Tous les conseils pour rempoter une plante d’aloe vera

0
Tous les conseils pour rempoter une plante d'aloe vera

L’Aloe Vera est une plante semi-tropicale appréciée particulièrement pour ses feuilles. Elles sont remplies d’un liquide utilisé à des fins médicales et pour l’entretien cutané. Elle se reproduit en envoyant des petits ou plantules le long de ses racines. Bien que l’aloe vera ait de faibles besoins en engrais, il est nécessaire de la rempoter une ou deux fois par an pour la maintenir vigoureuse et en bonne santé.

Le rempotage de l’aloe vera permet de séparer les petits pour qu’ils puissent grandir dans leurs propres pots. Cela résout également le problème de l’accumulation des sels minéraux dans le sol. Le rempotage de la plante d’aloès est un processus assez simple. Voici tout ce que vous devez savoir.

Tous les conseils pour rempoter une plante d'aloe vera

Tout ce dont vous avez besoin pour le rempotage

Pour une séance de rempotage d’une plante d’aloe vera, vous aurez besoin :

  • des gants de jardinage (les feuilles de l’Aloe Vera sont piquantes),
  • d’un petit couteau ou ciseau,
  • d’une truelle à main,
  • d’un petit ou moyen pot,
  • de la terre de rempotage,
  • du sable de jardin ou perlite.

Le nouveau pot devant contenir l’aloe vera ne devrait pas être plus profond ou plus large que l’ancien. En réalité, un pot trop profond augmente le risque d’engorgement de la terre par l’eau, ce qui peut provoquer la pourriture. Aussi, il doit comporter de nombreux trous de drainage et peut être en plastique, en argile ou en céramique.

En ce qui concerne le sol, vous pouvez utiliser du terreau ordinaire si vous le souhaitez. Toutefois, l’idéal reste du sable spécialement conçu pour les plantes grasses.

L’aloe vera est une plante du désert qui a des besoins particuliers pour être en bonne santé et épanoui.

Ainsi, le terreau ordinaire ou le sable de jardin doit être mélangé avec la perlite, de la vermiculite, du granit et du sable grossier pour répondre aux besoins bien que maigres en nutriments de l’aloe vera.

Le mélange commercial pour cactus constitue également un bon choix.

Rempoter une plante d’aloe vera en 3 étapes

Préparer le rempotage de votre aloe vera

Retirez la plante d’aloe vera qui a trop poussé du pot. Examinez très attentivement le système racinaire avant de commencer à séparer quoi que ce soit. Saisissez doucement la plante autour de sa base avec l’une de vos mains et faites-la glisser lentement hors du vieux pot avec votre autre main. Ensuite, secouez ou brossez légèrement les racines pour enlever le plus possible du vieux terreau.

Maintenant, coupez les racines mortes, malades ou fortement enchevêtrées avec un couteau propre et aiguisé. Enlevez également les feuilles mortes et les racines qui relient les petites plantes à la plante mère. Assurez-vous de laisser une partie de la racine attachée à chaque plante.

Récupérer les petits plants de l’aloe vera

La plupart des petits plants de l’aloe vera seront fermement attachés à la base de la plante mère, mais auront également leurs propres racines. Pour chaque jeune plante, voyez si vous pouvez l’arracher facilement de la plante principale. Si elle se détache et a des racines, vous pouvez la rempoter. Dans le cas contraire, elle ne poussera pas. Pour les petits plants qui ne se détachent pas facilement, utilisez un couteau aiguisé et coupez avec précaution.

Placez l’aloe vera et les petits que vous souhaitez rempoter dans un endroit frais à l’abri de la lumière directe du soleil pendant trois ou quatre jours afin de permettre à l’air de guérir leurs extrémités coupées.

Le rempotage à proprement dit

Après avoir fait sortir la plante d’aloe vera, commencez à remplir les pots avec une combinaison de terreau et de sable ou de perlite. Cela permet d’avoir assez de nutriments pour une saison et un bon drainage.

Au début, remplissez les pots aux deux tiers. Lorsque les zones blessées sur la plante seront sèches au toucher, c’est l’heure du rempotage.

Ajoutez les plantes aux pots préparés en les centrant ou en les espaçant uniformément. Versez de la terre ferme jusqu’à la couronne en utilisant votre main ou le dos d’une truelle à main pour éliminer les poches d’air. Mettez les petits dans leurs nouveaux pots, le terreau recouvrant leurs racines et la base de leurs feuilles juste au-dessus de la surface.

Pour la plante mère, vous pouvez utiliser son ancien pot en prenant soin d’ajouter du nouveau terreau. Tassez fermement autour des racines, gardez-les à l’abri de la lumière directe du soleil et n’arrosez pas pendant les premières 72 heures. Ce délai donne aux racines meurtries ou cassées pendant le déménagement le temps de guérir. Sinon, elles risquent de pourrir. Après ce délai, vous pouvez commencer par arroser avec parcimonie pour une semaine.

Conseils

Le gel libéré par une blessure pendant le rempotage peut se mélanger à la saleté et créer un désordre gluant.

Le rempotage d’une aloe vera st donc une tâche qu’il vaut mieux effectuer à l’extérieur.

Aussi, certaines plantes d’aloe vera sont grandes, mais leurs racines sont peu profondes. Dans ce cas, un support en bois peut être nécessaire pendant les deux premiers mois. Pour les très grandes plantes, placez des pierres dans le fond du pot pour une meilleure répartition du poids. N’oubliez pas, avec l’aloe vera, il faut toujours arroser avec modération. Bonne séance de jardinage.

Informations
Tous les conseils pour rempoter une plante d'aloe vera
Nom de l'article
Tous les conseils pour rempoter une plante d'aloe vera
Description
Le rempotage de l'aloe vera permet notamment de séparer les petits pour qu’ils puissent grandir dans leurs propres pots. Voici le processus en détail.
Auteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici