Maison flottante : concept, avantages, construction

0
Maison flottante defintion

À l’heure où de plus en plus de personnes souhaitent adopter un mode de vie alternatif, plus écologique, et casser avec le style traditionnel des sempiternels alignements de maisons identiques à la sortie des villes, il est temps de parler des maisons flottantes. Nous avons déjà parlé des Tiny houses et de projets de villages de micro-maisons en France, nous vous avons également parlé des Pop-Ups houses… voici un autre sujet d’habitat alternatif durable : la maison flottante.

Une maison flottante : en quoi ça consiste ?

Vous l’aurez compris, une maison flottante, c’est une maison construite sur un cours d’eau et qui flotte. C’est un mode d’habitation qui existe déjà en France, mais qui tend à se développer avec les recherches de style de vie alternatif par des concitoyens préoccupés de l’environnement et de leur qualité de vie.

Il existe également des personnes qui vivent sur des péniches, comme on peut le voir un peu partout dans les villes où il y a des fleuves, comme sur la Seine à Paris par exemple. Cependant, nous parlons bien ici de maisons flottantes et non de péniches. C’est-à-dire de vraies maison avec de vraies pièces à vivre, des fenêtres et qui ne sont pas destinées au transport de personne ou de marchandises sur un cours d’eau.

Les maisons flottantes ressemblent à de petites maisons où on peut trouver tout le confort nécessaire pour y vivre toute l’année. Certaines personnes décident également de profiter du cadre de construction de leur maison pour en faire des chefs-d’œuvre architecturaux.

Maison flottante defintion
via @Pinterest

Les avantages indéniables des maisons flottantes

Outre l’aspect esthétique indéniable des maisons flottantes à l’instar des superbes cottages flottants réalisés par Aquashell, il est clair que ces habitations ont le vent en poupe pour trois raisons principales :

  • Elles répondent au problème de place limitée à terre.
  • Elles permettent de remédier aux problèmes d’inondations de plus en plus fréquentes à cause des problématiques climatiques que l’on rencontre actuellement.
  • Elles permettent d’adopter un style de vie plus écologique.

Peut-être avez-vous déjà lu notre article sur le sujet des écoles flottantes : au Nigeria, un projet de village flottant est né du constat climatique inévitable. Il a fallu trouver un moyen pour que les centaines de milliers de personnes vivant sur les rives d’un fleuve puissent toujours habiter au même endroit, malgré la montée des eaux. C’est aussi une problématique européenne et Française, il est donc naturel que des professionnels se penchent sur le sujet.

Ecole flottante de LagosUn autre avantage évident : suivant le modèle de maison choisie, vous pouvez la déplacer. Par exemple, si vous choisissez une maison flottante « Boathome », ses dimensions et sa maniabilité vous permettront de passer des écluses et vous n’aurez besoin que d’un permis fluvial pour voyager à bord de votre maison autonome.

Origine, et histoire

Les Pays-Bas sont les plus impliqués dans le développement des maisons flottantes. En effet, il s’agit d’un des pays européens les plus concernés par la montée du niveau des océans, car cela va leur faire perdre quantité de terres. Voilà plusieurs décennies que le pays s’intéresse à des manières alternatives de vivre avec la contrainte du recul des terres. Plus d’un quart du pays se situe en dessous du niveau de la mer, alors au lieu d’essayer de repousser l’eau, ils apprennent à vivre dessus.

En France, c’est en Bretagne qu’ont été construites parmi les premières maisons flottantes de France, et plus précisément à Jugon-les-lacs (Côtes d’Armor).

Cela fait environ une quinzaine d’année que le phénomène se répand dans le pays.

Une construction sans fondations : comment ?

Il existe des entreprises qui créent des maisons flottantes à l’aide de flotteurs disposés sous une plateforme en aluminium qui soutient la maison. L’avantage de l’aluminium, c’est que c’est un matériau léger et robuste.

En revanche, l’utilisation de flotteurs en polyéthylène pose un problème au niveau environnemental, puisqu’il s’agit d’un plastique, donc un dérivé du pétrole. Cependant, ce matériau possède une excellente résistance à l’eau. Ces flotteurs sont creux et remplis d’air, ce qui garantit leur flottabilité. Ils sont disposés en dessous de la maison en fonction de la répartition des charges dans cette dernière.

Il appartient aux habitants de la maison de faire attention à la répartition des charges lorsqu’ils remeublent leur habitat ou quand ils invitent plusieurs personnes chez eux.

On peut également utiliser une autre technique pour faire flotter les maisons : on construit un cadre en ciment lourd et dessus on positionne la maison en bois (légère), donc suivant la poussée d’Archimède, si le niveau de l’eau monte, la maison se met à flotter. Il faut donc l’attacher à des piliers en béton pour éviter qu’elle ne dérive pas.

En général, on construit les fondations d’un côté et la maison de l’autre avant de les assembler.

Que dit la loi ?

Construction sur un cour d’eau public

Une maison flottante est un type d’embarcation atypique qui n’a pas de lois propres. Elle dépend principalement de lois maritimes. En effet, une maison flottante doit être immatriculée comme un bateau auprès de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM). D’ailleurs, pour pouvoir construire une maison flottante, il vous faudra une autorisation d’occupation (COT, Convention d’Occupation Temporaire), obtenue auprès de la VNF (Voies Navigables de France). Il s’agit également de l’organisme qui vous attribue un emplacement. Votre maison devra également répondre à certaines normes de sécurité comme des gilets de sauvetage, des bouées, etc.

Une fois que vous avez votre emplacement, il vous faudra vous acquitter d’une redevance annuelle, comme une taxe d’habitation pour les logements traditionnels. En effet, votre maison sera considérée comme stationnant sur le domaine public fluvial.

Construction sur un cours d’eau privé

Si vous possédez un cours d’eau privé, vous pouvez y construire votre maison sans permis de construire de la part de la mairie. Cependant, il faudra tout-de-même la faire immatriculer, comme un bateau. Vous pouvez faire appel à un professionnel spécialisé pour construire votre maison. Elle bénéficiera alors d’une homologation et certification CE. En revanche, si vous souhaitez construire vous-même votre maison flottante, il vous faudra vous renseigner au sujet de la réglementation maritime gérée par la Division 245 du Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer.

Construction sur un étang ou un lac

Pour construire une maison flottante sur un étang, un lac ou tout autre étendue d’eau fermée, il vous faudra demander un permis de construire auprès de la mairie concernée. En effet, elle ne sera alors pas considérée comme un bateau et devra se plier à une réglementation un peu plus traditionnelle.

Informations
Maison flottante : concept, avantages, construction
Nom de l'article
Maison flottante : concept, avantages, construction
Description
À l'heure où de plus en plus de personnes souhaitent adopter un mode de vie alternatif, plus écologique, les maisons flottantes font de nombreux adeptes.
Auteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici