Comment éviter la fonte des semis?

0
comment eviter la fonte des semis

La fonte des semis : l’une des pires choses qui puissent arriver lorsque vous faites vos semis, c’est que les plants sortent de terre ramollis, affaiblis, que la base de leurs tiges soit très sombre. Vous ne comprenez pas ce qu’il arrive à vos plants et vous ne savez pas quoi faire ?

Pas de panique, dans cet article nous vous expliquons ce qu’est la fonte des semis et lesquels peuvent être touchés. Nous vous donnons aussi des astuces pour que vous puissiez éviter ce phénomène qui peut faire tourner une saison au cauchemar.

Qu’est-ce que la fonte des semis ?

C’est une maladie cryptogamique qui touche les semis et qui est due à la présence de certains champignons dans le sol. Il s’agit du Phytophtora, du Fusarium, du Pythium, du Botrytis, du Sclerotinia, du Phyhium, du Phoma et du Rhizoctonia, entre autres.

Selon les régions, les champignons en cause sont différents. Ils s’attaquent aux semences et aux plantules lorsqu’elles sortent de terre. Ces champignons sont très résistants et peuvent survivre plusieurs années dans le sol, le terreau et même les graines elles-mêmes.

Le meilleur moyen de combattre cette maladie est de prendre des mesures préventives que nous détaillerons plus bas dans cet article.

Comment diagnostiquer la fonte des semis

Les symptômes varient un peu selon le champignon qui cause la maladie. Cependant, on peut dégager quelques axes qui permettent de diagnostiquer la fonte des semis.

Il existe deux cas de figure,

  • l’attaque précoce : qui arrive avant même la levée des semis. Dans ce cas, c’est simple, vos plants ne sortiront même pas de terre ou alors seulement une infime partie.
  • l’attaque après la levée : dans ce cas il existe des caractéristiques communes ou similaires à tous les champignons. La base de la tige pousse faible et prend une coloration qui peut aller du rougeâtre au brun selon le champignon en cause. Les plants peuvent aussi se dessécher et s’affaisser, voire même se pourrir et se décomposer totalement. La maladie commence par atteindre la tige puis toute la plantule. Le plant semble avoir fondu totalement, c’est d’ailleurs pour cela que la maladie se nomme la fonte des semis.

comment eviter la fonte des semis

Quels semis peuvent en souffrir et dans quelles conditions ?

Les plantes les plus vulnérables sont entre autres les tomates, les carottes, les choux, la salade, les oignons, les pommes de terre ; et même certaines fleurs comme les capucines, les pâquerettes, les coléus, les dahlias et les bégonias. Mais dans la pratique, toutes les semences peuvent être concernées.

Le facteur qui favorise le développement des champignons responsables de la fonte des semis est l’humidité des sols et/ou de l’air.

Comment éviter la fonte des semis ?

Pour ne pas avoir le désagrément de trouver un jour ses plants fondus, ou pire qu’ils ne sortent même pas de terre, il faut prendre un certain nombre de précautions avant de mettre ses semences en terre. Une fois que la maladie a atteint vos plants, c’est malheureusement trop tard pour faire quoi que ce soit.

Traiter les semences

Pour désinfecter vos semences et éliminer les éventuels champignons qui s’y seraient nichés, vous devrez prendre un sac en tissu et les glisser dedans. Plongez le sac en tissu dans de l’eau chauffée à environ 50 °C ou de l’eau avec de la cendre de bois.

comment eviter la fonte des semis

Une bonne préparation de la terre

La terre et le terreau que vous utiliserez doivent également être traités pour éliminer tout risque d’infection.

Pour cela, si c’est un terreau mettez-le au four à 210 °C pendant 2 h et le tour est joué. Vous pouvez aussi choisir l’option micro-ondes, dans ce cas 5 min suffisent. Sinon vous avez aussi la possibilité d’acheter du terreau en jardinerie. Enfin, n’oubliez pas de traiter votre terreau avant de planter vos semis. Vous pouvez utiliser du purin d’orties, une décoction de prêle ou même de la poudre de charbon de bois. Votre sol doit être aéré et drainé un maximum.

Le champignon s’accroche aussi à vos outils, pensez à les désinfecter avant et après utilisation.

comment eviter la fonte des semis

Des conditions de semis appropriées

Comme nous l’avons vu, l’humidité est le principal facteur qui favorise le développement des champignons responsables de la fonte des semis.

Il faut donc que vous vous assuriez que l’endroit dans lequel vous allez mettre vos semis ne soit pas trop humide. Si c’est sous serre, pensez à l’aérer tous les jours si possible.

Évitez de placer des bacs réservoirs d’eau sous vos godets de semis, s’ils diminuent les besoins en arrosages, ils peuvent aussi favoriser le développement des champignons. Si possible, préférez la vaporisation d’eau plutôt que l’arrosage.

Attendez que le temps soit sec et frais pour réaliser vos semis, faites surtout attention à ce qu’il ne fasse pas trop froid. Ne semez ni trop profond, surtout en cas de terre froide, ni trop dru.

comment eviter la fonte des semis

Des arrosages modérés

Les arrosages sont importants pour qu’un semis pousse convenablement. Avant la levée, le sol doit rester humide. Cependant, il est plus raisonnable d’arroser en petites quantités fréquemment que de détremper le sol pour être tranquille plusieurs jours. Une fois que les plants sont sortis de terre, cessez d’arroser pendant deux ou trois jours, au delà du gaspillage d’eau, cela permettra à la terre de sécher et limitera les risques de fonte de semis.

Des traitements naturels préventifs

Il existe plusieurs traitements que vous pouvez appliquer en préventif sur vos semis pour éviter que les champignons ne s’installent :

  • La décoction de prêle est riche en silice, ce qui protège naturellement les plantes des maladies cryptogamiques. On peut l’utiliser pour faire tremper les graines avant de les semer ou pour arroser le sol une fois que les plants sont en terre.
  • Le purin d’orties, en arrosage régulier sur le sol, il permet de limiter considérablement le développement des champignons.
  • Le charbon de bois peut aussi être utilisé pour protéger de la fonte des semis. Réduit en poudre, il s’incorpore à la terre dans laquelle sont les plants. Attention, n’utilisez pas du charbon de barbecue pour faire cela, car il est traité chimiquement.
  • L’infusion d’ail est aussi un excellent anti-cryptogame, on en fait une décoction que l’on pulvérise avant la levée puis les premiers jours suivants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici