Quel type de portail de jardin choisir ?

0
quel type de portail choisir

Le portail, c’est la première chose que vos visiteurs voient en arrivant chez vous. Il donne de la personnalité à votre devanture de maison et peut même refléter vos goûts architecturaux. Mais voilà au moment de choisir cet élément majeur de finition, on s’aperçoit qu’il n’est pas si simple de bien choisir son portail de jardin. Esthétisme, sécurité, facilité à l’usage, autant de point qu’il ne faut pas négliger. Cet article vous guide pour savoir quel type de portail de jardin choisir.

Battant ou coulissant ?

Commençons par le commencement, à savoir quel type de portail de jardin choisir. En effet, il existe deux grandes familles de portails :

  • Les portails battants à un ou deux vantaux.
  • Les portails coulissants.

Le choix entre les deux est souvent dicté par la topologie du terrain où ils sont installés. Si le dégagement derrière le portail est suffisant et qu’il n’est pas trop en pente, vous pouvez opter pour la première famille. S’il n’y a pas assez de dégagement, mais qu’il y a assez de place sur le côté, alors la solution d’un portail coulissant est à privilégier. Bien sûr, le choix final vous appartient entièrement en fonction de vos préférences.

Les portails battants sont très courants et on les retrouve dans la plupart des maisons. Les gonds sont fixés aux piliers du mur et l’ouverture se fait dans la plupart des cas vers l’intérieur de la propriété. L’angle des ouvrants est de 90 ou 180° et étant les plus répandus, on trouve une large gamme de finition.

Rares, il y a encore quelque temps, les portails coulissants voient leur cote de popularité grimper ces dernières années. Ils allient modernisme et praticité, et sont idéals si vous ne disposez pas d’assez de recul derrière l’ouverture. Comme pour les autres portails, ils sont disponibles en 1 ou 2 vantaux bien que l’on trouve beaucoup plus de modèles à un vantail sur le marché. Sa pose demandera la mise en œuvre d’un rail horizontal fixé de niveau au sol et d’une butée d’arrêt.

Quel matériau choisir pour son portail de jardin ?

Le portail de votre habitation est un élément qui une fois posé sera là pour plusieurs années. Il devra donc être résistant aux intempéries, aux UV, aux intrusions, etc. Pour répondre à toutes ces contraintes, les fabricants proposent différentes gammes de matériaux pour les portails. Votre menuiserie extérieure peut être en :

  • Aluminium : anti-corrosif et avec des designs attrayants, les portails en aluminium ne nécessitent que peu d’entretien. Le budget est un peu plus conséquent.
  • Fer forgé : Les deux principales caractéristiques à retenir pour ce portail, ce sont : solidité et sécurité. Une fois traité à l’antirouille et peint , le portail en fer forgé dure de très nombreuses années.
  • PVC : si vous cherchez un portail pas cher, les modèles PVC sont idéals. Petit bémol : ils sont peu résistants s’ils ne possèdent pas de renforts en aluminium intérieur. Leur entretien est en revanche rapide et facile.
  • Bois : Ils apportent une touche de naturel à votre entrée, mais demandent un entretien régulier. S’il n’est pas en essence exotique, le portail en bois doit être traité avec des fongicides, insecticides et lasuré tous le 4 ans.

Si vous êtes amoureux du bois, mais que l’entretien d’un portail n’est pas votre tasse de thé, sachez qu’aujourd’hui certains fabricants lance des gammes de menuiseries aluminium ou PVC reprenant la teinte et le veinage naturel du bois. Tous les avantages d’un portail bois sans les inconvénients. N’oubliez pas de choisir votre teinte de portail en harmonie avec votre maison mais aussi celle de votre porte de garage.

quel type de portail choisir
@Bricodepot.fr

Quelles sont les tailles de portails standards ?

Les dimensions standards d’un portail sont définies par deux critères : la largeur du portail et sa hauteur.

À l’heure actuelle, la largeur standard la plus répandue d’un portail est de 3 mètres. Généralement, vous aurez 2 vantaux de 1,5 mètres chacun si vous avez opté pour un portail battant et un vantail de 3 mètres si c’est une version coulissante.

On trouve aussi comme dimensions dans le commerce 2,5 mètres et 4 mètres de large.

Pour la hauteur, la taille la plus vendue est 2 mètres, cachant du regard des passants sans pour autant donner l’impression d’être une muraille. On trouve là aussi des variantes plus petites de 1 et 1,5 mètres et plus hautes de 2,5 et 3 mètres.

Dans le cas où votre entrée ne rentre pas dans cette gamme standard ou que vous souhaitez agrandir votre entrée, pas d’inquiétudes à avoir. Vous pouvez faire réaliser un portail sur-mesure. Dans ce cas, veillez toutefois à demander des devis détaillés car le coût d’un portail sur-mesure est bien supérieur à celui d’un portail standard.

Les différents styles de portails

Nous l’avons évoqué plus haut dans l’article, le portail apporte une finition supplémentaire à la façade votre propriété. Pour éviter que toutes les entrées de maison soient identiques, il existe différentes finitions afin d’apporter plus d’originalité et de choix. Vous pourrez ainsi jouer avec la lumière en optant pour un modèle ajouré et avec des motifs ornementaux ou rester dans la sobriété et le classicisme avec un portail plein et lisse.

Les modèles les plus répandus sont ajourés, semi-ajourés ou pleins. Le choix dépend si vous souhaitez être calfeutré bien à l’abri des regards ou bien si vous souhaitez que l’on puisse admirer votre allée.  Il y a une infinité de possibilités dans le design ainsi que la couleur des portails, le tout étant souvent déterminé par le budget que vous souhaitez y consacrer.

La forme générale des portails, quant à elle, ne change pas trop d’un modèle à l’autre. Quel que soit le matériau utilisé, vous trouverez 4 grands types de formes :

  • Les portails à coupe droite (un design très utilisé pour les portails coulissants).
  • Les portails à coupe en V où les deux vantaux se rejoignent en pointant vers le haut ou le bas.
  • Les portails à coupe incurvée pour donner de la rondeur à votre entrée.
  • Les portails en “chapeau de gendarme” qui associent une coupe en V à une coupe incurvée. Ils peuvent pointer vers le haut ou le bas indifféremment.

Avec moteur ?

Le choix de la motorisation est avant tout un choix de confort. En effet, il est plus agréable d’ouvrir son portail à distance plutôt que de sortir de sa voiture, surtout lorsqu’il pleut. La plupart des portails vendus dans le commerce peuvent être adaptés avec un système de motorisation après le pose. Il est néanmoins recommandé de grouper vos travaux ensemble et de penser à motoriser votre installation le jour où vous changez de portail.

L’automatisation de l’ouverture prend en compte différents critères auxquels il faut penser pour pouvoir dimensionner le moteur de manière adéquate. Avant d’aller chercher un système, il faut donc vérifier :

  • Le sens d’ouverture du portail.
  • Le poids du portail (notamment pour les portails en fer forgé).
  • La vitesse d’ouverture souhaitée.

Points de vigilance supplémentaires

La pose d’un nouveau portail nécessite en tout premier lieu de vérifier auprès de votre mairie le PLU (Plan Local d’Urbanisme) afin de connaître les restrictions éventuelles que vous pourriez avoir en terme de couleurs, forme, etc. Par la suite, si le sens d’ouverture des battants donne sur la rue, sachez que vous n’êtes pas autorisé à les faire dépasser sur la chaussée. Restez donc vigilant lorsque vous faites votre plan d’implantation. De même, vérifiez bien la présence d’un gyrophare clignotant si vous optez pour un modèle motorisé. Ce sont des aspects réglementaire et obligatoire.

Votre portail sera utilisé d’innombrables fois au cours de sa vie, il faut donc s’assurer qu’il est solidement scellé aux piliers et que ceux-ci peuvent soutenir son poids.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici