Moustiques : comment ne plus subir les attaques !

Moustiques : comment ne plus subir les attaques !

Si dans les pays tropicaux se protéger des moustiques est une question de santé, à cause des maladies qu’ils transmettent, ces petits nuisibles se transforment aussi en fléau des nuits d’été sous nos latitudes. Pour en finir avec les chasses nocturnes aux moustiques, et aux barbecues gâchés dans la journée depuis l’arrivée du moustique tigre, on vous donne quelques conseils.

Éviter la prolifération des moustiques

Avant utilisation d’un quelconque piège à moustique, la première chose à faire est de stopper la prolifération. Les moustiques pondent en effet leurs œufs dans les zones humides et chaudes. C’est pourquoi il est important d’assécher les eaux stagnantes, d’éviter de laisser pourrir des aliments à proximité des lieux d’habitation, car ce sont les lieux de prédilection des moustiques femelles pour pondre. Bien que parfois contraignants, certains gestes simples résolvent le problème. Il suffit pour cela que vous vidiez régulièrement les récipients et tout autre objet susceptible de retenir de l’eau, d’arrosage ou de pluie. Si vous ne pouvez pas le faire pour tous les contenants de votre jardin, mettez-y du sable ou versez-y un peu d’huile et le tour est joué. Débarrassez votre jardin de tout objet, de tout tas d’ordures, de plantes, dans lesquels les moustiques pourraient se réfugier et développer leurs larves.

Avant de poser des pièges, commencez par installer une moustiquaire au-dessus de votre lit. Dans de nombreux pays où les maladies causées par les piqûres de moustiques sont de véritables fléaux, leur utilisation est largement démocratisée. Le dispositif empêche les insectes de passer, et donc même s’ils ne meurent pas, ils ne vous piquent pas. Des moustiquaires peuvent également être installées aux fenêtres et aux portes pour les empêcher de pénétrer chez vous.

Les différentes sortes de pièges à moustiques

Moustiques : comment ne plus subir les attaques !

Les pièges à moustiques sont aujourd’hui la meilleure alternative aux insecticides, toxiques et qui suppriment tous les insectes (pas uniquement les nuisibles). Les pièges permettent de réduire de manière conséquente les populations de moustiques. Ils sont disponibles sous plusieurs formes et ciblent précisément ces petits insectes, à différents stades de leur développement. Si vous choisissez le piège de Biogents pour lutter contre les moustiques, vous verrez rapidement la différence avec un diffuseur de produit anti-moustique. L’effet est bien plus durable et beaucoup plus sain pour la planète et la santé ! Voici comment fonctionnent ces pièges à nuisibles :

Les pièges à ponte

Les femelles moustiques pondent leurs œufs dans des zones humides, dans les eaux stagnantes. Les pièges à oviposition reproduisent cet environnement pour inciter les femelles à y déposer leurs œufs. Cependant, les femelles pleines n’atteignent jamais l’eau qui se trouve au fond du récipient : elles sont arrêtées par un filet, et en essayant de sortir à travers les parois translucides, elles se retrouvent piégées avant de mourir engluées sur une fiche enduite de colle.

Les pièges à CO2

Les pièges à CO2 sont destinés à attirer les femelles moustique tigre qui viennent de s’accoupler et qui ont besoin de sang comme source de protéines pour aider les œufs à arriver à maturation. Saviez-vous que les moustiques repèrent l’émission corporelle de CO2 à plus de 50m ? C’est sur ce principe que fonctionnent les pièges à CO2 : attirés par le CO2, en s’approchant, les moustiques sont guidés par le contraste clair et sombre du couvercle avant d’être aspirés et retenus dans un filet de capture. Ce système fonctionne avec une bouteille de CO2 similaire à celle que l’on utilise pour les machines à soda. Il est possible de régler le débit de CO2 en fonction du niveau de protection recherché. Une bouteille de 10kg dure environ une cinquantaine de jours.

Les bornes anti-moustiques pour collectivités

Si les systèmes précédents conviennent aussi bien aux particuliers qu’aux grandes structures, les bornes anti-moustiques pour collectivités ont pour objectif de débarrasser les zones urbaines des moustiques en les maintenant à distance ou en les tuant lorsqu’ils s’approchent trop près. Ces bornes, placées à une certaine distance les unes des autres, forment une barrière invisible contre les moustiques. Elles n’ont pas besoin d’entretien spécifique et se raccordent directement au réseau d’éclairage public. Comme la plupart des pièges anti-moustiques, elles sont sélectives. Elles n’éliminent que les femelles des moustiques tigre, dont nous connaissons les ravages. Ainsi, les abeilles ou les autres insectes pollinisateurs ne seront pas visés par ces bornes. Elles ont également pour rôle de relever des données sur l’augmentation de la population des moustiques tigre ou des moustiques communs.

Les spirales fumigènes

Outre les systèmes de piégeage plus élaborés, d’autres options plus classiques s’offrent à vous en complément des pièges à moustiques. Les serpentins fumigènes sont efficaces, car ils peuvent réduire à presque 95% les piqûres des moustiques, cependant, il est préférable de les cantonner à un usage extérieur, car la fumée dégagée est toxique et peut vous incommoder.

Le ventilateur

L’utilisation de ventilateurs est une solution anti-moustique naturelle pour qui a fait ses preuves. Les moustiques ne supportent pas le mouvement et le souffle froid que cet appareil produit.

Le climatiseur

Le climatiseur est l’allié anti-moustique des périodes estivales, si vous supportez une température inférieure à 20°C dans votre intérieur. Les moustiques n’aiment pas le froid.

Une bonne hygiène corporelle

Bien que cela puisse vous sembler aller de soi, l’hygiène corporelle est un élément important pour lutter contre les moustiques, surtout lors de la saison estivale. En effet, les moustiques tigre sont attirés par l’odeur de la sueur. Bien qu’il ne s’agisse pas d’hygiène, les femmes enceintes attirent également les moustiques, car l’émission de dioxyde de carbone de leur peau est plus élevée que chez la plupart d’entre nous.

Des vêtements couvrants

Moustiques : comment ne plus subir les attaques !

Lorsque vous vous trouvez en zone infestée, portez des t-shirts à manches longues, des pantalons, et des chaussures montantes pour qu’il n’y ait que très peu de parties découvertes. Préférez-les larges et pas trop fins parce que les piqûres de moustiques pourraient encore les traverser sans problème. Il est également recommandé de porter des couleurs claires. Les vêtements peuvent être enduits de répulsifs dans les zones à forte population de moustiques (à proximité des plans d’eau, des marécages).

Si pour lutter contre les moustiques, les pièges sont très efficaces, les huiles essentielles aussi sont également intéressantes sur un court laps de temps. Malheureusement, ces produits ne sont pas recommandés pour les enfants en bas âge et les femmes enceintes, car peuvent provoquer des allergies et des brûlures s’ils sont trop concentrés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici