Habitat

Présentation

  • : Le blog de habitat-durable
  • : A travers le cadran de notre société, l'abondance de l'actualité inonde notre quotidien, l'enjeu, le défi qui nous sont proposés nous amènent à porter une réelle réflexion sur la conséquence de nos actions, mais pour quel enjeu, et quel défi ?..
  • Contact

Recherche

zview.fr

ZVIEW

 

zview.fr

 

Articles Récents

3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 06:42

EOliennes-en-pays-de-Vilaine.jpgL’énergie participative pour un 1er parc éolien citoyen à Béganne ….

A Béganne, petite commune du Morbihan (56) d’environ 1 400 habitants, est né un projet de parc éolien coopératif lié à la volonté locale citoyenne dont la participation majoritaire des habitants a permis de concrétiser l’avancée du projet.

L'association Eoliennes en Pays de Vilaine s'est inspirée de certains concepts allemands ou danois, où celui de l'énergie "participative" est bien ancré.

Le chantier démarré en mai dernier, le projet du parc éolien coopératif devrait produire en 2014 de l'énergie propre et locale pour environ 8 000 foyers (hors chauffage), l'équivalent de la consommation du canton d'Allaire.

Les éoliennes installées sur le site sont de marque Repower de type MM92.

La puissance nominale de chaque éolienne est de 2 050 KW. Le diamètre du rotor mesure 92,5 m. Le mat mesure 100 mètres de haut et les pales 45,20 mètres.

Les éoliennes devraient fonctionnées au minimum 20 ans. Elles sont conçues pour capter des vents faibles. En effet, l'éolienne démarre lorsque le vent atteint une vitesse de 3 mètre par seconde (soit 11 km/h). L'éolienne atteint sa vitesse nominale à 11 m/s (soit 40 km/h).

Par mesure de sécurité l'éolienne s'arrête lorsque le vent atteint 90 km/h, vent de tempête. Pour cela elle est équipée d'un frein à disque surdimensionné. Un anémomètre (instrument qui mesure la vitesse du vent) est placé sur la nacelle et indique à l'éolienne la force du vent.

L'éolienne s'oriente également face au vent. Sur le site de Béganne les vents dominants viennent du sud-ouest et également du nord-est, même si les seconds sont moins forts. Grace aux mesures effectuées pendant 15 mois, à l'aide d'un mat de mesure installé sur le site, les estimations montrent qu'il y aura suffisamment de vent 90% du temps pour faire tourner les éoliennes.

Le coût de chaque éolienne livrée et montée est d'environ 2,3 Millions d'€uros. L'investissement total du projet est d'environ 12 Millions d'€uros.

Un parcours d'obstacles juridiques et financiers qui aura duré dix ans. A l'initiative du projet, il y a un petit groupe de citoyens engagés dans une démarche locale de protection de l'environnement et de promotion des énergies renouvelables.

L’association EPV a été créée en 2003 avec l'idée que le vent est une ressource naturelle inépuisable et décentralisée dont l’exploitation doit se faire aux bénéfices des territoires.
Après avoir identifié plusieurs zones, EPV, avec l'appui de nombreux bénévoles, a engagé le développement de projets éoliens coopératifs sur deux zones (Sévérac-Guenrouët en Loire-Atlantique et Béganne en Morbihan).
Un salarié a pu être embauché pour la coordination des études extérieures.

En partenariat avec un développeur local qui effectuait les pré-diagnostics, EPV a pris en charge l'animation, l'information et la concertation locale (bulletin d'info, RDV , réunions publiques, etc...).
Très tôt, le contact ea été établi avec la DREAL pour choisir les terrains où concentrer les études.
Septembre 2005 : les 1er contacts dont établis, en particulier avec les riverains. Une démarche de maîtrise du foncier est de suite engagée.
Décembre 2005 : début des réunions publique : 1 à 2 réunions publiques /an, des bulletins d'information.
Lors de l'enquête publique : il n'y a eu que des avis favorables. Le PC de Béganne n'a subit aucun recours juridique.
Une société de développement de projet a été constitué – Site à Watts – qui est présente dan sla société d'exploitation du futur parc – Bégawatts – car détentrice du PC.

Financement du parc, qq points :
EPV a impulsé la création de 46 cigales représentant 560 personnes.

Novembre 2011 : les Cigales sont entrées au capital de Bégawatts à hauteur de 950 000€. La société Begawatts a été créée pour gérer l'exploitation du parc éolien. Elle fonctionne sur un principe coopératif, avec une gouvernance répartie en plusieurs collèges regroupant citoyens, acteurs de l'économie sociale et solidaire, et sociétés d'investissements des collectivités locales. Au total, plus de 1 000 personnes sont impliquées dans l'investissement du parc éolien.

NB: au delà de 99 actionnaires au capital d'une société, il existe une présomption d'appel public à l'épargne (aujourd'hui OPTF). Le régime de l'Offre au Public de Titres Financiers est très réglementée et nécessite un visa de l'Autorité des Marchés Financiers. C'est notamment ce qui a motivé la création du mouvement Énergie Partagée.

 

SCIC (Société Coopérative d'Intérêt Collectif)

  • Ancrage local : permet participation au capital de tous les types d'acteurs : collectivités locales (droit 20% de fonds publics), citoyens (sociétaires)
  • Bémol : 57% des revenus sont affectés à un fonds de réserve impartageable. OR, quel que soit le statut juridique retenu, les investissements sont conséquents (environ 1 million € / MW avant exploitation) et ne dégageront probablement pas de rentabilité avant 3 à 5 an. Il est donc d'autant plus deifficle de motiver concrètement des investisseurs avec une affectation de 57% des bénéfices à ce fonds de réserve.

SAS : Société par Actions Simplifiée

  • Avantage : très souple sur les règles de gouvernance et de redistribution du capital (liberté de rédaction des statuts et d'un pacte d'associés)
  • Règles de gouvernance adoptées dans le pacte d'actionnaires de Bégawatts : 1 hm = 1 voix, par collège , les collèges reflète les différents type d'acteurs

 crédits photographiques : EOliennes en pays de Vilaine

 

Partager cet article

Published by LV_RM - dans Eolien
commenter cet article

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog