Décoration

Les maisons-containers deviendraient-elles tendance ?

maison-containers

Aménager un logement dans un vieux container maritime : l’idée paraît saugrenue au premier abord. Mais pas tant que ça, quand on y réfléchit bien. Car le container ne manque pas d’arguments : facile à mettre en place, modulable, mobile, écologique … et, par-dessus le marché, économique.

L’apparition d’une nouvelle tendance ?

La reconversion de containers en logements d’habitation commence à se diffuser depuis ces dernières années. Le travail effectué par les architectes et les designers  sur ces cubes métalliques disgracieux a en effet permis d’aboutir à des solutions d’habitat intéressantes et originales, offrant souvent un look hyper contemporain.

Les premières réalisations ont porté sur la construction de logements économiques pour étudiants, comme à Amsterdam, à Berlin ou au Havre. La ville de Londres a emboîté les pas en 2012 avec son projet d’un quartier de bureaux et d’habitations aménagés dans des conteneurs sur les docks de la Tamise, la future Container city. Depuis, les créations d’habitats se multiplient en France, en Europe et aux USA, depuis le modeste abri de jardin jusqu’à la spacieuse villa avec piscine … dans un container.

Un concept surprenant, mais qui offre de réels avantages

  • Conçus pour affronter les pires intempéries en mer, les containers sont quasiment indestructibles et offrent une longévité exceptionnelle.
  • Ils permettent de construire une maison en un temps record, de l’ordre de deux à trois mois.
  • Le travail de gros-oeuvre se limite à la découpe et à l’assemblage des caissons : gain de temps et d’argent.
  • Ils permettent la construction de maisons facilement modulables : pour agrandir sa maison, il suffit de rajouter un ou plusieurs containers.
  • Les maisons-containers autorisent des designs architecturaux originaux, hyper contemporains, voire futuristes.
  • La maison-container peut être démontée, transportée et réédifiée ailleurs.
  • Le budget nécessaire à sa construction est très raisonnable, surtout pour les habitations de petite surface.

Combien coûte une maison-container ?

L’achat d’un container maritime usagé se situe dans un budget compris entre 1500 et 4000 euros, selon sa taille et son état. Ce prix n’inclut pas les coûts du transport et de l’assemblage des caissons. Le coût de l’aménagement intérieur, quant à lui, est à rapprocher de celui d’une maison classique et se situe dans une fourchette comprise entre 1200 et 1500 euros du mètre carré. Au total, et à titre d’exemple, le budget nécessaire à la construction d’une maison-container d’une surface de 70 à 80 m² excède légèrement 100.000 €, achat du terrain non compris. Ce coût peut bien sûr être inférieur si l’acquéreur possède l’âme d’un bricoleur et décide d’effectuer les travaux d’aménagement lui-même.

Une forme d’habitat plutôt écologique

On ne l’imagine pas forcément, mais il existe de véritables cimetières géants de containers remisés sur les zones portuaires. Laissés à l’abandon, ils constituent une forme de pollution environnementale dont personne ne se préoccupe vraiment. En l’absence d’autre solution pour les recycler de façon industrielle, le fait de les convertir en habitations permettrait de « nettoyer » des dizaines de milliers d’hectares de par le monde et donc d’avoir une réelle action dans la progression vers un habitat durable.

Les limites du concept

Malheureusement, et comme souvent, le concept des maisons-containers a quelques inconvénients et induit des contraintes à ne pas négliger :

  • Mieux vaut vérifier la provenance des containers quand cela est possible. Certains peuvent avoir transporté des produits polluants ou nocifs, et avoir été mal décontaminés (voire pas décontaminés du tout).
  • Un soin particulier doit être apporté à l’étanchéisation des caissons. Même s’ils sont conçus pour résister aux intempéries, des fuites sont toujours possibles.
  • Des travaux d’isolation thermique sont indispensables pour rendre le foyer confortable et conforme à la norme RT2012.
  • Idem pour l’isolation phonique (eh oui, les caissons métalliques conduisent les ondes sonores).
  • Bien vérifier auprès du service d’urbanisme que leur utilisation est autorisée par la commune. Il y a peu d’exemples de ce type de construction en France, mais il est certain que toutes les communes ne l’autoriseront pas, en tout cas pas n’importe où sur leur territoire.
  • Enfin, l’économie permise par ce type de construction décroît avec la surface du logement. A mon avis, plus il y a de containers à manipuler, à assembler et à isoler, plus l’écart de coût avec celui d’une maison traditionnelle sera mince.

Néanmoins, l’idée est originale et intéressante. Alors, tenté par la construction d’une maison-container ?

1 commentaire

  • Je suis totalement pour ce type d’habitations. Et surtout quand on s’aperçoit du prix, des avantages sur le long terme et l’accessibilité, c’est une véritable innovation immobilière, malgré le travail d’entretien.

Laisser un commentaire