OSB : Quelle est la différence entre l’osb 1, 2, 3 et 4

OSB

Lorsque l’on travaille dans la construction ou que l’on fait des travaux chez soi, il est quasiment impossible de ne pas entendre parler de l’OSB. Polyvalent, c’est un matériel que l’on retrouve très souvent dans les maisons. Cependant, saviez-vous qu’il en existe plusieurs, pour des usages différenciés ? Dans cet article, nous revenons sur la définition de l’OSB, nous distinguons les 4 types et voyons dans quel contexte les utiliser. Nous détaillons également les avantages et inconvénients de l’OSB.

Qu’est-ce que l’OSB ?

OSB, ce sont les initiales du terme anglais Oriented Strand Board, en français : panneau de lamelles orientées. Ce panneau est fait principalement à partir de bois (souvent du pin ou de l’épicéa ou certains feuillus) et d’une résine synthétique. Stratifié, l’OSB est constitué de 3 couches croisées de lamelles de bois, tantôt dans la longueur, tantôt dans la largeur. Sachez que selon l’usage que vous en ferez, vous pourrez choisir parmi de nombreuses épaisseurs disponibles, allant de 6 mm jusqu’à 40 mm.

La fabrication

fabrication OSB copeaux de vois

Le bois frais est coupé en lamelles de 0,6 à 0,8 mm d’épaisseur puis séché à l’air chaud. Une fois sèches, les lamelles sont triées en deux catégories, d’une part les plus fines qui servent à faire l’âme du panneau, et d’autre part les plus larges qui sont utilisées pour réaliser les faces. Une fois les lamelles disposées en trois couches croisées et collées à l’aide d’une résine synthétique, le panneau est pressé à chaud. La résine employée varie en fonction du type d’OSB que l’on souhaite fabriquer.

Les différents types d’OSB et leurs usages

Selon la norme NF EN 300, il existe 4 types différents d’OSB et chacun est amené à avoir un usage distinct. Il est important de bien se renseigner sur le type d’OSB avant de l’acheter afin de pouvoir utiliser la classe qui convient au mieux aux travaux que vous souhaitez réaliser.

L’OSB 1

Selon la norme citée ci-haut, c’est un panneau non travaillant, pour l’agencement intérieur et meuble, en milieu sec. C’est donc un panneau que l’on utilise généralement plus pour la fabrication de meuble et la construction de rangements, bibliothèques ou encore d’étagères.

Il est important de rappeler que l’OSB catégorie 1 s’emploie exclusivement dans les pièces et environnements secs. Si vous souhaitez construire un rangement pour votre salle de bain, il faudra vous rabattre sur d’autres types d’OSB que nous verrons à continuation.

L’OSB 2

L’OSB 2 est également prévu pour les milieux secs, selon la norme NF EN 300. C’est un panneau que l’on définit comme travaillant, il peut s’employer pour la réalisation de cloisons, planchers, ou encore de parois murales. À l’égal de l’OSB 1, c’est un excellent matériel de construction, tant que l’environnement n’est pas humide.

L’OSB 3

La norme NF EN 300 définit l’OSB 3 comme un panneau travaillant qui peut s’utiliser en milieu humide. C’est le matériel idéal pour la construction d’étagères, de cloisons ou de meubles divers dans une pièce comme la salle de bain. Il s’emploie comme un contreplaqué dans la conception de structure ou de mobilier.

L’OSB 4

La catégorie d’OSB 4 est faite pour une utilisation en tant que panneau travaillant sous contraintes élevées en milieu humide. Si le panneau va subir de fortes contraintes en milieu sec, c’est aussi sans aucun doute votre meilleure option. Vous pouvez, entre autres, vous en servir comme panneaux de toiture, palissades et protections de chantier, parois murales et planchers.

Attention toutefois, l’OSB 3 et l’OSB 4, bien que résistants à l’humidité ne peuvent pas être exposés directement aux intempéries. Ils risqueraient de se détériorer mettant en péril la sécurité de votre construction.

Les classes d’emploi

Selon la norme NF EN 335-3 qui définit les classes de risques d’attaques biologiques. On peut distinguer deux classes d’emploi pour l’OS :

  • La classe 1, d’emploi en milieu sec, est celle qui comprend l’OSB 1 et l’OSB 2.
  • La classe 2, qui correspond aux milieux humides, englobe l’OSB 3 et l’OSB 4.

L’OSB zéro formaldéhyde

Si vous le pouvez, optez pour l’OSB certifié sans formaldéhyde, il est résistant, durable et écologique dans ses matières de fabrication. De plus, le processus de fabrication est également contrôlé et se déroule de manière responsable. Il est particulièrement recommandé si vous allez utiliser votre OSB dans une pièce à vivre et au contact direct des habitants de la maison.

Ce qu’il faut savoir sur l’OSB

decoupe sur panneau OSB

Les avantages de ce matériel de construction

Écologique et naturel, les matériaux utilisés pour la fabrication de ce matériel sont d’origine naturelle, spécialement si vous optez pour l’OSB zéro formaldéhyde. Cela présente de nombreux avantages si vous êtes préoccupés par le respect de l’environnement. L’OSB est fabriqué à partir de bois d’éclaircies qui sont abattus pour faciliter le développement d’autres arbres. De plus, cela minimise les risques d’allergies ou d’irritation.

Un matériau isolant, qui retient la chaleur l’hiver, mais qui préserve la fraîcheur en été. L’OSB présente aussi de bonnes caractéristiques d’isolation phonique.

Facile à utiliser et à travailler, l’OSB peut servir autant dans la construction et l’aménagement, que la confection de meubles. Il est léger, solide, avec une durée de vie correcte, et il offre une bonne résistance mécanique. La diversité des catégories d’OSB existantes vous permet de l’utiliser autant dans des environnements humides que secs. Ce matériel est facile à percer, découper, clouer et ne génère pas de miettes ni de poussières excessives.

Non négligeable, le panneau d’OSB est peu coûteux, comptez environ 15 euros le mètre carré pour un panneau de 18 mm sans formaldéhyde. 9 euros le mètre carré si vous choisissez un produit qui contient du formaldéhyde.

Le principal inconvénient de l’OSB

Il résiste dans l’utilisation de substances nocives pour la santé lors du traitement contre les champignons ou les insectes comme la vrilette. Bien que très présents en général dans la construction, ces produits chimiques ne sont ni bons pour l’environnement ni bons pour la santé humaine. Il faut aussi remarquer que la résistance à l’humidité est relative et que l’OSB ne peut s’employer en contact direct et permanent avec de l’eau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici