DIY : Comment faire du bois flotté maison naturellement ?

0
bois flotté

Amoureux de la nature, vous avez envie de nouveautés en bois flotté chez vous ? Vous n’avez pas l’occasion d’aller en ramasser en bord de mer et pas envie d’acheter d’ornements tout fait ? Si vous vous sentez l’âme d’un artiste, faire du bois flotté est une activité idéale pour allier l’utile à l’agréable. Si vous appréciez les objets de déco naturels et que vous voulez apporter un peu de nouveauté à votre salon, vous serez séduits. Luminaires, bougeoirs, cadres photo, support de macramé voire du mobilier sont autant d’objets que vous pourrez confectionner. Dans cet article, découvrez ce que c’est, et comment en fabriquer vous-même, à la maison.

Qu’est-ce que du bois flotté ?

Comme son nom l’indique, le bois flotté c’est du bois. Mais celui-ci a la particularité d’être mort et d’avoir été longuement immergé dans de l’eau de mer ou de l’eau douce. Il finit par échouer sur les bords de lac, de rivière ou de mer. Son séjour dans l’eau et le vent lui donnent vraiment un aspect spécial qui plaît beaucoup aux amateurs de décorations, qu’ils soient professionnels ou non. Légèrement ramolli par l’eau, au touché doux, il a un aspect de bois vieux et une couleur sablée. Utilisé depuis la nuit des temps notamment par les Vikings et les Inuits pour faire des navires ou pour se chauffer, il est aujourd’hui prisé pour réaliser des objets de décoration.

Quel bois puis-je utiliser ?

bois flotté naturel

Vous pouvez utiliser presque n’importe quel bois pour le transformer en bois flotté. Certains préféreront user des branches fraîches trouvées dans la nature au fil de promenades bucoliques. D’autres opteront pour réutiliser du bois qui se trouve à la maison et dont on n’a plus l’usage. Vieilles planches que vous n’avez jamais utilisées pour construire la cabane dont vous rêviez tant, tasseaux ou lattes en reste, vous pouvez vous servir de tout. Si vous optez pour du bois frais, sachez tout de même qu’il est conseillé de les laisser sécher quelques jours avant de les transformer. Ainsi, ils s’imprégneront mieux de la solution que nous vous détaillons.

Choisissez des morceaux de dimensions et formes que vous souhaitez pour les objets que vous fabriquerez à partir du bois flotté. Une fois transformé, vous pourrez toujours le modifier un peu, mais c’est bien plus simple s’ils ont d’origine le bon format.

Sachez que le bois contenant des tanins réagit mieux à la transformation. Ainsi, si vous en avez la possibilité, préférez des bois tels que le cèdre, le pin, l’acajou ou encore le chêne. Le résultat n’en sera que meilleur.

De quoi aurais-je besoin pour en réaliser ?

Avant toute chose, réunissez tous les ingrédients dont vous aurez besoin pour commencer à réaliser votre bois flotté. Si vous avez opté pour du bois frais, assurez-vous qu’il ait un peu séché. Il vous faudra également de l’eau et du bicarbonate de soude en quantité conséquente ou de l’eau de Javel. En termes d’outillage et pour votre sécurité, réunissez :

  • Un récipient assez grand pour contenir le bois
  • Un marteau
  • Une brosse métallique ou à poils durs
  • Du papier abrasif
  • Des gants
  • Des lunettes de protection
  • Des pierres plates

Éventuellement, vous aurez aussi besoin d’eau de Javel et de pâte à bois.

Faire son bois flotté en 3 étapes

Une fois que vous avez réuni tout le matériel, il vous faudra vous armer d’huile de coude et de patience. Le résultat en vaut la chandelle, alors ne baissez pas les bras.

Avant toute chose, sachez que l’opération que vous allez réaliser peut être un peu dangereuse si vous n’êtes pas bien protégé. Veillez à éloigner les enfants et enfilez vos équipements de protection avant de commencer.

Étape n° 1 : La préparation

Enlevez les ramifications et écorces de vos branches en fonction du rendu que vous souhaitez obtenir. Si vous avez opté pour des planches, frottez-les avec la brosse métallique afin de les nettoyer. Ôtez les résidus de sève, et poncez votre bois avec du papier abrasif.

Une fois que vos branches ou planches sont nettoyées, vous devrez les plonger dans un récipient avec la solution à base de bicarbonate de soude et d’eau. Dans un récipient adapté à la taille de vos morceaux de bois, mélangez le bicarbonate de sodium (ou à défaut de l’eau de Javel) à de l’eau chaude. Vous devrez obtenir un liquide légèrement épais, en versant un volume d’eau équivalant à 4 fois celui du bicarbonate. Sachez que plus vous mettrez de bicarbonate, plus clair sera le rendu.

Plongez les branches dans le récipient avec la solution et laissez-le pendant 24 à 48 h. Utilisez les pierres plates pour lester votre bois afin qu’il reste totalement immergé. Si vous le pouvez laisser votre récipient au soleil, il accentuera l’effet de la solution. Dans le cas où vous réaliseriez cette opération à l’intérieur, prenez soin d’aérer la pièce et de ne pas laisser vos enfants y entrer.

Étape n° 2 : Le séchage

Après 1 ou 2 jours de trempage, revêtez de nouveau vos équipements de protection et sortez le bois du mélange eau/bicarbonate. Frottez-le de nouveau pour enlever les dernières impuretés qui pourraient avoir subsisté puis rincez-le à grande eau. Faites sécher le bois, c’est très important pour la suite ! Quand vous avez l’espace et la météo propice, l’idéal est de laisser le bois au soleil pendant quelques jours. Si toutefois ce n’était pas possible, vous pouvez aussi avoir recours à un four à une température d’environ 100 °C voire même à un séchage naturel au sol, même si celui-ci sera beaucoup plus long.

Étape n° 3 : Les finitions

Une fois sec, le bois est prêt à être travaillé à votre goût. Selon l’usage que vous avez prévu pour la suite et le rendu que vous souhaitez obtenir vous pouvez réaliser différentes opérations. Limez toutes les parties du bois qui pourraient se désolidariser dans le futur. Travaillez-les arrondis, en ponçant au papier de verre et aplatissez les bouts avec un marteau. Si vous le souhaitez, vous pouvez même reboucher les trous avec de la pâte à bois.

Sachez que si vous le souhaitez, un trempage supplémentaire pourra vous permettre d’éclaircir un peu plus le bois. Après quoi, il faudra encore patienter quelques jours pour le séchage. Pour finaliser l’opération, nous vous conseillons de vernir vos morceaux de bois flotté afin d’éviter les invasions de mites ou autres.

Votre bois flotté fait maison est prêt à être transformé en objet de décoration, laissez libre cours à votre créativité !

Pour vous aider voici une vidéo mettant en avant de très belle décoration faite avec du bois flotté :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici