Des logements durables à haute densité en Irlande

0
logements durables - exemple

En Irlande, la problématique autour des logements durables est déjà une affaire nationale. En effet, le ministre d’État du Logement, Damien English, a récemment évoqué la construction de logements durable à haute densité.

Qu’est-ce qu’un logement durable à haute densité ?

Un logement durable à haute densité n’est ni plus ni moins qu’un grand immeuble comme nous en avons dans toutes les grandes villes à ceci près qu’il est à vocation de loger des habitants contrairement à de nombreux buildings d’affaires. Ce logement adapté aux nouvelles normes environnementales et répond au exigences des politiques de transition écologiques. Un immeuble passif donc, qui permet de limiter la pollution engendrée par l’activité des personnes logées.

Pour se faire, il doit également se situer dans un lieu permettant de limiter les besoins des habitants en déplacements polluants, donc dans des localités bien desservies par les transports en commun. Le logement durable à haute densité doit donc également proposer des infrastructures et des services de proximité adaptés. Il s’agirait donc d’adapter des sites urbains déjà existants désaffectés ou non. Cela signifie également réutiliser des sites et les rénover. On est bien dans une démarche de développement durable.

logement vert - exemple

Pourquoi adopter les logements durables à haute densité ?

Il est légitime de se poser la question dans une société où on nous encourage à travailler pour posséder notre propre maison individuelle et son lopin de terre. Cependant, nous devons également faire face à une croissance démographique réelle qui nécessite de pouvoir loger raisonnablement tout le monde. Or, les espaces disponibles ne sont pas infinis et il faut garder des coins de nature, c’est vital pour notre planète. On notera également le projet de la Norvège évoqué la semaine dernière.

L’espace est d’autant plus limité sur une île, comme l’Irlande. C’est pour cela que ce pays fait partie des premiers à annoncer de telles constructions. Comme tous les pays, l’Irlande doit trouver un moyen de limiter l’expansion de ses grandes villes. Par conséquent, créer des villages de Tiny House n’est pas du tout une solution satisfaisante, cette fois-ci.

Comment opérer ce changement ?

Le ministre Damien English est très impliqué dans ce projet crucial et espère que les irlandais accueillerons positivement ce tournant indispensable. Il évoque l’importance de la communication des promoteurs avec les populations pour répondre au mieux à leurs besoins et les informer. Il s’agira, selon lui, d’un changement de culture pour une adaptation aux nouvelles contraintes démographiques et écologiques.

Pour permettre le développement de cette politique, le gouvernement fait appel à des urbanistes comme l’Irish Planning Institute (institut irlandais de planification). Pour optimisé l’utilisation de l’espace urbain au maximum, il va falloir passer par des études et de la planification urbaine.

Il s’agit d’une jolie façon d’annoncer que de gros projets d’aménagement sont à prévoir dans les années qui viennent dans le paysage urbain d’Irlande.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici