Comment nettoyer les chéneaux d’une toiture ?

nettoyer les chéneaux d’une toiture 

Il est impératif de nettoyer les chéneaux d’une toiture si vous ne souhaitez pas être exposé à des problèmes d’humidité et d’étanchéité. Il est vrai que ce nettoyage est une corvée qui est souvent repoussée encore et encore. Mais la raison de cette procrastination est peut-être que vous ignorez par où commencer ? Découvrez étape par étape comment nettoyer les chéneaux d’une toiture.

Quelles différences entre des chéneaux et des gouttières ?

Qu’il s’agisse d’une gouttière ou d’un chéneau, les deux dispositifs sont placés sur le toit pour récupérer les eaux de pluie. Le premier récupère l’eau de pluie et la dirige vers le second.

La principale différence est que la gouttière est toujours visible et que les chéneaux peuvent être situés sous le toit. Dans ce cas, si vous ne vérifiez pas régulièrement, vous ne saurez pas s’il est bouché. Si un débordement se produit, vous vous en rendrez compte que si l’eau s’infiltre. Ce qui signifie que le problème est déjà présent. Le nettoyage des chéneaux en toiture est ainsi une action qu’il faut faut réaliser régulièrement et ne pas réagir lorsque les problèmes commenceront à se présenter.

Étape 1 : Sécurisez les accès

Les chéneaux se situent en hauteur, au niveau du toit. Ainsi, pour y accéder et les nettoyer en toute sécurité, vous devez sécuriser l’accès.

La meilleure option, c’est l’installation d’un échafaudage, mais la plus courante est une simple échelle. Mais attention, de nombreux accidents surviennent lors de l’utilisation d’une échelle, principalement à cause de la fainéantise ! En effet, à chaque fois que vous voudrez changer de zone, vous devrez descendre de l’échelle, la replacer et remonter. Ne tendez jamais le bras, le risque de chute est très important !

De plus, afin de limiter le risque de chute, veillez à avoir un stabilisateur et un porte-outil à proximité.

Étape 2 : Munissez-vous des bons outils

outils pour nettoyer les cheneaux

Les outils, parlons-en. Afin de nettoyer correctement les chéneaux d’une toiture, vous aurez besoin d’outils adaptés, notamment :

  • Des gants ;
  • Un jet d’eau type Karcher (ou plusieurs sceaux) ;
  • Des contenants pour placer les déchets en les triant : déchets verts/autres types de déchets ;
  • Une brosse cylindrique ;
  • Une pince à poignée ;
  • Et selon le type d’installation, il vous faudra une rallonge télescopique.

Étape 3 : Nettoyez les chéneaux

Nettoyez les chéneaux jet haute pression

L’accès est sécurisé, les outils sont prêts, il est temps de passer au gros œuvre !

Le nettoyage des chéneaux d’une toiture se fait en plusieurs étapes :

  1. Dans un premier temps, il faudra retirer tous les déchets que vous trouverez : feuilles, branches, autres, etc. Tous les chéneaux et gouttières doivent y passer.
  2. Une fois le déblayage effectué, munissez-vous d’un jet d’eau ou d’un nettoyeur haute pression. Grâce à lui, tous les petits déchets seront éliminés et vous pourrez vérifier la qualité de l’évacuation de l’eau, qui doit être faite rapidement et sans difficulté.

Étape 4 : Inspectez et réparez si besoin

Dès que le nettoyage des chéneaux et gouttières est terminé, vous pouvez passer à l’inspection. Si lors de nettoyage au jet d’eau, si vous avez remarqué que l’eau ne s’écoule pas normalement, il y a plusieurs possibilités :

  • Un bouchon qui vous aurait échappé ;
  • Les fixations de gouttière sont endommagées.

Dans le premier cas, il suffit d’inspecter le moindre recoin de votre système d’évacuation. Dans le deuxième, il faudra effectuer quelques réparations. Par vous-même si vous avez les connaissances nécessaires, sinon, il faudra faire appel à un professionnel.

De plus, il faudra également vérifier que les chéneaux soient en parfait état : pas de trous, de fissures, de crochets défectueux ou de joints endommagés. Si ce n’est pas le cas, vous pourrez facilement les réparer à l’aide d’un produit d’étanchéité, tel que le mastic pour réparer les fissures, les petits trous ou refaire les joints. Pensez à les inspecter si votre habitation a été soumise à une grêle importante.

Si vous ne vous sentez pas capable, faites appel à un professionnel et surtout, ne laissez pas trainer pour ne pas endommager davantage votre système d’irrigation.

Étape n° 5 : Ne prenez pas de risques !

Il s’agit plus d’un conseil que d’une étape. En effet, il est important pour votre sécurité que vous ne preniez aucun risque. Pour cela :

  • N’intervenez pas en cas d’orage, de forte pluie ou de canicule ;
  • Dans le cas d’une présence de fil électrique, assurez-vous qu’ils ne vous gêneront pas lors du nettoyage ;
  • Assurez-vous que votre échelle soit fiable et stable ;
  • Portez des gants pour protéger vos mains ;
  • Si vous intervenez à plus de 6 m de haut, portez obligatoirement un harnais.

Le nettoyage des chenaux détaillé en vidéo

Quand faut-il les nettoyer ?

Les chéneaux tout comme les gouttières doivent être nettoyés une à deux fois par an. Avec une attention particulière en automne, car c’est la période où les feuilles tombent et peuvent provoquer un bouchon dans le système d’évacuation. Vous pouvez également prêter une attention particulière après un orage ou de fortes pluies, pour vérifier que tout est en ordre.

Afin de prévenir les bouchons à cette période, il existe des systèmes de protection pour vos gouttières. Il s’agit de petit grillage qui laisse l’eau s’écouler normalement, tout en retenant les feuilles et autres déchets. Cependant, ce système de prévention ne doit pas vous empêcher de réaliser cet entretien annuel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici