Hôtel à insectes : nos conseils pour bien l’utiliser

0
Hôtel à insectes

Tout le monde connait les nichoirs pour oiseaux à placer dans son jardin, mais peu découvrent que l’on peut aussi abriter des insectes. Ces derniers peuvent être bénéfiques pour l’équilibre de votre jardin, et leur fournir un abri leur permet de se développer en toute tranquillité.

Nous allons voir toutes les spécificités des hôtels à insectes, et nous essaierons de répondre au mieux aux questions que vous vous posez sûrement.

Un hôtel à insectes : qu’est-ce que c’est ?

Un hôtel à insecte, est comme son nom l’indique, une structure permettant aux insectes de vivre et de se développer sans contraintes en milieu extérieur. Cet abri en bois contient plusieurs compartiments réalisés avec divers matériaux naturels.

Les insectes, dans la nature, vivent principalement dans des bois morts, des troncs, des branches, des souches, etc. C’est aussi leur nourriture principale. Malheureusement, de nos jours, la destruction de leur habitat est devenue monnaie courante. Leur construire un abri leur permettra de se développer en toute quiétude.

La plupart des personnes cherchent ainsi à attirer des insectes utiles dans leur jardin, afin de favoriser la biodiversité, de lutter contre les parasites, etc. Et répondre ainsi aux principes de base d’un jardin bio.

Quels insectes accueillir dans cet abri ?

La plupart des insectes que vous pourrez loger sont des insectes, dits « auxiliaires« , car ils apportent leur aide dans l’équilibre de votre jardin. On pourra retrouver :

  • Des chrysopes
  • Des bourdons
  • Certaines abeilles et guêpes solitaires
  • Des hyménoptères
  • Des insectes xylophages
  • Des forficules
  • Des carabes

Quels sont les intérêts d’un abri pour insecte ?

intérêts d'un abri pour insecte

Lutter contre les parasites

De nombreux insectes attirés par votre abri se nourriront de parasites nuisibles à votre jardin et notamment à vos plantations.

On peut citer comme insectes :

  • La coccinelle, qui adore se nourrir de pucerons
  • Le perce-oreille, prédateur des chenilles et des pucerons
  • Les chrysopes qui se nourrissent aussi de pucerons
  • Les carabes qui aiment bien les limaces et les escargots

De manière générale ces insectes seront aussi efficaces pour lutter naturellement contre la prolifération de moustiques.

Assurer la pollinisation

La pollinisation, chez les plantes à fleurs, correspond au transport du pollen de fleur en fleur. C’est une étape essentielle et inconditionnelle à la fécondation d’une plante.

Certains insectes sont experts en la matière, et permettent d’assurer cette pollinisation. On peut citer les abeilles qui sont des championnes toutes catégories confondues, mais aussi les bourdons, les papillons, etc.

Aider aux développements des insectes

Régulièrement en danger dans leur habitat naturel, dans votre abri les insectes seront en sécurités. Ils pourront se développer à leur guise, et participer à la biodiversité locale.

L’abri servira également de support pour diverses pontes d’espèces, ce qui contribuera à la prolifération d’insectes bénéfiques dans votre environnement.

Comment utiliser un hôtel à insectes

quand et ou installer un hôtel à insectes

Quand installer un hôtel à insectes

Sachez qu’il n’y a pas de période obligatoire pour installer un hôtel à insectes. Toutefois, très peu d’insectes sont présents durant l’hiver, et c’est donc le bon moment pour construire votre abri.

En effet, votre jardin demandant peu d’entretien, vous pourrez vous concentrez sur la construction de la structure, vous ne serez pas pressé par le temps. Avec un peu de chance, si l’abri est terminé pour le début du printemps, soit environ au mois de mars, vous pourrez observer l’arrivée des premiers insectes dès cette période.

Notez que l’abri n’affichera pas immédiatement complet. Le nombre d’insectes et leur diversité ne feront que croitre au fil du temps.

Et puis, si vous voulez vous lancer en plein été, libre à vous !

Où l’installer ?

S’il n’y a pas de règle absolue concernant la période d’installation, l’endroit où placer l’abri est essentiel.

En effet, afin que les insectes vivent au mieux, l’hôtel devra être exposé au soleil, c’est-à-dire bénéficier d’une orientation sud/sud-est. Le toit devra également être imperméable, et le tout doit être surélevé du sol pour éviter l’humidité excessive et favoriser la ventilation (10 à 30cm du sol).

Pensez aussi à placer la structure dans un endroit calme, et à l’abri des vents dominants (pourquoi pas contre un mur ou une haie).

Enfin, placez l’hôtel à insectes près du potager ou d’un parterre de fleurs afin que les occupants trouvent facilement de la nourriture.

L’abri sera-t-il obligatoirement occupé ?

Cela reste à relativiser.

Bien évidemment, certains insectes en quête d’hébergement vont vite être attirés par l’hospitalité des lieux, ils produiront alors des déchets, des descendances, de la nourriture, etc. D’autres espèces seront alors alertées et viendront dans l’abri.

Certaines espèces prennent facilement possession des lieux, notamment les abeilles et guêpes solitaires. Mais ils arrivent que d’autres soient plus capricieuse et ne veuillent tout simplement pas rentrer à l’intérieur des espaces aménagés. C’est principalement le cas des coccinelles et des chrysopes, qui parfois refusent votre hospitalité.

Conclusion

Véritable structure permettant de favoriser le développement des insectes et de procurer à votre jardin tout un tas de bienfaits, l’hôtel à insectes contribue activement à la biodiversité.

En construire un n’est pas si compliqué et pourrait vous occuper durant les longues journées d’hiver où vous n’avez rien à faire de particulier. De plus, c’est un formidable support pédagogique, notamment pour les enfants, qui découvrent ainsi le côté positif des insectes, bien trop souvent dénigrés dans la vie quotidienne.

Il est vrai que parfois l’efficacité n’est pas toujours au rendez-vous, puisque certaines espèces ne viennent pas dans l’abri comme vous le souhaitiez, mais même si le succès n’est pas absolu, les hôtels à insectes peuvent être très utiles !

Pour finir, n’oubliez pas d’entretenir de temps en temps les matériaux pour ne pas qu’ils pourrissent et attirent des insectes parasites.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici