Browse By

Pour défausser le clocher tors de l’église Saint-Denis de PONTIGNE, le Kerto

Pour défausser le clocher tors de l’église Saint-Denis de PONTIGNE, le Kerto

La flèche de l’église Saint-Denis de PONTIGNE appartient à la noble famille des clochers tors d’Europe. Ce dernier datant du XVIème siècle, chef d’œuvre structurel, a été restauré grâce au savoir-faire d’entreprises angevines spécialisées en patrimoine ancien, dans le respect des normes en vigueur par l’apport d’une ossature en Kerto®.

L’église Saint-Denis au clocher tors

Dédiée à Saint-Denis, évêque de Paris, dont la statue sans tête figure au-dessus du portail, l’église de PONTIGNÉ est remarquable par son architecture angevine dite « Plantagenêt » datant des 12è et 13è siècles, ses peintures murales s’étalant du 13è au 16è siècle (dont certaines viennent d’être découvertes à l’occasion des travaux) et son clocher tors très régulier. Contrairement à beaucoup d’églises restaurées ou modifiées au cours des siècles, elle a gardé une profonde unité, le seul rajout notable étant monumental retable édifié en 1708 au fond du chœur.

La nef unique comporte deux travées carrées : édifiée milieu 12è, elle est surélevée et couverte au 13è siècle de voûtes « Plantagenêt » très bombées, sur le modèle de la cathédrale d’Angers. Ces voûtes ont été peintes au 15è siècle. L’arc triomphal, qui ouvre sur le transept, possède plusieurs peintures murales, dont une très belle « déposition de croix » récemment découverte.

Le transept est la partie la plus ancienne de l’édifice. Ses bras sont couverts en berceau brisé alors que la croisée comporte une voûte « angevine » très bombée. Les chapiteaux sont inspirés de la tradition romane (palmettes, feuilles d’acanthe, animaux fantastiques,…) ; le tout est rehaussé de polychromie.

Les deux absidioles sont la partie la plus remarquable de l’édifice. Peintes entre 1215 et 1230, elles représentent les deux moments clefs de l’histoire du Salut : au Nord, la Vierge à l’Enfant avec, en dessous, le cycle de Noël (l’Annonciation, la Nativité et l’Annonce aux bergers) ; au Sud Pâques, évoqué par le Christ en majesté, entouré des symboles des quatre Evangélistes ; au dessous, une belle résurrection de Lazare et une peinture de 15è siècle représentant un seigneur et son épouse en prière.

Le chœur, à chevet plat, couvert d’une voûte et d’une demi-voûte à nervures multiples, a été édifié dans le style de l’église Saint-Serge d’Angers (2è quart du 13è siècle). La menace d’un effondrement conduit en 1708 à la construction du retable monumental de style baroque. Au sommet de l’arc séparant le transept et le chœur, et visible seulement de ce dernier, une curieuse peinture représentant une rixe a été récemment dégagée.

L’église Saint-Denis a fait l’objet d’une campagne de restauration de 10 ans qui s’achève. La flèche torse en particulier a été presqu’entièrement refaite à l’identique. Au cours des travaux, deux statues du 15è siècle ont été découvertes enterrées dans la nef ; elles représentent une Piéta et un moine franciscain. Des peintures restent encore à dégager, attendant de généreux mécènes….

Au vu des déformations et des déplacements importants de la flèche, les performances du Kerto ont rendu possible, en complément des dispositions structurelles d’origine, une conception puis la mise en œuvre d’une structure de renforcement interne, contemporaine, complètement lisible et éventuellement réversible, suivant les règles de l’art, comme l’exige l’esprit de restauration en patrimoine ancien. Réalisée et assemblée pièce par pièce dans l’encombrement de l’existant, cette structure est composée de ceintures moisant les différentes enrayures, reliées par des écharpes de contreventement dans le sens inverse de rotation de la flèche.

Ce dispositif, assurant une plus grande stabilité à l’édifice sans apporter de charges supplémentaires conséquentes, a permis de procéder à la restauration par emplacement des pièces de chêne dégradées tout en conservant les dispositions d’origine et le maximum de vieux bois.

église Saint-Denis de PONTIGNE2

CONCEPTION

– L’étude structurelle : Assisté du logiciel de dimensionnement ROBOBAT, les ingénieurs ont dimensionné les systèmes nécessaires à la restauration de l’ouvrage dont la structure de renfort interne en Kerto.

église Saint-Denis de PONTIGNE3

– Le fût carré : Le fût carré, structure poteau-poutre en chêne, est fixé à une ceinture métallique elle-même scellée aux quatre angles de la croisée de transept sur des corbeaux en béton armé.

– La composition de la flèche originelle : La structure de la flèche est composée de : – 1 poinçon central en chêne (220 mm x 220 mm), – 5 niveaux d’enrayure autour du poinçon, – 8 arêtiers en chêne (130 mm x 120 mm) relient les enrayures. Constitué de 8 facettes sur la hauteur, le clocher effectue une rotation d’1/8ème de tour de gauche à droite autour du poinçon.

– La structure de renfort interne, en Kerto : Ce système de renfort exploite les caractéristiques mécaniques élevées du Kerto afin de stabiliser la rotation de la flèche sans surcharger la structure existante.

église Saint-Denis de PONTIGNE4

– Les enrayures : Les enrayures des niveaux n°0 et n°4 sont renforcées par des ceintures octogonales simples, en Kerto-S. Aux niveaux intermédiaires, n°1, n°2, et n°3, des doubles ceintures en Kerto-S, moisent les enrayures existantes.

église Saint-Denis de PONTIGNE5

– Les écharpes de contreventement : Les barres de contreventement en Kerto-S assurent la stabilité de la flèche jusqu’au fût carré en chêne. Leur mise en œuvre dans le sens inverse de la rotation de la structure originelle permet d’équilibrer les efforts dans l’ensemble de l’ouvrage.

– Les assemblages : Les assemblages entre les pièces de renfort en Kerto sont conçus pour permettre un remplacement simple, si nécessaire, des différents éléments. Les ceintures sont solidarisées à la structure existante par assemblage sur les arêtiers.

église Saint-Denis de PONTIGNE6

MISE EN ŒUVRE

– La restauration du fût et de la flèche : L’ensemble des bois a été gratté, nettoyé et dépoussiéré pour éliminer les parties dégradées. Les bois détériorés sont restaurés par entures ou remplacés, suivant nécessité. Le fût est liaisonné par des brides, à la ceinture métallique en profils HEA 260, elle-même fixée à la maçonnerie, par scellement chimique, à l’aide de chevilles métalliques.

– Le renforcement des enrayures : Les différents pièces des ceintures de la structure de renforcement sont assemblées entre elles et aux arêtiers, par des flasques métalliques pliées et boulonnées.

église Saint-Denis de PONTIGNE7

– La pose des écharpes : Les écharpes de contreventement sont assemblées par des embrèvements et des flasques boulonnés à chaque extrémité dans les ceintures Kerto, afin d’établir une liaison parfaite et de reprendre tous les efforts.

église Saint-Denis de PONTIGNE8

– L’application du revêtement extérieur : La couverture en ardoise est issue d’ardoisières angevines. Elle est mise en œuvre de façon traditionnelle sur volige, fixée avec des clous en cuivre.

– La manutention : L’ensemble des matériaux a été acheminé dans la flèche à l’aide d’une sapine et d’un treuil de levage. Un échafaudage périphérique est resté en place pendant toute la durée du chantier afin de réaliser un accès sécurisé sur l’ensemble de la zone de travaux.

église Saint-Denis de PONTIGNE9

FICHE CHANTIER

Référence & lieu du projet : Restauration d’un monument historique – La flèche d’un clocher tors Eglise Saint-Denis, PONTIGNE (49)

Type de travaux : Rénovation – Non-résidentiel

Temps d’étude et maîtrise : 3 ingénieurs et techniciens – 250 heures

Temps de mise en œuvre : 3 charpentiers expérimentés – Rénovation globale : 8 mois – Structure de renfort interne en Kerto : 230 heures

Montant global : 1 676 939 € HT

Entrepreneur Bois : ATELIERS PERRAULT FRERES – SAINT LAURENT DE LA PLAINE

Maîtrise d’ouvrage : COMMUNE DE PONTIGNE

Architecte : MESTER DE PARAJD ACMH – PARIS

Bureau d’étude & Maîtrise d’œuvre : ECSB – CHALONNES SUR LOIRE

PRODUITS UTILISÉS

– Renforcement des enrayures : Kerto-S, 75 mm x 150 mm

 Echarpes de contreventement :

  • Niveau 0 : Kerto-S, 75 mm x 200 mm
  • Niveaux supérieurs : Kerto-S, 75 mm x 150 mm

– Volume total de Kerto-S mis en œuvre = ~2,1 m3.

église Saint-Denis de PONTIGNE10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »