Langouët, un bon exemple pour l’habitat durable

0
Langouët - Commune écologique

Vous avez sans doute entendu parler de cette ville dont le maire a défrayé la chronique en mai dernier, pour avoir pris un arrêté anti-pesticide. La démarche écologique de cette ville est en réalité beaucoup plus profonde et ancienne. En effet, Langouët est déjà très impliqué dans l’habitat durable. Nous avons décidé de partager ce sujet captivant avec vous.

Langouët, minuscule village Breton

Langoüet est un petit village d’Ille-et-Vilaine comptant environ 600 habitants, situé à une vingtaine de kilomètres au Nord-Ouest de Rennes.

En mai 2019, tous les journaux de France parlaient de ce petit village paisible dont l’arrêté anti-pesticide pris par le maire était une première. Au mois de septembre, ce sont 60 communes qui avaient pris le même arrêté.

La décision du maire a permis de faire connaître son village au niveau national. Il s’agit bien d’une décision logique dans un village en transition écologique depuis une vingtaine d’années.

L’habitat durable à Langouët

Un lotissement écologique en cours de construction

Actuellement, on peut observer la construction d’un lotissement d’un genre particulier à Langouët. Il s’agit d’un lotissement de maisons écologiques qui verra le jour dans quelques mois. Ces maisons seront construites en utilisant exclusivement des matériaux éco-sourcés, c’est à dire des matériaux extraits de la nature de façon raisonnée.

La commune souhaite éviter l’utilisation du béton et donc de sable qui n’est pas une ressource inépuisable. Par conséquent, les maisons auront pour fondations des pieux métalliques enfoncés sur 5 mètres de profondeur. Ces 8 maisons en bois sont prévues pour susciter une faible consommation énergétique, elles seront dotées de panneaux photovoltaïques, de jardins partagés et n’auront pas d’éclairage publique afin de limiter les perturbations pour la faune locale.

Langouët - un lotissement durable

L’école maternelle durable de Langouët

Voilà 20 ans déjà que l’école maternelle de Langouët possède des panneaux photovoltaïques, ainsi qu’un système de récupération des eaux de pluie pour alimenter les chasses d’eau. L’intérieur est tout en bois, et assez chaleureux. C’est agréable pour les enfants, comme pour les enseignants. De plus, l’établissement possède son propre potager qui permet d’alimenter sa cantine, qui est ainsi devenue la première cantine bio de France il y a un quinzaine d’années.

Les infrastructures et transports de la ville

Enfin, la ville est également en train de tester certains progrès au niveau des transports. En effet, la ville met à disposition une flotte de voitures électriques partagées. C’est à dire que pour encourager les personnes à ne plus recourir à des véhicules individuels, elle met à la location (8€/jour) une flotte de voitures électriques.

Une chouette idée à tester, quand on considère que l’objectif de la ville est également d’atteindre l’autonomie électrique d’ici quelques années. À suivre, donc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici