou des secteurs spécialisés. De cette façon, vous investissez et touchez des revenus fonciers tout en évitant les contraintes de la gestion locative.

L’immobilier est le placement le plus attractif

Selon une récente étude, les investisseurs français estiment que l’immobilier est le placement le plus sûr et le plus rentable. Effectivement, les résultats ont montré que 75 % des investisseurs ont un projet d’achat immobilier concrétisé et les deux tiers d’entre eux sont d’ores et déjà propriétaires de leur bien immobilier. Par ailleurs, l’étude montre que près de 50 % des investisseurs français possèdent un second bien immobilier en plus de leur résidence principale. L’investissement dans un garage restent aussi un des choix les plus récurrent.

Depuis plusieurs années et même malgré la crise sanitaire et économique actuelle, l’intérêt des Français pour l’immobilier est grandissant. En effet, 8 investisseurs français sur 10 considèrent que l’immobilier est le placement le plus attractif et le plus rentable. Par ailleurs, ils sont de plus en plus nombreux à investir dans l’immobilier locatif afin de profiter d’un placement sûr et stable en percevant des revenus fonciers.

La tendance à la hausse de la gestion locative en ligne

La mise en vigueur de la loi Élan du 23 novembre 2018 a considérablement fait accélérer le marché de la gestion locative. Effectivement, elle a favorisé la dématérialisation des documents pour les locataires. Toutes ces mesures ont permis de rendre plus fluide et optimale la gestion locative à distance.

Le système d’automatisation permet de gérer de façon plus efficace et rapide les quittances de loyer mais aussi les relances ou la transmission d’informations. De plus, cela permet de créer un espace personnel en ligne pour les clients du secteur de l’immobilier. Aujourd’hui, ces services numériques sont généralisés pour la gestion locative.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici