Jardin

Comment faire un petit jardin zen et japonais ?

Comment faire un petit jardin zen et japonais

Envie de dépaysement, d’un cadre de vie plus zen ? Pourquoi ne pas vous laisser séduire par la création d’un petit jardin de style Zen et japonais chez vous ? Le stress au bureau, les bruits de la circulation, les agressions sonores et visuelles… Vous êtes de plus en plus nombreux à vous réfugier dans votre jardin pour échapper au tumulte de la vie urbaine. Quoi de plus reposant qu’un moment de détente au calme, entouré de verdure et bercé par les doux bruissements de la nature ? Le jardin constitue un réel moment de plaisir et de détente ! Mais l’idéal pour vous ressourcer en profondeur, c’est une pause dans un jardin zen et japonais. Et si vous réalisiez le vôtre ? Rien de plus simple !

Création et composition du jardin zen

Quand on dit « jardin zen », cela évoque bien évidemment l’Asie et plus particulièrement la Chine et le Japon. Oui mais attention, ce ne sont pas les mêmes, et chacun ont leur charme propre ! Le jardin zen japonais est moins fourni en végétation et en eau, il s’agit d’un paysage minéral donc peu de massifs fleuris. Les japonais mettent donc l’accent sur d’autres éléments tels que la pierre, la mousse, le sable ou encore les rochers. Et ils créent de superbes décors avec ! En l’absence d’eau, cet élément est symbolisé par du sable ou des graviers, où sont dessinés au râteau des motifs d’ondes et de vagues.

A l’inverse, le jardin zen chinois est composé de beaucoup de végétaux. Pour représenter le mélange pierre/eau, utilisez des galets posés sur le sol, des bambous, bonzaïs, des arbustes taillés dans des formes rondes et harmonieuses ou même de petites fontaines ! Si vous pouvez, ajoutez aussi des éléments qui rappelleront le Yin et le Yang. Tous ces éléments sont faits pour inciter à la contemplation.

Ambiance jardin zen japonais

La symbolique du jardin zen et japonais

Pourquoi créer votre propre jardin zen ? Tout simplement pour vous reconnecter avec la nature et les plantes et être en harmonie avec elles ! C’est un espace où l’homme ne domine pas la nature mais s’y conforme et s’y intègre. C’est aussi un espace propice à la méditation, où sagesse et bien-être se font ressentir. Il permet de se purifier et de se régénérer avant de passer le seuil de votre maison. Voilà un moyen efficace de laisser les mauvaises ondes derrière soi ! L’énergie bienfaisante et naturelle du jardin pénètre alors chez vous.

Savez-vous que la végétation chinoise a également sa propre signification ? Par exemple, la pivoine symbolise la richesse et l’honneur, le prunus le courage et le bambou l’honnêteté.

Quelles plantes asiatiques pour la composition d’un jardin zen ?

Des idées de plantes donnant un note japonaise

cameliaLe camélia, un arbuste persistant originaire de l’Asie du sud-est. Il est le roi de l’hiver avec ses généreuses fleurs rouges, roses ou blanches. Leur feuillage persistant est l’écrin idéal pour leurs fleurs appréciées à contre-saison.  Il demande un sol bien drainé avec beaucoup d’eau en été. Il existe plus de 200 espèces recensées.

cerisierLe cerisier, d’originaire d’Asie, fait partie du genre Prunus et pousse dans toute l’Europe. Il est cultivé pour ses cerises mais est aussi apprécié comme arbre d’ornement. Il est planté en Chine ou au Japon uniquement pour la beauté de leurs fleurs et non pour leurs fruits, qui sont insignifiants. Une fête est même organisée au Japon à chaque floraison des cerisiers ! Tout le monde se retrouve sous les arbres en fleurs pour un pique-nique ou un moment de convivialité, sous les voutes rosées !

azalees japonaisesLes azalées dites « japonaises » se caractérisent par de petites feuilles persistantes et un port très compact, bas, une floraison tellement abondante qu’elle en cache même le feuillage… Une véritable splendeur de fin de printemps ! Elles offrent une grande variété de coloris. Les meilleurs mois pour planter ces arbustes sont octobre-novembre ou avril-mai.

Le bambou est bien sûr roi, une plante très facile à cultiver, parfois même envahissante !  Il est très apprécié pour la note fraiche et exotique qu’il apporte à n’importe quel jardin, balcon ou terrasse. Certains se méfient par contre de son côté envahissant mais en choisissant le bambou adapté à vos besoins et en prenant quelques précautions, ce défaut n’en est vite plus un !

Focus sur le bambou pour une ambiance japonaise

bambou

Le bambou est commun dans les régions méridionales jusqu’en Ile-de-France, mais sous une condition : il faut lui offrir une situation abritée ! Ils sont employés en haies, en bosquets, en couvre-sol voire même pelouse pour certains. Employez de préférence des espèces non traçantes et donc non envahissantes. A défaut, employez des barrières anti-bambou afin de délimiter les emplacements qui leur sont dédiés. Le bambou à obligatoirement sa place dans la composition de votre jardin japonais.

Le saviez-vous ? Il n’est pas nécessaire de tuteurer votre bambou ; son enracinement est rapide. En revanche, ne soyez pas inquiet de voir peu de nouvelles tiges se développer les deux ou trois premières années, toute l’activité se passant sous terre durant ce temps.

Commencez par creuser un trou de plantation dont le volume est égal au double de celui de la motte. Décompactez le fond avec la bêche.

Si la terre extraite est un peu trop lourde et argileuse, ajoutez-y du sable ou du terreau pour l’alléger. Dans le fond du trou, jetez quelques poignées d’engrais pour gazon. Recouvrez d’un peu de terre. Sortez le bambou de son conteneur sans briser la motte.

Si les racines adhèrent au conteneur, n’hésitez pas à le découper pour ne pas les endommager. Placez votre bambou au milieu du trou, le dessus de la motte doit se trouver quelques centimètres au-dessous du niveau du sol pour qu’elle soit recouverte.

Faites glisser la terre autour de la motte en tassant régulièrement pour éliminer tout risque de poche d’air, néfaste à la reprise. Couvrez la motte et continuez à tasser avec le pied. Arrosez abondamment, même s’il pleut ou si le sol est humide. Renouvelez régulièrement cet arrosage

Pour que le sol conserve toute son humidité et pour gêner aussi la levée des mauvaises herbes, couvrez-le sol d’un paillage après avoir pris soin de le griffer pour le décompacter. Une épaisseur de 5 à 10 cm est nécessaire, selon le matériau utilisé.

Ces plantes exotiques, mi- vivaces, mi- arbustes fascinent les jardiniers par leur robustesse et la beauté de leurs chaumes dressés, porteur de belles feuilles persistantes. Vous pouvez aussi réals

Une vidéo explicative pour composer votre jardin zen

 

Créer un jardin aquatique pour son petit jardin japonais

jardin aquatique pour jardin zen japonais

Les jardins d’eau sont des lieux de quiétude, toujours plaisant à regarder car ils qui évoluent au fil des saisons. Le murmure de l’eau et la vie qui s’y développe offrent un spectacle relaxant, propice à la détente. Vous souhaitez vous lancer pour créer un jardin aquatique dans la composition de votre jardin zen et japonais, mais vous ne savez pas comment précéder, comment l’aménager ou encore l’entretenir ? Voici quelques petits conseils pour vous aider à vous lancer !

Bien choisir l’emplacement : ensoleillé, mais pas trop !

Un bassin d’ornement a besoin de soleil pour que se crée la photosynthèse nécessaire au développement des végétaux. Mais il lui faut également des périodes d’ombrage, pour éviter une croissance trop rapide des plantes et surtout, la prolifération des algues vertes. Et surtout, pour en profiter au maximum mieux vaut l’implanter près de chez soi !

Les fondations de votre bassin et la mise en eau

La première chose à faire est de penser à ce que va devenir la terre dégagée pour laisser la place au bassin, avant de commencer à creuser ! Procédez par cercles concentriques en commençant par le niveau le moins profond : créez ainsi  4 niveaux qui mesureront pour chacun de 10 à 30 cm de hauteur.

Tapissez ensuite le fond du bassin d’un feutre de jardin, pour une meilleure protection, puis dépliez par au-dessus une bâche.
ASTUCE : Posez la bâche du bassin sur une petite couche de sable (5 à 6 cm d’épaisseur), afin d’éviter qu’un caillou pointu ne la perce.

Remplissez enfin lentement le bassin d’eau, pour bien plaquer la bâche contre les parois.

Pour camoufler la bâche, recouvrez ses bords avec de la terre, des pierres ou des galets.

Aménager le bassin de jardin : décor, jeux d’eau, accessoires

Le thème de votre bassin de jardin est affaire de goût bien sûr, mais aussi de disponibilité. Un plan nu avec jet d’eau demande peu d’entretien, alors qu’une scène aquatique, avec plantes ou poissons, exige une attention constante.

Cascades, fontaines, ruisseaux, rocailles, statues, éclairage… les possibilités sont donc vastes et leurs seules limites sont votre imagination !

Maintenir une eau de bassin limpide et pure

Qu’il soit petit ou grand, comment garder l’eau claire dans un bassin de jardin ? En maintenant une bonne oxygénation ! Dans un premier temps, choisissez bien vos plantes et leur emplacement, car cela vous aidera à garder l’eau claire. Au-delà de la filtration biologique, pensez également à la filtration mécanique de l’eau, avec des systèmes de pompes que vous pourrez directement brancher à votre cuve de récupération d’eau pluviale.

Et voilà ! Vous pouvez maintenant profiter pleinement de votre nouveau jardin transformé en un havre de paix, et savourez tranquillement une nature généreuse ! Bénéficiez de la tranquillité d’un jardin zen et japonais pour votre bien-être et vous ressourcer !

Une vidéo pour créer un jardin aquatique pour votre jardin japonais et zen

Informations
Comment faire un petit jardin zen et japonais ?
Nom de l'article
Comment faire un petit jardin zen et japonais ?
Description
Cet article donne des indications pour créer un jardin zen et japonais : de la composition florale à la création d'un bassin aquatique.
Auteur
Publisher Name
Jeremy

1 commentaire

Laisser un commentaire