Conseil financier : investir pour optimiser ses transactions immobilières

0
Conseil financier : investir pour optimiser ses transactions immobilières

Investir dans un bien immobilier « vert » attire de plus en plus d’acquéreurs, d’une part pour des raisons écologiques indéniables, mais aussi parce que ce type de placement peut s’avérer très rentable sur le long terme… à condition de faire les bonnes transactions, au bon moment.

Alors, pour optimiser au mieux son investissement immobilier, il est souvent judicieux de se tourner vers un conseiller financier.

Pourquoi investir dans l’immobilier « vert » ?

La société n’a de cesse de s’intéresser au bien-être et à l’avenir de notre planète. Ainsi, de nombreux avantages ont été mis en place dans le but d’encourager les gens à se tourner vers des logements dont l’empreinte écologique a été réduite au maximum.

Au début du siècle, le label BBC est mis en place. Depuis janvier 2013, c’est le label RT 2012 qui s’applique dès lors qu’un nouveau logement est en construction.

Aujourd’hui, en faveur de la transition énergétique, c’est la RT 2020 qui remplace la RT 2012 avec des habitations écoénergétiques, mieux isolées et à la fois très saines.

Les efforts en faveur de l’écologie sont tels, que l’on voit même poindre divers projets de maisons passives, voire même « positives » (capables de restituer plus d’énergie qu’elles n’en consomment). Nous verrons toutes ces typologies d’habitations plus loin dans l’article.

Dans cette mouvance, et selon un conseiller chez Neofa, spécialiste des placements financiers et patrimoniaux « investir dans l’immobilier durable, c’est l’avenir« .

Conseil financier : investir pour optimiser ses transactions immobilières

Des dispositifs de défiscalisation pour encourager les acquisitions

On connait tous la loi Pinel qui offre une réduction d’impôt dès lors que la propriété est mise en location sur une certaine période, et dans une zone bien définie (notamment où la demande locative est forte).

Or, pour encourager les potentiels acquéreurs à acheter dans l’habitat durable, les pouvoirs publics ont mis en place des dispositifs de défiscalisation concernant les constructions « vertes ».

La loi Malraux, ensuite, concerne les logements anciens. Les crédits d’impôt sont accordés dans le but d’engager des rénovations pour améliorer la consommation énergétique de la propriété.

Sans oublier le dispositif Denormandie, pour encourager les investissements immobiliers dans l’ancien et qui, comme la loi Pinel, offre un droit de réduction d’impôt, cette dernière allant jusqu’à 21 %.

Mais ces dispositifs ne sont pas les seuls et pour ne pas s’y perdre, le mieux est encore de faire appel à un conseiller financier.

Conseil financier : investir pour optimiser ses transactions immobilières

Les missions du conseiller financier pour optimiser nos transactions immobilières

Analyser et sélectionner les meilleurs types de biens

Investir dans un logement durable, oui, mais lequel ? Il existe en effet différents types de biens, possédant des caractéristiques différentes et répondant à un seul et même objectif : la basse consommation en énergie.

La maison à énergie passive, d’abord. Arrivée tout droit d’Allemagne, ce type de logement est en capacité de produire près de 90 % de ses besoins en énergie. L’isolation thermique est renforcée, la ventilation de l’air est contrôlée.

La maison à énergie positive, elle, crée plus d’énergie que les habitants n’en consomment. Elle est donc entièrement autonome et peut même offrir à ses habitants l’opportunité de revendre les surplus d’énergies emmagasinés.

On retrouve ensuite les bâtiments basse consommation (BBC). Ils émettent très peu de gaz à effet de serre. Tout comme les logements à Haute Qualité Environnementale (HQE). Mais ces derniers vont plus loin encore, puisqu’ils permettent la limitation des déchets et promettent une faible consommation d’eau et d’énergie.

Pour finir, on retrouve les maisons en bois, construites évidemment avec un matériau écologique qui résiste au temps et est respectueux de l’environnement.

Le conseiller en finance expert en patrimoine connait ces divers labels, mais aussi les emplacements à privilégier pour chacun des types de bien. Voire même le taux de demande locative en fonction de chacun.

Conseil financier : investir pour optimiser ses transactions immobilières

Apporter une vision globale et une stratégie personnalisée

Lorsque l’on souhaite investir dans un bien immobilier « vert », il faut à la fois prendre en compte le coût plus onéreux de l’achat et le coût des éventuels travaux, eux aussi plus chers, du fait des matériaux utilisés.

Or, les économies d’énergie réalisées au fil du temps sont conséquentes et permettent un retour sur investissement assez rapide.

Pour prendre les bonnes décisions, il est judicieux, encore une fois, de se faire accompagner par son conseiller financier. Son rôle ici est tout d’abord d’apporter une étude personnalisée au client et futur propriétaire.

Ensuite, il peut mettre en place une stratégie adaptée à l’investissement recherché, en fonction du budget, des avantages, des inconvénients ou des risques.

Le conseiller est également présent pour donner des conseils et des clefs, à la fois pour lancer un emprunt, pour gérer son budget et s’orienter vers les placements les plus rentables : immobilier locatif ? Immobilier de jouissance ? SCPI ? Financement participatif ? etc.

Conseil financier : investir pour optimiser ses transactions immobilières

Des astuces et conseils de pro

Il est également possible de jouer sur la fiscalité, ou sur le montant des mensualités de l’emprunt à payer par exemple. Le conseiller financier est là pour aiguiller les futurs acquéreurs selon leur capacité d’endettement, mais aussi leur profil, rythme de vie, etc. Il est un véritable allié pour faire fructifier le patrimoine de ses clients en leur apportant des conseils avisés.

Pour optimiser son bien, il est également intéressant de réaliser certains travaux au sein du bien immobilier au fur et à mesure des années. Mais comment financer au mieux ces travaux ? À quel moment les faire ? Quel type de travaux réaliser ? Rajout de panneaux solaires ? Installation d’un récupérateur d’eau de pluie ? D’une véranda bioclimatique ? D’une pompe à chaleur ? D’un poêle à granulés ?

Là encore, le professionnel sera à même de vous conseiller sur les montages financiers les plus complexes et les plus rentables. Ses conseils se veulent aussi d’actualité dans le respect des nouvelles lois, des nouveaux décrets et nouveaux labels « durables ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici