Rehaussement de 2 milliards d’euros pour MaPrimeRénov’ sur 2021-2022

0
maison durable intégrée à la nature

Le dispositif MaPrimeRénov’ qui a été lancé en 2020, est une prime qui remplace le crédit d’impôt CITE (crédit d’impôt transition énergétique) ainsi que les aides de l’Anah. Cette subvention, plus souple, permet de financer les travaux de rénovation énergétique. Le but étant de construire l’habitat de demain de manière durable et donc de favoriser la transition énergétique. C’est pour cette raison que MaPrimeRenov’ va être rehaussée de 2 milliards d’euros sur 2021-2022.

Une prime pour développer les habitats durables

Cette prime permet de financer des travaux de rénovation liés à la transition énergétique et écologique. En effet, elle subventionne les travaux de chauffage, d’isolation, de ventilation ainsi que d’audit énergétique d’une maison individuelle ou d’un appartement en habitat collectif. Pour être éligible à la subvention, les travaux de rénovation doivent être effectués par les entreprises labellisées RGE.

Le choix de l’éco-construction

Pour rénover votre habitat de façon durable et écologique, vous pouvez opter pour le bois. En effet, ce matériau naturel apporte une véritable solution aux enjeux énergétiques d’aujourd’hui. Toutefois, le bois requiert un entretien minutieux pour conserver sa qualité dans le temps. En effet, le vent, la pluie, la chaleur, sont des facteurs qui peuvent engendrer la dégradation de votre maison. Il est donc important de pouvoir l’entretenir afin de préserver son esthétique notamment en ce qui concerne un bardage bois.

Pour cela, il est indispensable d’utiliser des équipements performants comme un Karcher pour pouvoir l’entretenir. Ce type d’outil, haute pression, permet de nettoyer son lieu de vie de façon optimale. Entretenir sa maison c’est éviter l’usure de celle-ci et c’est favoriser le confort et le bon état dans le temps de celle-ci.

Entretenir minutieusement le bois assure le fait de pouvoir profiter sur le long terme de son habitat en éco-construction. Cette dernière utilise les ressources naturelles comme le soleil pour sa chaleur ou sa luminosité. Également, elle permet de se protéger des intempéries.

Les enjeux de la rénovation énergétique

La rénovation énergétique permet notamment d’améliorer la performance de l’habitat. En effet, grâce à l’isolation, le confort est amélioré, mais aussi la consommation énergétique. De ce fait, les factures sont considérablement réduites. Surtout, la rénovation énergétique permet de mener une action concrète en cohérence avec les enjeux écologiques.

La transition vers une rénovation énergétique représente souvent un investissement conséquent. Toutefois, cela permet de réduire ses dépenses énergétiques sur le moyen terme. La facture d’électricité des Français représente environ 10 % de leur budget, le chauffage représente approximativement 2/3 de la facture énergétique et la production d’eau chaude est la 2e catégorie de dépense en représentant quasiment 10 % de la facture d’énergie. C’est pour toutes ces raisons, qu’il semble pertinent de pouvoir contrôler sa consommation.

Le fait de se lancer dans un projet de transition énergétique doit être réfléchi et organisé. En effet, une des premières étapes à faire est de repenser l’isolation de son logement pour éviter les déperditions thermiques et optimiser sa consommation. L’isolation thermique comprend différentes techniques qui doivent être choisies selon vos besoins. Par exemple, il est possible d’isoler les murs, les sols ainsi que les combles et la toiture, par l’intérieur ou par l’extérieur.

L’habitat du futur : écologique et ultra-connecté

Grâce aux innovations technologiques, l’habitat de demain sera de plus en plus connecté et autonome tout en respectant les enjeux environnementaux. Cela permettra de pouvoir gérer sa consommation d’énergie et de ce fait faire des économies.

Avec l’essor du digital, les maisons deviennent ultra-connectées. En effet, il existe une multitude d’objets connectés qui permettent de contrôler votre maison sur place ou à distance avec votre smartphone. Ces outils technologiques permettent de centraliser de nombreuses fonctionnalités qui assurent le confort de ses occupants.

Les objets connectés permettent, notamment, de surveiller votre habitat, de contrôler la luminosité, la chaleur et facilite votre vie quotidienne. Toutes les pièces de l’habitat peuvent être équipées de ces objets que ce soit le salon, le garage, la chambre ou encore la cuisine.

L’enjeu est de pouvoir combiner digital et écologie. En effet, l’habitat ultra-connecté permettra de maîtriser la consommation d’énergie. Également l’objectif est d’utiliser davantage de matériaux écologiques et recyclables. La maison de demain prône le recyclage et se veut être autonome.

Des mesures diversifiées pour optimiser les habitats durables

Au-delà du rehaussement du dispositif MaPrimeRénov’, le plan de relance va intégrer différentes mesures sur les années à venir. L’objectif est d’amplifier l’efficacité des aides à la rénovation énergétique. Pour cela, le soutien à la rénovation énergétique dans les copropriétés ainsi que pour les propriétaires bailleurs est renforcé. Également, le soutien pour la rénovation globale est amplifié.

Le plan de relance a aussi pour objectif de renforcer l’action « logement » qui est financé par l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Cela représente la réhabilitation-restructuration de l’habitat en centre-ville ainsi que des plans d’action gouvernementaux de soutien aux copropriétés dégradées. Pour financer ces rénovations, l’État va investir 44 milliards d’euros et 300 millions d’euros seront délégués aux régions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici