Tiny House, un nouveau type d’habitat durable

0
Tiny House - vivre dans la nature

Tiny House est un nom anglais que l’on entend de plus en plus dans le domaine de l’habitat durable.  Cela se prononce [taɪ.ni ˈhaʊs], ou « taille-ni ha-ousse », ce qui veut littéralement dire «micro-maison». Les adeptes de ce mode de vie, forment une communauté et se nomment les Tinystes.

Qu’est-ce qu’une Tiny House ?

La Tiny House est une petite maison en bois, écologique et mobile, avec tout le confort nécessaire. Ainsi, dans cette micro-maison on trouve au moins : une cuisine (souvent ouverte), une pièce de vie, une chambre et une salle de bain.

Le concept est relativement récent, puisqu’il est né il y a moins de 20 ans aux États-Unis. C’est un architecte du nom de Jay Shafer qui en a eu l’idée. Il souhaitait remédier aux problématiques épineuses de l’immobilier. Il a ainsi imaginé un lieu de vie confortable, plus petit, plus écologique, adaptable et moins cher.

En France, les premières sont apparues au début des années 2010. Ces Tiny House s’inscrivent dans les problématiques actuelles de l’habitat durable. Elles sont de plus en plus demandées.

Vivre dans une micro-maison, c’est aussi adopter un style de vie minimaliste et plus écologique. Les matériaux utilisés permettent une meilleure isolation thermique de l’habitat. Vous pouvez imaginer votre Tiny House sur-mesure et autonome. En effet, il est possible d’y inclure des panneaux solaires et un système de récupération et de filtrage des eaux de pluie. On peut d’ailleurs la placer où on veut sur un terrain, ce qui permet de contrôler l’angle vers lequel la tourner, notamment pour un ensoleillement optimal.

Réglementation de la Tiny House

Il n’existe aucune législation dédiée en particulier à la Tiny House. On trouve quelques règles, mais aussi beaucoup de flou concernant cette nouvelle sorte d’habitation. Voyez cela, grâce aux quelques exemples cités ci-dessous.

Les dimensions de la Tiny House sont réglementées, car elle doit être homologuée et tractable. Elle ne doit pas dépasser 3,5 tonnes, 2,55 mètres de largeur et 4,30m de hauteur, afin de ne pas être considérée comme convoi exceptionnel. La déplacer nécessite un permis BE délivré en auto-école, et un véhicule dont le PTRA est adapté.

La Tiny House peut faire office d’habitation principale, suivant certaines règles. On peut également en faire une résidence secondaire, au même titre qu’un camping-car. Il s’agit donc d’un type de résidence susceptible de dépendre de plusieurs lois.

Par exemple, tant que vous laissez votre Tiny House sur roues, elle est assimilée à un camping-car. Il n’est donc pas nécessaire de la mettre sur un terrain constructible. Cependant, comme les campings-car, elle ne peut avoir le statut de résidence principale. En revanche, si vous retirez les roues de la remorque, elle peut faire office de résidence principale. Selon la loi française et la sensibilité des élus locaux, vous devrez le faire sur un terrain pour lequel vous aurez obtenu un permis d’aménager. Il s’agit du document à obtenir pour la construction des résidences démontables comme les yourtes, par exemple. Il faut alors se référer à la loi ALUR de 2014.

Tiny House - roulotte

Heureusement, la communauté des Tinystes fait partie de ces communautés basée sur le partage et l’entraide. Cela implique qu’à la moindre question, vous trouverez toutes les informations en ligne sur les expériences des adeptes.

Comment acquérir sa propre Tiny House ?

Vous êtes peut-être intéressé(e) par la construction de votre propre Tiny House, pour passer sur un mode d’habitat durable. Il vous faudra d’abord effectuer quelques choix quant à la façon de le faire. En effet, vous pouvez acquérir la micro-maison qui vous ressemble et vous pouvez même participer à toute ou partie de sa réalisation.

L’autoconstruction, une solution économique.

Si vous êtes une personne dotée de compétences dans la construction, alors l’autoconstruction est une solution pour vous.

Pour l’autoconstruction totale, vous pouvez trouver des plans et des conseils en ligne sur de multiples médias de passionnés : blog, vidéos YouTube, sites web dédiés, livres. Notez que les livres concernant la conception de Tiny House sont surtout disponibles en anglais, pour le moment.

Dans un premier temps, il vous faut acquérir une remorque déjà adaptée. Si elle ne l’est pas, vous devrez effectuer vous-même les soudures.

Ensuite, vous pouvez choisir de construire la charpente en bois, ou faire appel à une entreprise spécialisée dans le domaine. En effet, vous pouvez acheter la charpente seule sur remorque, ou le modèle hors d’air hors d’eau (étanche à l’air et imperméable à l’eau). Il vous restera alors à réaliser vous-même le second-œuvre, le câblage électrique, la plomberie et la décoration. L’avantage de cette dernière option est que vous êtes sûr(e) de l’étanchéité de votre maison, ainsi que de ses dimensions et poids.

En autoconstruction de A à Z, et suivant le coût des matériaux utilisés, le budget moyen est estimé entre 15 000 et 20 000 euros pour une Tiny House pérenne.

Dans le cas où vous choisissez de recevoir votre Tiny House hors d’air hors d’eau, il faut compter un budget d’environ 20 000 à 40 000 euros. Les tarifs varient énormément suivant le prestataire que vous choisissez. Afin de terminer le second-œuvre vous-même ainsi que la décoration, il faut compter en moyenne 7 000 euros d’investissement en plus. Soit un coût total moyen de 27 000 à 47 000 euros pour une Tiny House. On constate que c’est beaucoup moins cher que de faire construire une maison individuelle plus traditionnelle, en plus de permettre beaucoup d’économies en ce qui concerne l’énergie.

Recevoir sa Tiny House clé-en-main

Tiny house - intérieur

Si vous le préférez et que votre budget vous le permet, vous pouvez faire réaliser votre Tiny House par une entreprise spécialisée dans ce type de construction. Il en existe une poignée en France et le prix d’une Tiny House clé en main varie beaucoup de l’un à l’autre et suivant les options que vous souhaitez. Ainsi, la fourchette de prix s’étend de 20 000 euros pour un produit simple, à 80 000 euros pour une construction sur-mesure avec de nombreuses options.

La Tiny House comme nouveau type d’habitat durable, en résumé

La Tiny House est une option très intéressante dans bien des cas de figure. Budgétairement plus accessible qu’une maison traditionnelle, elle présente l’avantage certain d’être efficiente en terme d’énergie. La micro-maison reste cependant un style de vie à part entière qu’il faut être prêt(e) à adopter, puisqu’en plus du minimalisme, elle implique d’être un minimum bricoleur(se).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici