Habitat durable

Les aides financières pour installer un poêle à bois en 2018

aides financières installer poêle à bois

Rénovation énergétique : les aides financières installer un poêle à bois en 2018

L’installation d’un poêle à bois comme système de chauffage complémentaire à une installation principale connait un véritable essor depuis quelques années. En effet, ce type d’installation apporte de nombreux avantages : confort, esthétisme et un rendement énergétique de haut niveau permettant de réduire grandement ses factures de consommation d’énergie. De plus l’installation d’un poêle à bois vous permet de bénéficier de nombreuses aides et subventions financières permettant de grandement réduire votre investissement. Dans le cadre des dernières lois de rénovation énergétique, la mise en place d’un poêle de ce type est le projet le plus intéressant. Je vous propose de découvrir les avantages de ce type de système de chauffage et de parcourir les différentes aides éligibles.

Les avantages et inconvénients d’un poêle à bois

Il existe deux grands types de poêle à bois : le poêle à granules et le poêle à buche. Ce dernier est un système de chauffage très répandu mais en perte de vitesse vis-à-vis d’un système de chauffage à granules de bois. Mais quelques soit le type de poêle pour lequel vous opterez, ils présentent des avantages communs indéniables.

Pour commencer, sur le plan financier, il est très important de noter que le bois est la source d’énergie de chauffage la moins chère. Couplé à un rendement exceptionnel de l’ordre de 40% à 80%, il vous promet de belles économies sur vos factures de chauffage.

avantages poele a bois

L’approche durable et écologique de ce type de système de chauffage est aussi particulièrement intéressante. En effet le bois étant une source d’énergie renouvelable et propre, vous réduirez grandement votre impact sur l’environnement en optant pour ce type de solution. Le confort apporté par un poêle à bois est aussi très appréciable. Bien qu’il n’offre pas un rayonnement de chaleur homogène lors de son fonctionnement, la chaleur produite est très agréable et chaleureuse. Qui n’apprécie pas une veillée devant la cheminée lors des longues nuits d’hiver ? Cela nous amène tout naturellement à l’esthétisme offert par un poêle à bois. En effet de nombreux modèles sont disponibles sur le marché et proposent des designs travaillés et variés qui feront de votre poêle une pièce maîtresse de votre décoration dans votre salon. Je vous invite à parcourir notamment les modèles de la boutique My Poele.

Concernant les inconvénients de ce type d’installation, ils sont peu nombreux mais non négligeables. En effet l’utilisation d’un poêle à bois demande une surface dédiée et assez importante pour le stockage des bûches ou des granules. Il vous faudra aussi prévoir, selon votre installation, d’alimenter vous-même le poêle au fur et à mesure de la combustion.

Il faut aussi bien noter que l’installation d’un système de chauffage au bois ne pourra pas être la source unique de chaleur de votre résidence. Il viendra obligatoirement compléter un autre type d’installation comme des radiateurs ou un plancher chauffant par exemple.

poele a bois salon design

Les aides financières et subventions disponibles en 2018

Comme pour les aides pour remplacer une ancienne chaudière, voici les subventions auxquelles vous pouvez prétendre pour l’installation d’un poêle à bois dans votre résidence.

TVA à taux réduite

La TVA à taux réduite à 5.5% est un dispositif mis en place depuis plusieurs années et concerne tous les travaux de rénovation énergétique. L’installation d’un poêle à bois s’inscrit donc dans ce cadre de manière toute naturelle. Ce taux de TVA réduit sera directement appliqué sur la facture de votre installateur. Voici les conditions pour pouvoir en bénéficier :

  • l’installation du poêle doit concerner votre résidence principale ou secondaire,
  • votre résidence doit avoir au moins 2 ans,
  • les travaux doivent être réalisés par un professionnel.

Le crédit d’impôt transition énergétique (CITE)

Le crédit d’impôt octroyé pour l’installation d’un poêle à bois est de l’ordre de 30% du coût du matériel avec un plafond de l’ordre de 8000€ pour une seule personne ou de 16000€ pour deux. Il vous suffira de reporter la dépense sur votre déclaration de revenus l’année suivant vos travaux de rénovation.

Les conditions pour pouvoir en bénéficier du CITE :

  • l’installation du poêle doit concerner votre résidence principale,
  • votre résidence doit avoir au moins 2 ans,
  • le poêle à bois doit être labélisé Flamme Verte,
  • l’installation doit être réalisée par un professionnel qualifié RGE.

Aides ANAH : Habiter Mieux

Soumises à des conditions de seuils de revenu, l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) vous permet de bénéficier d’aides financières non négligeables. L’installation d’un poêle à bois permet de bénéficier de ces aides et peut atteindre, pour les foyers les plus modestes, un montant de 3000€. Vous pourrez retrouver sur le site de l’Anah, un tableau détaillant les seuils de revenus éligibles selon les différentes situations.

Les conditions pour pouvoir en bénéficier :

  • l’installation du poêle doit concerner votre résidence principale,
  • votre résidence doit avoir au moins 15 ans.

Eco-prime

L’installation d’un poêle à bois peut vous permettre de bénéficier d’une Eco-prime liée à la performance de votre nouvelle installation et au gain réalisée sur votre consommation d’énergie. Subvention très intéressante, elle peut s’élever à plusieurs centaines d’Euros selon votre situation.

De plus, pour pouvoir en bénéficier, il faudra que votre poêle à bois respecte un certain nombre de critères techniques que voici :

  • un rendement énergétique ≥ 70 %,
  • une concentration en monoxyde de carbone ≤ 0,3 %,
  • un indice de performance environnemental ≤ 2

Éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

L’éco-Prêt à Taux Zéro (éco-PTZ) est une aide financière qui se décline sous la forme d’un crédit à taux zéro et qui concerne directement le financement des travaux de rénovation énergétique. Ce crédit est plafonné à différents montants selon la nature des travaux réalisés et peut aller de 10000€ à 30000€ pour une durée maximale de remboursement de 15 ans.

Les conditions pour pouvoir en bénéficier :

  • le logement doit avoir été construit avant le 1er janvier 1990,
  • doit être votre résidence principale,
  • les travaux doivent être pris en charge par un professionnel qualifié RGE.

Tableau récapitulatif des aides

Aide Détails Conditions de revenu Démarches à réaliser
TVA à taux réduit 5.5% Non Directement apposé sur la facture par le professionnel intervenant
Crédit d’impôt transition énergétique (CITE) 30% du prix de l’équipement Non A renseigner sur votre déclaration de revenu de l’année suivante des travaux
Aides ANAH plafond de 35% à 50% du montant des travaux Oui Se rapprocher de l’Anah
Eco-prime A calculer Non Instruction du crédit à réaliser avant le lancement des travaux
Éco-prêt à taux zéro A calculer Oui Instruction du crédit à réaliser avant le lancement des travaux

Conclusion

Le confort et l’esthétisme de l’installation d’un poêle à bois couplé à des économies financière très importantes et s’inscrivant durablement dans notre environnement, en font une démarche à laquelle il faut s’intéresser en 2018. Les multiples aides et subventions disponibles permettent de surcroît de réduire de manière significative l’investissement initialement nécessaire au lancement de ces travaux de rénovation énergétiques. N’hésitez donc pas à prendre un peu de temps pour vous intéresser au sujet et réaliser des devis !

 

 

Informations
Les aides financières pour installer un poêle à bois en 2018
Nom de l'article
Les aides financières pour installer un poêle à bois en 2018
Description
Cet article détaille les aides et subventions disponibles en 2018 dans le cadre de l'installation d'un poêle à bois ainsi que les avantages de cette solution de stockage.
Auteur
Publisher Name
Jeremy

Laisser un commentaire