Isolation des combles : pourquoi est-ce important ?

Isolation des combles : pourquoi est-ce important ?

L’isolation des combles perdus est une technique qui s’inscrit dans une démarche de transition énergétique. Elle n’est pas très répandue en raison du caractère inutile de ces espaces pour la maison. Pourtant, de nombreuses raisons peuvent vous motiver à investir dans l’isolation des combles de votre logement. Découvrons-les dans cet article.

En quoi l’isolation des combles est-elle bénéfique ?

Qu’il s’agisse d’un nouveau bâtiment ou d’une ancienne maison à rénover, l’isolation des combles est très importante. En effet, ce procédé permet une réduction de 30% de la facture énergétique d’une maison. Les combles perdus représentent généralement plus de 25 % des déperditions de chaleur d’un bâtiment. Avec toute cette perte d’énergie, il est inutile d’investir dans un nouvel équipement de chauffage si les combles ne sont pas correctement isolés.

En effet, ces fuites occasionnent des pertes énormes et vous font dépenser non seulement plus d’énergie, mais aussi beaucoup plus d’argent. Par ailleurs, en période de chaleur, elles sont à l’origine d’une hausse globale de la température à l’intérieur de l’habitat. Votre maison a donc une température trop élevée à certaines heures de la journée. La meilleure manière de contrôler le chauffage est donc de procéder à l’isolation des combles.

Par ailleurs, en plus de permettre la réduction de la facture de chauffage, l’isolation des combles réduit également votre empreinte écologique. Votre maison est d’autant plus confortable que vous participez à la protection de l’environnement. Enfin, elle augmente la valeur de votre bien immobilier. De façon générale, l’étiquette énergétique influence le prix d’un logement. C’est-à-dire que chaque fois que votre bien immobilier évolue d’une lettre sur cette étiquette, le prix de vente de votre bâtiment s’élève de 10 %.

Pourquoi confier l’isolation des combles à une entreprise ?

Isolation des combles : pourquoi est-ce important ?

L’isolation des combles est une étape cruciale de la rénovation énergétique d’un bâtiment, car sa réalisation est particulièrement délicate. Même si vous disposez de bonnes notions de bricolage, il est vivement recommandé de faire appel à une entreprise d’isolation dont les qualifications garantissent un excellent résultat à la fin des travaux de rénovation énergétique. Par ailleurs, cette entreprise doit répondre à certains critères spécifiques afin de garantir la qualité des travaux.

Les qualifications professionnelles requises

Les acteurs exerçant certaines activités sont tenus d’avoir nécessairement un profil adapté. C’est ce que prévoit la loi du 5 juillet 1996 relative au développement et à la promotion du commerce et de l’artisanat. Pour l’exercice des métiers liés à la construction, l’entretien et la rénovation des immeubles, il est nécessaire de disposer d’un Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP) ou d’un Brevet d’Études Professionnelles ou encore de toute autre qualification égale ou supérieure.

Dans le cas contraire, il faudra tout au moins totaliser 3 années d’expérience professionnelle dans le métier en question. Cette qualification permet la réalisation de travaux de qualité. En effet, diverses techniques doivent être maîtrisées pour réussir l’isolation des combles. Dans le cas des combles perdus par exemple, on peut dérouler l’isolant sur le sol du plancher ou procéder au soufflage. Ces techniques, bien que simples, nécessitent la prise en compte de facteurs subtils que vous ne maîtrisez pas forcément. Si l’on se fie à ces subtilités, l’isolation des combles est une affaire de professionnel.

La certification RGE « Reconnu Garant de l’Environnement »

Isolation des combles : pourquoi est-ce important ?

Il s’agit d’un critère primordial pour le choix d’une entreprise d’isolation des combles. Il s’agit d’une certification complémentaire à la qualification de l’artisan. Elle distingue les artisans formés par rapport à l’efficacité énergétique, car l’objectif poursuivi in fine est la réduction de l’impact environnemental. En confiant vos travaux à ce type d’entreprise, vous garantissez le respect de la charte environnementale et énergétique.

Cela vous permet d’ailleurs de bénéficier de certaines aides financières prévues pour les travaux d’isolation des combles. Lorsque vous êtes éligible, ces aides vous sont octroyées pour réduire les coûts des travaux que vous engagez. C’est l’une des raisons pour lesquelles il est déconseillé de réaliser une isolation des combles par ses propres moyens, sans faire appel à un professionnel. Parfois, vous êtes éligible à des offres entièrement financées, mais faute d’information, vous vous lancez dans des travaux de moindre qualité et très peu respectueux de l’environnement.

Quelles sont les aides financières à la rénovation ?

Les travaux de rénovation énergétique bénéficient depuis le 1er juillet 2014 de conditions particulières. Les foyers qui les entreprennent sont éligibles, sous conditions, à certaines aides financières.

MaPrimeRénov’

Le montant de cette prime est calculé en fonction des revenus du foyer et du gain écologique des travaux de rénovation énergétique qui sont entrepris. Notez qu’il doit s’agir d’une résidence principale. Cette prime peut aussi être appliquée aux parties communes des copropriétés.

L’éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ)

Il s’agit d’un emprunt pouvant atteindre 30 000 euros à taux zéro, destiné aux travaux d’isolation des combles. Il est soumis aux mêmes conditions que précédemment en dehors des limites de 100 et 150 euros.

Les aides locales et régionales

Elles regroupent essentiellement les aides de l’ANAH et celles relatives au Certificat d’Économie d’Énergie. Mais vous pouvez toujours bénéficier de plusieurs autres types d’aide en vous référant à votre mairie ou au Conseil Régional.

Comment isoler les combles de votre maison ?

Il existe essentiellement deux types de combles en fonction de l’utilité que revêt l’espace. On distingue des combles dont la superficie et l’orientation permettent l’aménagement. On parle de combles « aménageables », si ce n’est pas fait, ou « aménagés » lorsqu’ils le sont déjà. En revanche, certains combles sont si restreints ou mal orientés, qu’il est impossible d’en faire quoi que ce soit. On parle dans ce cas de combles perdus. L’isolation de ces derniers est plus facile et moins coûteuse. Deux options sont possibles.

Soit, vous vous chargez vous-même des travaux d’isolation de vos combles, soit vous faites appel à des professionnels. Chacune de ces possibilités présente ces avantages. En réalité, l’objectif est de réaliser des économies en exécutant les travaux par soi-même. C’est tout à fait normal. Toutefois, l’isolation des combles nécessite un savoir-faire particulier et des équipements adaptés. Il est donc préférable de faire appel à une entreprise d’isolation dont les qualifications garantissent un excellent résultat.

Combien coûtent en moyenne les travaux d’isolation des combles ?

Trois facteurs influencent les tarifs de l’isolation des combles. Il s’agit de l’entreprise sollicitée, de l’isolant choisi et de la superficie à couvrir. Vous pouvez demander un devis gratuit en ligne pour avoir une estimation précise du coût de vos travaux. De manière générale, en France, il faut compter en moyenne 40 euros/m² pour les combles perdus et 100 euros/m² pour les combles aménagés. Toutefois, il faut préciser que ce coût sera allégé par les aides financières relatives aux travaux de rénovation énergétique.

Vous pouvez également réaliser un prêt pour financer vos travaux de rénovation. Quoi qu’il en soit, l’investissement dans l’isolation des combles n’est pas perdu. Il est inévitablement récupéré à travers les économies que vous ferez désormais en consommant moins d’énergie pour le chauffage de votre habitation.

Quels isolants choisir pour ses combles ?

Les travaux d’isolation à réaliser dépendent du type de combles et du matériau choisi. Ces deux facteurs déterminent respectivement l’ampleur des travaux et leur efficacité.

Il existe plusieurs types d’isolants. Le marché est si vaste et si prolifique qu’il y en a de toutes les sortes en fonction des origines : animale, végétale ou minérale. Mais vous pouvez choisir votre matériau en fonction de vos goûts et des particularités de votre toiture. Plus couramment, la laine de verre est utilisée dans les habitations françaises. Plus de 70 % des maisons en sont équipées. Il s’agit d’un matériau présentant un excellent rapport qualité/prix. Sa pose ne nécessite pas de grands travaux. Mais si ce matériau ne vous intéresse pas, vous pouvez toujours choisir entre :

  • la laine de roche,
  • la laine de coton,
  • la laine de mouton,
  • la laine de chanvre,
  • le liège expansé,
  • la ouate de cellulose.

La plupart de ces matériaux sont naturels, écologiques et performants. Ils s’adaptent généralement parfaitement à la forme de votre toiture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici