Vrillette du bois : comment s’en débarrasser de manière naturelle ?

0
Vrillette du bois

Véritables prédateurs pour les maisons en bois ou les meubles de votre habitation, la vrillette du bois peut parfois s’installer et provoquer de gros dégâts. Ces petits insectes creusent de minuscules trous dans la menuiserie et dévorent la cellulose. Si on les laisse trop de temps à leur aise, ils finissent pas causer des ravages, mettant en danger la stabilité de votre structure. Apprenez à reconnaître ces microscopiques bêtes et découvrez des remèdes naturels pour les éliminer.

Mais qu’est-ce que la vrillette du bois ?

petite et grosse vrillette du bois

Tout d’abord, il est important de savoir qu’il en existe deux genres différents. Aussi appelée de manière très illustrative, l’« horloge de la mort », la grosse vrillette du bois est un insecte qui s’attaque à toute sorte de bois. Elle a une taille de 5 à 7 mm tandis que l’autre type, appelé petite vrillette du bois mesure de 2,5 à 5 mm. Cette dernière, tout comme sa grande sœur, est friande de bois, mais également ses dérivés comme le carton ou le papier.

Toutes deux sont des insectes xylophages de la famille des anobides. Adultes, elles sont généralement noires ou brunes et dotées de puissantes mandibules, visibles à l’œil nu, et d’antennes. Elles pondent de petites larves qui, selon les conditions climatiques et le milieu dans lequel elles habitent, mettront entre 6 mois et 10 ans pour se développer.

Comment se rendre compte de leur présence ?

bois attaqué par la vrillette du bois

Une fois adulte, la vrillette a tendance à sortir des galeries qu’elle a creusées dans le bois. C’est à ce moment qu’elle est la plus facile à repérer. Dans certains cas, la sciure qu’elle a générée empêche une bonne visibilité des dommages causés et de la profondeur des trous. Une solution dans un tel cas est de donner un coup brutal sur une partie qui semble encore solide du bois. Cela permettra de faire tomber les poussières et d’avoir une meilleure appréciation des dégâts.

Vous ciblerez quelques points clés lors de votre recherche de vrillettes :

  • Si vous notez de petits orifices dans des objets en bois ou en produits qui en dérivent comme le papier ou le carton, portez-y une attention toute particulière. En particulier, inspectez consciencieusement votre bibliothèque, lieu de prédilection pour ces insectes.
  • Les Horloges de la mort pondent généralement leurs œufs proches des champignons qui peuvent se former avec l’humidité. Si vous avez meubles ou partie de votre maison qui sont en bois non imperméables, veillez également à vérifier qu’elles ne s’y soient pas installées, à fortiori si vos notez la présence de champignons.
  • Les vrillettes préfèrent les essences de bois résineux et feuillus à celles exotiques. Mobilier en châtaignier, planchers en pin sont donc plus susceptibles d’être attaqués.
  • Enfin, le bruit sec et régulier qu’émet la grosse vrillette en période de reproduction peut aussi vous permettre de découvrir leur cachette.

Quels sont les remèdes naturels pour s’en débarrasser ?

Si vous avez découvert des vrillettes du bois chez vous, ne les laissez pas s’installer plus. Elles peuvent générer de gros dégâts. Si on trouve dans les magasins, de nombreux produits chimiques et industriels qui permettent d’éliminer les vrillettes avec plus ou moins de succès, on ne saurait que trop vous recommander d’adopter des méthodes naturelles.

Il en existe plusieurs qui en général sont faisables avec des aliments ou ingrédients que l’on a déjà à la maison. Vous pourrez ainsi les combattre tout en respectant la planète. Pour cela, il sera important de vous armer d’un peu de persévérance et de la recette que vous aurez choisie parmi celles que l’on vous propose ci-dessous. Dans tous les cas, commencez par dépoussiérer la surface que vous allez traiter. Il vous faudra aussi envisager de décaper ou d’user une brosse métallique pour retirer la peinture ou tout autre produit (laque, teinture) qui pourrait empêcher votre solution de pénétrer dans le bois.

La lavande

En huile essentielle, vous pouvez verser quelques gouttes sur le contenant de vos meubles. Vous pouvez aussi placer des bouquets de fleurs de lavande à l’intérieur. Son odeur vous permettra d’éloigner les insectes tout en diffusant un parfum agréable. Sachez qu’il est conseillé de laver les tiroirs à chaque changement de saison avec une solution à base d’eau, de vinaigre et d’huile essentielle de lavande. Prenez soin de bien laisser sécher les tiroirs avant de les remettre.

L’eucalyptus

Avec ses propriétés antibactériennes et insecticides, elle est très efficace dans la lutte contre les vrillettes. En préventif, prenez l’habitude d’en ajouter quelques gouttes à votre chiffon humide, lorsque vous faites la poussière de votre mobilier. Si vous avez déjà détecté la présence de ces petites bêtes, vous pouvez les chasser en imbibant votre essuie-meuble de l’huile essentielle d’eucalyptus ou en l’injectant dans les trous à l’aide d’une seringue.

L’huile de lin

Pour vos planchers, charpentes en bois ou meubles, vous pouvez aussi injecter de l’huile de lin dans les trous afin d’empêcher les vers de s’y loger. L’huile de lin est aussi un répulsif efficace contre les araignées.

L’huile de neem

Cette huile de graine du Margoiser est reconnue pour ses propriétés acaricides, bactéricides et insecticides. De la même manière que pour l’huile essentielle d’eucalyptus ou l’huile de lin, vous pouvez la faire pénétrer dans les trous avec une seringue.

L’oignon

En la frottant sur les zones infectées ou en faisant un jus que vous badigeonnerez vous provoquerez la fuite des vrillettes. Prenez bien soin d’en passer consciencieusement sur les trous que vous aurez repérés. Vous devrez ensuite les recouvrir hermétiquement avec un film plastique et laisser l’oignon faire effet pendant 2 à 3 jours. Saviez-vous que l’oignon permet aussi de tenir les mouches éloignées!

L’ail

Vous pouvez aussi procéder de la même manière avec l’ail particulièrement répulsif pour les insectes. N’hésitez pas à frotter vigoureusement. Ne prenez pas peur, une fois vos objets ou meubles déballés, l’odeur de l’ail et de l’oignon disparaît assez rapidement avec une bonne aération.

Les huiles essentielles d’agrumes

Mandarine, orange douce ou citron, ce parfum n’est pas au goût de vos invités qui seront rapidement chassés si vous injectez quelques gouttes dans les galeries qu’ils auront creusées.

Le congélateur

Bien que ce ne soit pas pratique pour des meubles ou des parties de votre maison. Cette solution peut s’avérer tout à fait envisageable pour de petits objets en bois, papier ou en carton. Les vrillettes ne résistent pas à la congélation, le froid finit par les tuer.

L’étouffement

Une autre alternative, constitue à enfermer votre objet (ou meuble) dans une housse parfaitement étanche. Le manque d’oxygène vous permet alors de les éliminer à coup sûr.

La fumigation

C’est la dernière des nombreuses solutions naturelles qui s’offrent à vous. Mais peut-être la moins facile à mettre en œuvre.

Quelques recommandations pour que la vrillette du bois ne se réinstalle pas !

Si vous avez réussi à vous débarrasser des vrillettes, faites en sorte qu’elles ne reviennent plus ! Cela vous évitera bien des déboires dans le futur. Tout d’abord, essayez de ne pas avoir plus de 20 % d’humidité dans votre maison et apportez une bonne ventilation à votre habitation. Cela aura également l’avantage de prévenir la prolifération des champignons. Ne laissez surtout pas une fuite provoquer des infiltrations d’eau. Ensuite, abstenez-vous de surchauffer votre domicile en hiver, si vous aimez la chaleur, sachez que les vrillettes aussi ! Enfin, examinez régulièrement votre maison et agissez dès que possible si vous constatez une zone infectée.

Certains des remèdes naturels contre les vrillettes sont tout autant préventifs que curatifs. Si vous avez repéré des lieux ou objets propices à être attaqués, n’hésitez pas à y placer des bouquets de fleurs de lavande ou à y passer périodiquement des essences naturelles, des huiles essentielles d’agrumes ou d’eucalyptus. Si vos meubles se dévernissent ou si la peinture s’écaille, il est opportun de les restaurer régulièrement. Le cirage, le vernis ou la peinture sont d’excellents remparts contre l’invasion des vrillettes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici